Mis à jour : lundi 3 février 2020

Tu peux entendre la mer : Résumé détaillé

Taku attend sur le quai d’une gare lorsqu’il aperçoit de l’autre côté de la voie un visage qui lui semble familier. Il tente de se rapprocher pour mieux voir la jeune fille, mais un train arrive. Quand ce dernier repart, la fille n’est plus là. Chez lui, alors qu’il rassemble ses affaires pour prendre l’avion vers sa ville natale Kôchi, Taku fait tomber par inadvertance une photographie de la fille qu’il a vue à la station. Il la regarde un instant, la repose sur la table et quitte son appartement. Alors que l’avion décolle, il se souvient de son histoire avec Yutaka Matsuno et Rikako Mutô pendant le lycée.

Pendant l’été avant sa dernière année de Lycée, Taku fait la plonge dans un restaurant lorsque son ami Yutaka l’appelle. Il lui demande de venir au lycée après le travail, mais Taku trouve une excuse pour quitter tout de suite son travail. Au lycée, il trouve son ami en train de regarder par la fenêtre d’une classe à l’étage. Apparemment une très belle jeune fille a été transférée de Tôkyô dans leur école et cette arrivée semble beaucoup exciter Yutaka. Taku se demande pourquoi une Tokyoïte vient s’installer sur leur petite île. Après une courte discussion sur le sujet mais aussi à propos du prochain voyage de classe à Hawaï, ils sortent de l’école.

Un flash-back raconte alors comment Taku a rencontré Yutaka et comment il est devenu son meilleur ami alors qu’ils n’ont jamais été dans la même classe. Cette année là, leur voyage avait été annulé pour cause de mauvais résultats globaux. Taku et quelques camarades avaient décidé de se plaindre, mais un professeur les rembarra. Le jour suivant, le sujet fut néanmoins évoqué en assemblée et un professeur demanda à tous les étudiants qui n’étaient pas d’accord avec cette annulation de lever la main. Seuls deux osèrent : Taku et Yutaka.

Une réunion fut alors programmée pour discuter du sujet, mais quand Taku arriva dans la salle, elle était annulée. Une note au tableau leur demandait à la place d’écrire leurs commentaires sur un papier pour les soumettre, ce que fit Taku. Puis Yutaka arriva à son tour, lut le message sur le tableau et prit silencieusement un crayon et un papier. Curieux, Taku vint voir ce qu’il avait rédigé. Yutaka avait écrit que la décision des professeurs était injuste et qu’il penserait toujours la même chose dans vingt ans. Taku, impressionné par le caractère entier de Yutaka, sentit à ce moment qu’il était différent de ses autres camarades.

Le flash-back terminé, on voit Taku aller à la rencontre de Yutaka et le trouve discutant avec Rikako, la nouvelle élève. Yutaka fait les présentations mais Rikako les quitte abruptement sans même dire bonjour à Taku. Sur le chemin du retour Taku parle à Yutaka de son travail mais celui-ci ne semble pas attentif. En effet, ce dernier se demande pourquoi Rikako a été transférée à cette époque de l’année. Taku réalise alors que Yutaka est attiré par Rikako. Quand Yutaka le quitte, Taku est assez contrarié par le comportement de son ami. Il a l’impression que les filles ne s’intéressent qu’à l’apparence et se moquent des garçons en tant que personnes.

Au lycée, alors que les étudiants font du sport, Taku fait une pause. Un de ses camarades lui dit de jeter un œil sur le court de tennis. Rikako joue contre l’une des meilleures joueuses de l’école et la bat facilement ! Les garçons sont admiratifs des dons de Rikako dans tous les domaines : sa beauté, son intelligence et ses qualités athlétiques. Taku raconte par la suite à Yutaka qu’elle s’est fait remarquer, mais Yutaka réagit avec colère. Il s’excuse peu après pour le ton employé, mais il s’inquiète pour Rikako car elle est très différente des autres et, selon lui, elle est un peu perdue.

En regardant le classement des étudiants, Taku et son camarade Tadashi sont impressionnés de trouver Rikako déjà en 12ᵉ position. Rikako passe alors et prend connaissance des résultats, sans montrer la moindre émotion. Cela agace les autres filles de la classe, qui voit du snobisme dans cette attitude. Taku observe Rikako trouvant qu’elle a l’air malheureuse et solitaire. Pendant le déjeuner, elle s’assit pensive et seule.

A l’heure du dîner, Taku est surpris d’apprendre que sa mère connaît Rikako. Elle en a entendu parler en ville : sa mère a déménagé à Kôchi chez des parents à cause de problèmes familiaux. Selon Taku, Rikako n’a pas à subir les conséquences des problèmes de ses parents. Mais sa mère répond que n’importe quelle mère emporterait ses enfants avec elle et qu’il faut être aimable avec Rikako pour qui cela doit être dur d’arriver dans un lieu comme Kôchi. Plus tard dans la nuit, Yutaka appelle Taku pour lui raconter qu’il s’est rendu chez Rikako. Elle est en effet malade et cela l’inquiétait de la savoir seule chez elle. Yutaka semble excité, pourtant rien ne s’est passé. Plus tard Taku s’allonge dans sa chambre se demandant pourquoi son ami s’entiche d’une fille comme Rikako.

En mars de l’année suivante, les étudiants sont à Hawaii pour leur voyage scolaire. Dans le salon de l’hôtel, Taku est abordé par Rikako. Elle lui demande s’il ne peut pas lui prêter de l’argent. Quand il lui demande si elle a déjà tout dépenser, Rikako répond spontanément qu’elle a tout perdu. La réaction d’affolement de Taku à cette nouvelle amuse Rikako qui a l’impression d’entendre un acteur de vieux film. Tous deux s’assoient pour discuter. Contrairement à ce qu’avaient préconisé les professeurs, Rikako n’a emmené que du liquide. Quand Taku lui fait remarquer qu’elle aurait du les écouter, la jeune fille semble déçue et dit à Taku qu’elle attendait mieux du bon étudiant qu’il semble être.

Après quelques instants de silence, Taku dit à Rikako que son accent la rend provocatrice aux yeux des autres. Rikako avoue en effet que personne ne lui parle mis à part Yutaka qu’elle trouve gentil. Taku demande alors si elle a entendu parlé de lui par Yutaka. Elle répond que Yutaka et elle sont passés devant le restaurant pour lequel il travaille. Taku apprend choqué que son ami a également parlé à Rikako de leur protestation pour le voyage annulé. La jeune fille change de sujet pour revenir à sa demande d’emprunt. Taku a apporté 60 000 yens et 400 dollars et pense pouvoir lui donner 300 dollars, monnaie dont elle a besoin à Hawaï. Mais, à son grand étonnement, Rikako demande plutôt les 60 000 yens et le persuade d’accepter avec son sourire. Taku va chercher la somme dans sa chambre d’hôtel puis lui remet discrètement. Rikako l’informe qu’elle aura des difficultés à le rembourser dans l’immédiat et lui demande de garder le secret car sa mère serait furieuse en l’apprenant.

Quand Rikako remonte dans sa chambre, Taku est surpris par Yutaka qui s’étonne de voir qu’ils connaissent. Taku lui raconte qu’elle est venue lui emprunter de l’argent après que Yutaka lui ait parlé de lui et de son travail. Mais Yutaka est désolé que Rikako ait perdu son argent ! Les deux amis décident ensuite d’aller faire un tour en ville.

Plus tard, pendant le dîner, Rikako est de mauvaise humeur. Elle va voir Taku pour lui reprocher d’avoir mis Yutaka au courant de la situation alors qu’elle avait demandé qu’il n’en parle à personne. Taku est quant à lui étonné de voir que Yutaka en a déjà parlé à Rikako. Il apprend ensuite que Yutaka a proposé également de lui prêter de l’argent et que Rikako lui a pris 20 000 yens ! Néanmoins Rikako reste en colère contre Taku et lui demande une nouvelle fois de garder tout cela secret. Choqué par son ingratitude, Taku se demande comment elle a été élevée.

De retour de voyage, Taku et Rikako se retrouve dans la même classe pour le deuxième semestre. Rikako a finalement réussi à se faire une amie à l’école, une camarade qui s’appelle Yumi. A l’approche de la « Golden Week » Rikako n’a toujours pas remboursé Taku.

Pendant les vacances, Taku reçoit un appel paniqué de Yumi. Elle lui explique que Rikako et elle étaient censées aller à Osaka pour un concert mais qu’au dernier moment Rikako a décidé de rendre visite à son père à Tôkyô. Taku lui répond de la laisser aller seule à Tôkyô mais Yumi est inquiète car ses parents avaient autorisé ce voyage à une seule condition : que Rikako l’accompagne. Taku comprend que l’argent emprunté à Hawaï était destine à payer les billets pour Tôkyô. Furieux de savoir que Rikako a menti depuis le début, Taku se précipite en direction de l’aéroport.

