Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 20 Sep 19 22:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : [ART] : LE RAKU
Message Publié : 26 Sep 03 22:23 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 03 23:21
Message(s) : 2701
Localisation : En train de preparer un plan contre la FNAK!
L'ART DU RAKU

L'époque de Momoyama (1573-1603) est marquée par la concentration du pouvoir féodal, et l'autorité absolue, remplaçant la noblesse et les sectes religieuses de l'époque Muromachi (1392-1573), est entièrement au main des guerriers. La rivalité entre les seigneurs dépasse l'aspect militaire et favorise ainsi fortement les arts dit " mineurs ", chacun voulant le plus beau château, orné des plus splendides paravents, meubles ou peintures. Ces changements politiques, économiques et sociaux se répercutent également dans l'art de la céramique. C'est ainsi que la période de Momoyama a souvent été nommée " l'âge d'or de la poterie japonaise ". Des œuvres austères et sobres de la période précédente, on passe à une nouvelle production, plus variée, plus riche et plus expressive. On assiste alors à la naissance d'une nouvelle céramique : le raku.

La cérémonie du thé et la naissance du raku

Raku et cérémonie du thé ont un destin lié à travers l'art de la céramique. Etudier l'un sans aborder l'autre serait une pure illusion si l'on tient réellement à comprendre l'originalité et l'essence même du Raku.

En effet, au cours du XVIeme siècle, la cérémonie du thé perd peu à peu ses caractéristiques sinisantes et opte pour une esthétique japonaise originale. Cette transformation s'explique par la formation de nouveaux maîtres issus de milieux marchands et non plus des monastères zen. Ceux-ci préfèrent une esthétique sobre répondant à des critères esthétiques et poétiques anciens-le Wabi (" beauté glacée et flétrie ") et le sabi (" patine ")-. De nouveaux récipients naissent pour répondre à ces besoins : bols en laque pour la soupe, bouteilles à sake, mukuozuke et hachi (petit et grand plat).

Un lieu séparé est désormais consacré à cette cérémonie : c'est le pavillon de thé, en forme de chaumière. Une natte en paille est simplement posée au sol et les céramiques sont désormais mises en valeur par la couleur de la nattes et la lumière naturelle du lieu (photo 1).

Image
Photo 1 : Cérémonie du thé

Entre 1570 et 1620, le maître du thé Sen No Rikyu, au service des très célèbres seigneurs Oda Nobunaga puis Totoyomi Hideyoshi, réglemente les rites autour de la cérémonie du thé. Il oriente la céramique japonaise en fonction d'une esthétique dépouillée. En 1580, il commande à Chojiro, un potier de Kyoto, des bols (" chawan ") à parois droites et à corps ronds. Il s'agit du raku, idéogramme évoquant le plaisir et la joie. Ce terme vient de l'honneur accordé au fils de Chojiro de s'approprier ce patronyme pour leurs chawans. Fabriqués à la main, et cuits dans des fours individuels, ils symbolisent le désir de Rikyu de chercher la singularité de chaque pièce.

Comment faire un raku chez soi !

De 1580 à nos jours (la famille Raku continuant l'œuvre de son illustre ancêtre), la technique du raku a peu évolué.

La pierre, extraite du fleuve Kamo, coulant à Tokyo, est d'abord broyée pour former une argile blanche ou crème. On peut y ajouter du fer pour obtenir la couleur rouge. Ces terres peuvent être vieillies pendant des dizaines d'années. On façonne les pièces à la main (technique du colombin), sans tour de potier. Puis le raku est mis au four, où il est " dégourdi " à 850°pendant 10 heures. On plonge ensuite le raku dans une couverte (mélange de minéraux broyés et d'eau, se vitrifiant et formant un vernis à la cuisson). Le raku, selon la couleur désirée, est alors placé dans un four individuel " à grand feu ".

Image

La cuisson au charbon de bois dure une journée entière, à une température entre 1000 et 1250°. On sort ensuite les pièces et on accélère le processus de refroidissement par de l'eau, afin de provoquer des craquelures.

L'ombre présente sur les rakus rouges était à l'origine accidentelle. (photo2)

Image
Photo 2 : Ce bol à thé de raku rouge porte l'ombre des marques de carbone sous la glaçure.

Au cours de la première cuisson, lorsque deux pièces se touchent, le carbone de l'atmosphère est attiré à l'endroit de ce contact et il s'y fixe. A la cuisson de grand feu, cette marque apparaît sur la glaçure. Cet effet sera ensuite volontairement provoqué.

