Ghibli Park : Dossier sur le parc à thème du studio Ghibli
Couvertures de livres de Hayao Miyazaki
Le studio Ponoc : Dossier
Le tombeau des lucioles :
Projection publique avec Isao Takahata - Poitiers 2007
Aya et la sorcière : Dossier
Arrietty, le petit monde des chapardeurs : Souvenirs de production
Hayao Miyazaki : La fondation Totoro no Furusato
Hayao Miyazaki : La grande horloge NTV
Exposition temporaire 2014 du musée Ghibli :
Casse-Noisette et le roi des souris
Exposition temporaire 2004 du musée Ghibli : Pixar
Exposition temporaire 2003 du musée Ghibli :
Youri Norstein ~ Les travaux de Norstein & Yarbusova ~
Conférence avec Yôichi Kotabe :
Festival international du film d'animation d'Annecy 2019 - 2ᵉ partie
YouTube : Ouverture de la chaîne de Buta Connection !
Œuvres non cinématographiques :
Tous les documentaires consacrés au studio Ghibli
Entretien avec Hirokatsu Kihara :
Ancien directeur de production pour le studio Ghibli

Visite de l'exposition temporaire Conan, le fils du futur au musée Ghibli

Catégorie : Actualités Japon Musée Ghibli Publication : dimanche 29 mai 2022

C’est la série TV Conan, le fils du futur, première réalisation longue solo de Hayao Miyazaki (alors âgé de 37 ans), qui a été choisie par le musée Ghibli comme thème de son exposition temporaire pour la période 2022/2023.
Cette série de 26 épisodes, basée sur un roman d’Alexander Key, a été diffusée sur NHK General du 4 avril au 31 octobre 1978.
Il s’agissait alors du premier programme d'animation de la chaîne, produit pour commémorer le 25e anniversaire de la station de télévision. L’exposition coïncide, quant à elle, avec le 44e anniversaire de la série.

En entrant dans la première salle d'exposition, le visiteur est accueillit par l’affiche de l’exposition d’où surgit la tête tridimensionnelle du requin que Conan vient d’occire au début de la série. Suivent une maquette de 120 cm du Barracuda, de l’île perdue, de la tour triangulaire d’Industria et de la machine volante du docteur Raoh, ainsi qu’une réplique grandeur nature du robot du capitaine Dice.

Dans la deuxième salle d'exposition, le visiteur retrouve une maquette de l’île d’Edenia puis d’Industria, sur laquelle s’abat le puissant rayon d’un satellite nourrit à l’énergie solaire.

Les maquettes sont accompagnées de panneaux résumant les épisodes, ou illustrés d’éléments de production et de dessins de Miyazaki, et d’écrans proposants des scènes de la série.

À la toute fin de la seconde salle d'exposition, on retrouve Lana mise en scène de façon spectaculaire en train de flotter dans les airs.

L’exposition est sous-titrée « Une approche des charmes du manga eiga ». Manga eiga, ou « film manga », est le terme désuet pour désigner le long métrage d’animation japonais. D’abord imaginé pour le distinguer du manga papier, le sens du terme évoluera ensuite avec l’apparition de la série d’animation TV. Manga eiga s’opposant alors au terebi manga, séries TV à bas coûts établies par Osamu Tezuka nottament.
Le studio Ghibli préfère définir ses longs métrages d'animation comme des manga eiga, en opposition à ces séries télévisées de moins bonne facture. Ses œuvres s’érigent comme les héritières des longs métrages cinéma, souvent des films d’action, excitants et palpitants, comme aux débuts du studio d’animation de la Tôei, Tôei Dôga, et marquent ainsi leur différence avec le reste de l’animation nipponne contemporaine.

Cette exposition se concentre sur les 8 caractéristiques du manga eiga selon Miyazaki : des personnages attrayants, du drame, des répliques chocs, des mecha qui ne donnent pas nécessairement une image de science-fiction dure, tout un univers à explorer, de l’action, des gags et de l’humour, et des scènes d’action débridées.

Si Conan, le fils du futur est une série TV, pour cette exposition, elle semble être considérée comme un film unique de 13 heures, héritier de ces 8 caractéristiques.

L'animateur Kazuhide Tomonaga, le directeur de l'animation Nobuo Tomizawa et l'ancien président de Telecom Animation Film Kôji Takeuchi ont participé à une table ronde animée par la directrice du musée Ghibli Kazuki Anzai, et ont évoqué leurs souvenirs de la production et l'attrait des manga eiga.

Dates de l'exposition : du 28 mai 2022 jusqu'à fin mai 2023
Organisation : Fondation culturelle mémorielle Tokuma pour l'animation
Collaboration : Nippon Animation
Collaboration spéciale : studio Ghibli

Source : site officiel du musée Ghibli
Photos : Natalie.mu - compte Twitter du studio Ghibli