Là-bas, Taku trouve d’abord Yumi car Rikako, ne se sentant pas bien, est allée aux toilettes. Taku demande à Yumi de réprimander son amie pour son attitude. Mais elle est en fait plutôt désolée pour Rikako car celle-ci veut seulement revoir son père. Lorsque Rikako revient des toilettes, elle n’est pas contente de voir Taku. Yumi pense qu’ils ne devraient pas mentir à leurs mères à propos du voyage. Mais Rikako rétorque que sa mère ne la laisserait jamais aller voir son père. Taku propose alors une solution simple : Yumi n’a qu’à dire à ses parents qu’elle se sent pas bien et qu’elle retourne chez elle, tandis que Rikako ira à Tôkyô de son côté, sans que sa mère le sache. Yumi est enthousiasmée par cette proposition et court téléphoner à sa mère. Rikako est en revanche furieuse de voir ses plans chamboulés par Taku. Après quelques instants de réflexion, Taku propose de l’accompagner à Tôkyô puisqu’elle craint d’y aller seule, car cela serait dommage de gaspiller les deux tickets d’avion. L’attitude de Rikako change alors du tout au tout. Elle semble maintenant heureuse de pouvoir voyager avec quelqu’un.

Dans l’avion, Rikako assure à Taku que son père lui trouvera un endroit où loger pendant les deux jours. Elle lui avoue ensuite qu’elle envisage de retourner à Tôkyô et de vivre avec son père.

Quand ils arrivent à l’adresse du père, Rikako est excitée d’être de retour, mais quand elle sonne à l’interphone, une voix de femme lui demande qui elle est. Elle réalise immédiatement ce qu’il se passe et demande tristement si son père est là. Son père lui demande alors précipitamment d’attendre dans l’entrée. Quand le père descend, Rikako présente Taku comme son petit ami et dit qu’ils sont venus lui rendre visite. Elle demande ensuite si elle peut monter et revoir sa chambre. Le père accepte avec quelques réticences et demande à Taku d’attendre dans l’entrée. Après quelques minutes d’attente, Taku voit une femme (probablement celle de l’interphone) descendre et sortir du bâtiment. Bien plus tard, le père descend pour rembourser à Taku l’argent que Rikako lui devait puis lui indique le chemin vers la chambre d’hôtel qu’il a réservée pour lui.

Taku se rend à son hôtel, désolé pour Rikako. Dans sa chambre, il téléphone à sa mère pour la prévenir qu’il est à Tôkyô mais évite toute explication. Quand il entend quelqu’un frapper, il raccroche et ouvre la porte à une Rikako désespérée. Elle lui annonce qu’elle reste dormir dans cette chambre cette nuit, puis se rue sur lui pour pleurer sur son épaule.

Après s’être calmée elle demande un verre de vin et l’avale d’un coup. Elle raconte avec colère que son père entreprend un voyage avec quelqu’un mais aussi que sa chambre a été transformée avec mauvais goût. Elle confie à Taku qu’au moment du divorce de ses parents, elle avait pris partie pour son père, mais celui-ci ne voulait pas de son soutien. Taku pense lui aussi que les choses ont dû être difficile pour elle mais qu’elle ne devrait pas pour autant se rebeller contre sa mère. Rikako lui répond que ce ne sont pas ses affaires. Taku regarde alors la télévision et très vite Rikako s’endort. Taku l’installe sur son lit, la couvre et va dormir dans la baignoire car il n’y a qu’un lit.

Au matin, Rikako frappe à la porte de la salle de bain pour réveiller Taku. Elle lui signale ses difficultés cette nuit du fait qu’elle ne pouvait pas utiliser les toilettes et Taku s’en excuse. Elle lui demande ensuite de sortir car elle doit se préparer et s’habiller pour retrouver un ami. Quand Taku revient de sa ballade en ville, Rikako est prête à rejoindre son ami dans le salon de l’hôtel. Elle remet les clefs de la chambre à Taku et descend.

Alors que Taku se repose, il reçoit un appel de Rikako. Elle lui demande de descendre car elle a besoin de lui. Au salon, Taku la retrouve en train de discuter avec un garçon, Okada, qui n’est autre que son ancien petit ami. Rikako a appris qu’Okada a retrouvé une copine (une ami à elle qui plus est !) juste après leur rupture et son départ à Kôchi. Pour ne pas être en reste, elle a fait descendre Taku et prétend qu’il est son nouveau petit ami. Okada propose que les deux couples aillent au cinéma, mais Rikako trouve une excuse pour ne pas y aller. Sous les yeux exaspérés de Taku, Okada commence ensuite à faire des remarques sur l’égoïsme de la mère de Rikako qui l’a emmenée à Kôchi sans se préoccuper d’elle ni de ses études. Taku qui semble avoir pris en compte les arguments de sa propre mère à ce sujet exprime son désaccord avec colère. Trouvant l’attitude de Rikako et Okada absurde et immature, il quitte le salon. Okada dit à Rikako que Taku semble jaloux de lui et lui présente des excuses sans grande conviction.

De retour dans la chambre, Taku est désappointé par le comportement de Rikako. Il pensait que c’était une personne entière jusqu’à ce qu’il la voit flirter avec un ex petit ami idiot. Rikako revient à son tour et raconte qu’Okada l’a déçue. Elle se souvenait d’un garçon gentil et attentionné et elle ne le reconnaît plus. Il ne se préoccupe plus d’elle et ne parle que de lui. En fait elle réalise qu’il a toujours été comme cela mais qu’elle ne s’en apercevait pas quand elle sortait avec lui. Rikako décide d’aller dormir chez sa tante la nuit suivante et dit à Taku qu’ils se retrouveront à l’aéroport le lendemain. Une fois seul, Taku se dit que Rikako a incroyablement mûri en l’espace d’une heure.

De retour à Kôchi, Rikako ignore complètement Taku à cause des rumeurs qui circulent sur leurs vacances ensemble. Un jour, une camarade de classe, Shimizu, s’approche de Rikako et lui demande de s’ouvrir un peu au autres sinon elle finira toute seule. Rikako ne prend pas en compte ce conseil et lui demande de la laisser tranquille.

Sur le toit du lycée, Taku et Yutaka discutent de leurs examens finaux. Yutaka dit les avoir complètement ratés. Il devra aller à Osaka cet été pour suivre des cours de bachotage. Il demande ensuite à Taku s’il est parti en voyage avec Rikako pendant les vacances, ce que Taku confirme. Yutaka raconte alors qu’il a fait la même demande à Rikako plus tôt mais qu’elle a répondu d’un ton tranchant que ce n’était pas ses affaires. Il lui a alors avoué qu’il l’aimait. Rikako, choquée, lui a répondu qu’elle détestait Kôchi et tous les garçons qui y vivent. Comme tous les autres, Yutaka la dégoûte. Furieux de ce qu’il vient d’entendre, Taku descend chercher Rikako.

Taku trouve Rikako dans la classe en train de discuter avec Yumi. Il la prend à part et lui demande de s’expliquer sur les rumeurs qui circulent à propos de leur nuit d’hôtel à Tôkyô. Le ton monte jusqu’à ce que Taku traite Rikako de petite peste. Elle lui donne alors une gifle que Taku n’hésite pas à lui rendre dans la foulée. Rikako, comprenant enfin, dit à Taku avec sarcasme qu’il est un ami très loyal envers Yutaka puis s’éloigne. Taku se dit alors que ce voyage à Tôkyô a été une très mauvaise chose aussi bien pour lui que pour Rikako.

A l’automne, Rikako ne participe pas aux préparatifs pour le festival de l’école alors que ses notes ne cessent de grimper. Cela excède plusieurs camarades de classe qui la prennent un jour à partie. Les filles, menées par Shimizu, exposent tous leurs griefs mais à chaque fois Rikako démonte leurs arguments sans ménagement. Une des filles, à bout, finit par se jeter sur elle mais elle est retenue par Shimizu qui lui dit que Rikako ne vaut pas la peine qu’on pleure ou qu’on ternisse son dossier scolaire à cause d’elle. Taku, qui était en train de vider les poubelles, a été témoin de toute la scène mais, ne voulant pas intervenir dans ce règlement de compte, l’a observé discrètement. Une fois l’incident clos, Taku se remet à son activité. Rikako le remarque alors et lui demande depuis combien de temps il est là. Taku lui avoue qu’il a entendu ce qu’il s’est passé et la félicite pour sa force de caractère. Rikako, dans un accès de colère, le gifle et le traite d’idiot et de peste. Mais Taku ne réagit pas. Rikako, ne s’y attendant pas, explose en sanglots et s’enfuit.

C’est alors que Yutaka arrive. Il a vu Rikako s’enfuir en pleurant et demande à Taku ce qu’il s’est passé. Taku raconte que Rikako a été maltraitée par un groupe de fille mais qu’elle a fait preuve de beaucoup de courage. Yutaka demande alors pourquoi il ne les a pas arrêtées. Taku explique qu’il ne voulait pas que son intervention alimente les rumeurs. Par ailleurs, selon lui, cette expérience aurait le mérite de faire réfléchir l’insolente Rikako. Furieux d’entendre cela, Yutaka assène un coup de poing à son ami et le traite d’idiot à son tour. Après cet épisode, les deux amis ne se sont plus parlés. Leur diplôme en poche, les trois protagonistes prennent des direction différentes : Rikako intègre l’université de Kôchi, Yutaka part à Kyôto et Taku étudie à Tôkyô.

De retour dans le présent, Taku descend de l’avion et sort de l’aéroport de Kôchi. Une voiture est venu le chercher : c’est Yutaka. Taku le remercie et tous deux commencent à discuter de leur expérience respective à Tôkyô et Kyôto. Arrivés à la maison de Taku, au moment de prendre congé, Yutaka s’excuse pour le coup de poing. Taku plaisante en disant qu’il comprend maintenant pourquoi son ami est venu le chercher à l’aéroport. Puis il demande à Yutaka s’il ne veut pas aller se balader un peu pour discuter, puisqu’ils ne se sont pas vus depuis longtemps. Sur une digue face à l’océan, les deux amis regardent le coucher de soleil. Yutaka explique que s’il l’avait frappé à l’époque, c’est parce qu’il avait réalisé que Taku aimait Rikako mais qu’il réprimait ses sentiments. Taku ne répond rien et Yutaka comprend qu’il n’y a rien à ajouter. Tous deux restent encore une heure à regarder l’océan avant de rentrer.

Lors de la soirée d’anciens élèves, plusieurs groupes se sont formés et tous discutent de leurs expériences respectives durant l’année passée. Taku et Yutaka sont avec Tadashi, qui boit verre sur verre, répétant sans cesse « elle est en retard. » Soudain on apprend à une table à côté qu’un garçon a déclaré sa flamme à une fille et qu’un couple vient de se former. Tadashi, y voyant un encouragement, confesse alors à son tour ses sentiments pour Yumi. Cette dernière n’est pas encore arrivée et Tadashi explique qu’il a toujours eu des vues sur Yumi alors que Taku s’intéressait lui à Rikako. Gêné, Taku essaye de contester mais Tadashi complètement saoul ne tarde pas à s’évanouir.

Alors que Taku emmène Tadashi aux toilettes, Shimizu s’assied près de Yutaka. Elle lui dit qu’elle a croisé Rikako dans Tôkyô par hasard. Elle lui a parlé de la réunion mais Rikako devait rentrer chez elle. Rikako doit d’ailleurs transmettre un message à Yutaka : elle s’excuse d’avoir été aussi dure avec lui. Quand Taku revient, il dit à Shimizu qu’elle est devenue très jolie. Elle le remercie pour son compliment et ajoute que Rikako est devenue encore plus belle qu’avant. Taku est surpris de savoir que Shimizu a rencontré Rikako à Tôkyô. Il se souvient alors qu’il avait lui même entr’aperçu Rikako à la gare. En fait Rikako devait aller à l’université de Kôchi, mais elle avait également préparé en secret les tests pour entrer dans une école à Tôkyô. Shimizu se rappelle avoir détesté Rikako mais la revoyant aujourd’hui elle a réalisé que ces sentiments ont disparu. Tous les deux étaient à l’époque bornées et intolérantes, mais elles ont évolué. Quand Yumi arrive enfin, son apparence a également beaucoup changé. Quand Tadashi entend ses camarades prononcer le nom de Yumi, il se réveille et marche vers elle en titubant avant de s’effondrer à mi-chemin.

Après la soirée, Taku, Yutaka, Yumi, Tadashi et Shimizu décident de marcher un peu dans la ville. Yumi raconte qu’elle aussi a revu Rikako. Cette dernière lui a confié qu’elle aimerait rencontrer quelqu’un à Tôkyô, quelqu’un qui dort dans une baignoire. En entendant cela, Taku sourit. Le groupe s’arrête pour admirer le château de Kôchi et Taku se dit qu’il l’aurait trouvé encore plus beau avec Rikako. Il se rappelle alors de tous les épisodes marquants qu’il a vécus avec Rikako et ces souvenirs l’émeuvent.

A Tôkyô, Taku entre dans une gare. Comme au début du film, il aperçoit Rikako de l’autre côté du quai. Un train en face arrivant, il se rue vers l’escalier pour rejoindre l’autre voie, mais le temps d’arriver, le train est déjà parti. La déception est néanmoins de courte durée : en se retournant il découvre que Rikako l’a attendu. Taku se dit alors qu’il l’aime vraiment.

Le générique de fin montre des croquis des différents personnages. Le dernier dessin représente Taku et Rikako marchant tous les deux sur la plage.