Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 20 Sep 19 22:14

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 29 Déc 05 16:28 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Août 05 20:12
Message(s) : 66
Localisation : Toulon
Les timbres semi modernes du Japon

Télécharger l'exposé au format pdf

1. L'occupation japonaise en Asie du sud est

L'émission des timbres postes est souvent perçu par les états comme un symbole de la souveraineté nationale. Les japonais l'ont bien compris, et chaque territoire conquis par leurs forces doit utiliser de gré ou de force des timbres dessinés et fabriqués par le vainqueur. Diverses émissions locales et éphémères voient le jour.

Les pays concernés sont :
Birmanie (ビルマ)
Java (ジャワ)
Sumatra (スマトラ)
Malaisie (マライ)
Les Philippines (フィリピン)
Nord de Bornéo (北ボルネオ)
Chine (中国)
Hong Kong (ホンコン)


Image
10 sens dentelés, un des nombreux timbres d'occupation

La plupart des ces timbres seront remplacés au gré des défaites japonaises dans les territoires occupés. Certaines émissions n'ont pratiquement pas été utilisées, et un timbre oblitéré vaut plusieurs fois le montant de son homologue neuf dans certains cas !

Souvent, les japonais font venir à grand renfort de moyens logistiques des timbres de la métropole. Dans d'autres cas, il peut s'agir de timbres locaux saisis et modifiés. A Hong Kong, ils mettent en circulation un timbre d'un modèle existant en métropole, mais d'une couleur différente, avec des inscriptions supplémentaires, et oblige les utilisateurs à payer une surtaxe pour envoyer leur courrier.

La propagande est omniprésente sur ces timbres. De nombreuses allégories et représentations vantent la "sphère de coprospérité asiatique", l'Empire nippon, ou encore la "libération" des colonies européennes.

2. La fin de la guerre

Le Japon sait depuis la bataille de Midway qu'il ne gagnera plus la deuxième guerre mondiale. Après leur défaite navale, les forces japonaises ne peuvent plus qu'offrir une résistance acharnée face à la poussée alliée. Le pays commence à manquer cruellement de matières premières, et les bombardements américains deviennent quotidiens et destructeurs.

Image
5 Sens 1945, timbre non dentelé et sans gomme !

Les villes et grands centres industriels sont détruits. Toute la société japonaise est touchée. Le dessin et la qualité des timbres émis s'en ressentent. Les timbres émis jusqu'en 1942 sont de belle qualité, dentelés, avec gomme (c'est-à-dire qu'ils sont imprimés en planches prédécoupées, avec de la colle à l'eau à leur dos, comme les timbres modernes). A partir de 1943, les émissions nouvelles sont rares, et la qualité baisse rapidement. En 1945, l'industrie fournit des timbres non dentelés, sans colle à leur dos de qualité très médiocre.

Nombres de types de timbres émis par année :
1945 : 8 timbres (avec le timbre très nationaliste retiré avant la vente par les américains)
1944 : 21 timbres
1943 : 19 timbres
1942 : 26 timbres

Vers la fin de la guerre, la plupart des territoires autrefois conquis par les japonais son libérés. Certaines îles sont cependant restées japonaises, mais coupées de la métropole. Elles ont parfois procédé à des émissions locales, faute d'être approvisionnées. Ce fut notamment le cas pour l'île de Taiwan, toujours sous contrôle japonais mais coupé du reste du monde. Plus tard, les chinois nationalistes réutiliseront ces timbres en y apposant une surcharge, c'est-à-dire un texte imprimé supplémentaire sur le timbre.

En 1945, le Japon est, chose incroyable pour les japonais, occupé par les américains et les australiens. Le pays doit se résoudre à "supporter l'insupportable" selon la formule consacrée par l'Empereur Hiro-Hito. Les occupants anglais utilisent des timbres australiens surchargés "BCOF, Japan" (Texte imprimé sur des timbres existants signifiant British Commonwealth Occupation Forces of Japan). Un des timbres de la série courante émise en 1945 est simplement supprimé de la vente par les vainqueurs. En effet celui-ci arbore comme motif la maxime "l'ennemi se rendra !".

Image
Timbre australien surchargé, Utilisation au Japon

Okinawa et les îles Ryu Kyu, passent sous administration américaine. Les autorités occupantes émettent alors des timbres locaux. Les américains s'installent pour un certain temps et remplacent le yen par le dollar en 1958.

Image
Timbre des Ryu kyus, libellé en dollars

En Corée, l'armée rouge progresse et balaye les derniers régiments nippons. Les soldats qui auront la chance de ne pas être expédiés au goulag correspondront avec leur famille sur des cartes de correspondants de prisonniers de guerre affranchis avec quelques timbres japonais.
Les russes ne se montrent pas très tendres envers les japonais et les coréens qu'ils trouvent. La correspondance à ce moment là devient une rareté et un privilège.


3. Le timbre à l'image de l'évolution de la société japonaise

En 1945, le Japon sort dévasté de la guerre. La moitié de la population a perdu son logement, les villes sont détruites, l'industrie inactive. La défaite et les bombardements atomiques ont frappé de stupeur la population. Ils avaient l'impression d'avoir été "trompés" par leurs dirigeants politiques. La réalisation des horreurs de la guerre a ajouté au sentiment de défaite une volonté de reconstruire la société sur d'autres bases.

Les timbres commémorent désormais d'autres valeurs que le patriotisme ou la guerre. Les premières émissions d'après guerre célèbrent souvent le baron Maejima, créateur de la poste japonaise, des paysages célèbres ou la culture japonaise.

Image
15 sens émis en 1945/1946, le Chrysanthème disparaîtra peu après

Image
1 Yen émis en 1950

L'inflation, un mal de tous les temps, est galopante au Japon entre 1945 et 1950. Le prix des timbres augmente régulièrement. Alors qu'il fallait une dizaine de sens (1/100 de yen) pour envoyer une lettre avant la guerre, il faut débourser 50 sens en 1945. Ce prix passe à 1,20 yens en 1946, 2 yens en 1947, 5 yens en 1948, 8 yens en 1949. Finalement le prix se stabilise en 1950 à 10 yens.
Ceci représente une inflation de 10 000 % en 5 ans !

Une nouvelle constitution est adoptée, qui comprend un renoncement à la guerre. Les symboles comme le chrysanthème impérial disparaissent des timbres. Ils sont jugés trop nationalistes. Le sen, 銭 , ancienne unité de compte disparaît des valeurs des timbres. Leur prix est désormais fixé en yens seulement, sans décimales.

Image
8 yens émis pour la semaine philatélique.
Un des chefs d'œuvre du timbre japonais


Image
Timbres commémorant les 3ème rencontres sportives nationales

En parallèle de la reconstruction, le Japon essaye d'organiser diverses manifestations pour occuper la population et lui remonter le moral. Les rencontres sportives nationales voient ainsi le jour en 1945, et se déroulent toujours chaque année à la même période. Elles sont commémorées par des timbres émis spécialement. Des salons aux sujets divers (philatélie, communications, …) sont aussi organisés. Le Japon sortira à ces occasions des timbres magnifiques.

A l'occasion du nouvel an, des timbres spéciaux sont émis. Au départ, ils sont conçus comme des récompenses à des loteries nationales de fin d'année. Contrairement aux autres timbres, ils ne sont pas disponibles dans les bureaux de postes ! Le succès de ces timbres sera tel que les émissions deviendront régulières et atteindront des tirages de plusieurs millions de timbres.

Image
Timbre du nouvel an, sorti en 1948

Les jeux olympiques de Tokyo en 1964, les jeux asiatiques de 1953 permettront au Japon d'émettre des séries de très belle facture. La reconstruction est bien achevée, et le pays compte bien le faire savoir.

_________________
Moyo le marin
De retour du Japon, j'ai laissé la moitié de mon coeur là bas.
順子が好きです


Dernière édition par Moyo le 30 Déc 05 23:49, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Déc 05 19:10 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 03 23:21
Message(s) : 2701
Localisation : En train de preparer un plan contre la FNAK!
:clap: :clap: :clap:
Encore un exposé des plus intéressants, qui permet decomprendre toute la signification du timbre...Derrière l'objet, l'Histoire avec un grand H!
C'est véritablement passionnant!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Déc 05 20:20 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juin 03 21:40
Message(s) : 784
Localisation : De retour à Lyon, après Paris et Bordeaux
Encore un excellent exposé, détaillé, très clair et superbement illustré. Merci et bravo, Moyo. :bravo:

Juste un détail: le lien vers ton fichier PDF ne fonctionne pas. :???: Une erreur dans l'URL ?

_________________
"Qui trop embrasse mal étreint, qui mal étreint perd les pédales et qui perd les pédales se fout la gueule par terre". Pierre Dac


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Déc 05 23:50 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Août 05 20:12
Message(s) : 66
Localisation : Toulon
Le lien vers l'exposé en format PDF a été corrigé !

_________________
Moyo le marin
De retour du Japon, j'ai laissé la moitié de mon coeur là bas.
順子が好きです


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Jan 06 21:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mars 02 01:05
Message(s) : 2637
Localisation : Plus entre Pissevieille et Berrybouy (et oui, y'en a qu'ont de la chance dans la vie !)
Merci encore... :prosternation:
Très interessant, comme dans le premier exposé, de lier l'évolution de la société avec un "objet" ausi quotidien que le timbre...
Il permet d'en apprendre beaucoup plus qu'on pourrait le croire...

_________________
L'art est bref, la vie est longue. Et la lutte, finale.
Image
08/08/05 : LONGUE VIE A L'ARME SUPER-SONIQUE AUSTRALIENNE, à l'ancien leader de l'Alliance Française du Dessous, au brouillard des steppes, au pêcheur du lointain, à l'empereur noir et au tueur de graines !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Avr 06 23:55 
Hors-ligne

Inscription : 01 Avr 06 23:49
Message(s) : 1
Localisation : 1ére à droite
oui trés bien, trés interressant...
bravo !! :super:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB