Le tombeau des lucioles :
Projection publique avec Isao Takahata - Poitiers 2007
Aya et la sorcière : Dossier
Arrietty, le petit monde des chapardeurs : Souvenirs de production
Hayao Miyazaki : La fondation Totoro no Furusato
Hayao Miyazaki : La grande horloge NTV
Exposition temporaire 2014 du musée Ghibli :
Casse-Noisette et le roi des souris
Exposition temporaire 2004 du musée Ghibli : Pixar
Exposition temporaire 2003 du musée Ghibli :
Youri Norstein ~ Les travaux de Norstein & Yarbusova ~
Conférence avec Yôichi Kotabe :
Festival international du film d'animation d'Annecy 2019 - 2ᵉ partie
YouTube : Ouverture de la chaîne de Buta Connection !
Œuvres non cinématographiques :
Tous les documentaires consacrés au studio Ghibli
Entretien avec Hirokatsu Kihara :
Ancien directeur de production pour le studio Ghibli
Ghibli Park : À quoi s'attendre ?

Hayao Miyazaki tire sa révérence

Catégorie : Actualités Japon Studio Ghibli Publication : dimanche 1 septembre 2013

Le président du studio Ghibli Kôji Hoshino a annoncé ce dimanche que Hayao Miyazaki ne réaliserait plus de films : « M. Miyazaki a décidé que Kaze Tachinu serait son dernier film et qu’après il prendrait sa retraite. »

L'annonce a été faite lors d'une conférence de presse à la Mostra de Venise, où le dernier long-métrage de Miyazaki est actuellement en course pour le Lion d'or. Aucune précision n'a été donnée. Miyazaki, absent à Venise, donnera une conférence de presse prochainement à Tokyo. Il a quand même adressé un message publié à la Mostra où il y écrit : « Approcher la beauté à un prix. »

Par le passé, Miayazaki avait annoncé sa retraite à deux reprises, la première fois en 1997, à l'occasion de la sortie de Princesse Mononoke, puis en 2001 après Le voyage de Chihiro. Il était à chaque fois revenu sur sa décision et n'avait plus évoqué sa retraite depuis. Mais à maintenant 72 ans, il est probable que le réalisateur se retire cette fois pour de bon.

En tout cas, nous ne pouvons que lui être reconnaissants de nous avoir fait tant émerveillés avec ses chefs d’œuvre d'animation. Merci Miyazaki-san !