La symbolique du raku

Si l'on compare l'ensemble de la production des rakus, on remarque que les formes ont peu changé, alors que 14 générations se sont succédées. Il ne s'agit que de quelques nuances : forme plus irrégulière, bandes de couleurs,…Cependant, chaque détail peut cacher une symbolique.

Par exemple, les craquelures obtenues pendant le refroidissement, sont une nécessité pour le raku! Selon les maîtres de cérémonie, le thé versé dans un bol non craquelé dérangerait l'esthétique et le calme de la chambre à thé, par son bruit rude et brutal, lorsqu'on le bat à l'aide d'un petit fouet !! Cette observation a fait de la craquelure l'une des constantes de l'art du raku. La surface poreuse permet également à la chaleur de se diffuser lentement dans les mains, créant ainsi une sorte de fusion entre l'esprit et la Nature. Cette caractéristique du raku correspond aux recherches mystiques sur l'abandon du moi dans l'univers spirituel.

Mais chaque potier a cependant sa " marque ", suivant sa propre idée de l'esthétique du raku. Si l'on observe un chawan réalisé par Chojiro (photo 3 et 4), on perçoit quelques fines irrégularités. Les mouvements imperceptibles de la forme donnent à l'ensemble une impression de grande tranquillité. La forme épouse parfaitement celle de la main, imitant ainsi le geste naturel des paumes se rejoignant pour boire. L'homme doit, en fait, ne faire qu'un avec le raku.

Image Image
Photo 3 et 4 : Chawans de Chojiro.
A gauche Ama-dera ("couvent de nonnes"). A droite Muichimotsu ("le grand rouge")

En revanche, dans la production de Honami Koetsu (1559-1637), on peut être sensible à la forme plus étirée et irrégulière du chawan (photo 5 et 6), le rouge est plus soutenu et l'éclat est plus manifeste. On ne ressent pas une impression de silence et de paix, mais plutôt une certaine liberté.

Image Image
Photo 5 et 6 : Chawans de Koetsu. Raku noir et raku rouge.

Après ces deux grands maîtres, marquant l'apogée du raku, on constate peu de changements. Donyu (1599-1656) accentue quelques irrégularités (photo 7).

Image
Photo 7 : Chawan de Donyu, dit "Ju-o" ("dix rois").

Chez Ichinyu (1640-1696) les bols sont plus trapus, le potier donne un caractère plus agité au bol en faisant intervenir le fer contenu dans l'argile et aboutissant ainsi à des mouchetures. A chaque potier son style…

Image
Photo 8: Chawan de Ichinyu.



Actuellement, on assiste à une généralisation du terme " raku ". On l'applique désormais à toute poterie de basse température à glaçure de plomb. Aux noir, rouge et blanc, les potiers modernes ont ajouté le vert, le jaune, le bleu,…D'autres formes sont également apparues : assiettes, tasses de thé, gobelets, brûleurs à encens,… Certains potiers utilisent le tour de poterie, d'autres des fours collectifs, ou encore cuisent les rakus au gaz.

Il s'agit donc de bien cerner la définition du raku afin de comprendre ce qui fait l'essence, la préciosité et la singularité de cette céramique, et de ne pas confondre un art original et un artisanat de masse.


Sources et reproductions:

- Le raku - Art et pratique des cuissons rapides, Jacques G.peiffer, Dessain et Tolra , 2002
- La céramique japonaise, tradition et continuité, Fujio Koyama, Office du Livre, 1973
- Le grès japonais, Christine Shimizu, Ed. Massin, 2001
- La céramique japonaise, Aldabert Klein, Office du Livre, 1984
- Connaître et réaliser la céramique japonaise, Herbert Saenders et Kenkichi Tomimoto,Office du Livre, 1976


Dernière édition par Ceiba le 24 Mars 04 15:00, édité 3 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Sep 03 22:42 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 03 09:00
Message(s) : 684
Localisation : Bristol
Je crois savoir que la céramique Japonaise de cette époque a reçu des apports considérables de la part des spécialistes coréens. Est-ce que tu en sais plus sur ce "transfert de technologie" ? (j'ai lu quelque chose là-dessus, mais je n'ai plus les références)

Excellent exposé, en tout cas

Zurui Chibi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Sep 03 13:27 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur

Inscription : 26 Nov 02 23:57
Message(s) : 341
Localisation : Paname
Je trouve que pour le premier post sur la Buta, c'est un coup de maitre.
Le peu que j'en savais a été très bien complété par cet exposé. Cela me donne envie d'en savoir plus sur cet art.
Une écriture agréable et précise me pousse aussi à lancer : "Encore !"

Merci beaucoup Ceïba et n'hésites pas à poursuivre ton chemin dans l'écriture.

A+

Fuse


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Sep 03 14:54 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 03 23:21
Message(s) : 2701
Localisation : En train de preparer un plan contre la FNAK!
Le Japon a en fait bénéficié de la venue d'artistes coréens par le biais des monastères bouddhiques au VI et VIIeme siecle. Ils ont donc apporté au Japon des techniques de cuisson, notamment, qui ont permis à la céramique de devenir un art majeur. Mais au fur et à mesure, les Japonais ont rejeté leur esthétique de la forme parfaite et ont commencé à cultiver le gout de l'imperfection (plus proche de la Nature). D'autres céramiques sont révélatrices de cette évolution (ceramique de Bizen, par exemple). Le raku beneficie donc de la technique coreenne integrée à une esthetique nippone originale. De même, la cérémonie du thé était un apport de la Chine que les Japonais ont intégré à leur culture et l'ont adaptée à leur esthétique.
Voilà, j'espère avoir été claire...même si je fais ça de mémoire!
Merci pour les compliments :oops: (même si je pense que c'est un travail à la portée de tous) :wink: !
...en attendant d'autres exposés!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Sep 03 19:00 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mars 02 07:18
Message(s) : 700
Localisation : le Sud :P
Un mot simplement :
Bravo :D

En espérant que cet exposé sucite des vocations de buta-redacteurs/trices ^^


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Sep 03 21:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 03 12:33
Message(s) : 443
Localisation : Moselle, près d'Amnéville
J'ai soif, je vais aller me prendre un bol de thé, tiens... ( pas dans un raku, mais... ) :wink:

Bravo Ceiba !

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Sep 03 17:33 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mars 02 17:10
Message(s) : 253
Localisation : Houilles
Merci pour cet excellent exposé! J'ai été un des premiers à le lire dans sa version définitive avant sa mise en ligne alors je manque d'objectivité. J'éviterai donc de m'étaler en remerciements et superlatifs :wink:
A quand le prochain?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Sep 03 19:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 20:37
Message(s) : 2343
Localisation : Siège de la LKR, Service FIM
ça va Xavier, moi aussi j'étais dans les première à l'avoir lu ! :wink:
en tout cas félicitations, my sister!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Sep 03 22:27 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Mai 03 14:01
Message(s) : 722
Localisation : dans mes dessins
Clap clap clap (= bravo!!!!).
Sur ce, je m'en vais briser mes bols à thé afin de ne plus déranger le calme et l'esthétique de mon salon lorsque j'y verse mon lipton yellow...

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Sep 03 09:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Mai 03 13:06
Message(s) : 37
Localisation : Paname
C'est très sympa comme exposé Ceïba, merci beaucoup.

Ouaf !


Pochi

_________________
Qui veut noyer son chien l'accuse de la rage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Sep 03 11:46 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mars 02 22:53
Message(s) : 893
Localisation : Paris
Bravo! génial!
Magnifique exposé! (euh la ça va j'en fais pas trop?)

Non, sincéremment, voici un exposé tres interressant et tres bien fait. Bravo Ceiba...

_________________
"Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions."
Confucius


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 29 Sep 03 13:06 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mars 02 01:05
Message(s) : 2637
Localisation : Plus entre Pissevieille et Berrybouy (et oui, y'en a qu'ont de la chance dans la vie !)
Bravo, Ceïba !

On a eu droit le wek-end du 12-13 à une conférence-exposition sur le raku là où je bosse et honnêtement, ton exposé sur la buta-connection est bien plus clair et concis que celui de spécialistes (même M. Peiffer pourtant très interessant) qui en plus occultait le côté historique du raku pour n'aborder que la technique pour légitimiser le raku berrichon de La Borne (comme l'explique très bein Ceïba à la fin de son exposé)

Encore toutes mes félicitations !

_________________
L'art est bref, la vie est longue. Et la lutte, finale.
Image
08/08/05 : LONGUE VIE A L'ARME SUPER-SONIQUE AUSTRALIENNE, à l'ancien leader de l'Alliance Française du Dessous, au brouillard des steppes, au pêcheur du lointain, à l'empereur noir et au tueur de graines !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 30 Oct 03 22:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 03 21:59
Message(s) : 34
Localisation : creil
bon y a pas à dire, ce forum est vraiment ... consistant!!
bravo pour cet exposé...

_________________
ben, c'est moi !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Nov 03 20:03 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 12:30
Message(s) : 155
Localisation : Par ici, ou bien par là...
bravo
un peu a la bourre mais bravo!

_________________
<b>"Ne fais pas aux truies ce que tu ne voudrais pas qu'on te fis!"<b>
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB