Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 15 Juil 20 12:57

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : [Legende] La chevelure
Message Publié : 16 Jan 03 13:47 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur

Inscription : 26 Nov 02 23:57
Message(s) : 341
Localisation : Paname
Salut tout le monde !
Voilà encore un message de Fuse (désolé, je vais me calmer et vous laisser un peu tranquille :wink: :wink: )

Voilà une seconde légende assez connue sur les fantômes japonais. Elle a connu aussi pas mal de modifications selon l’époque et date du 8éme siècle à peu près. J’vais essayer de pas trop la romancer. Par contre pour les noms des personnages, en général, les légendes n’en n’ont pas. Ils sont donc plus ou moins inventés au gré des histoires et des conteurs.

Par contre, comme le titre original est trop explicite, je préfères en proposer un autre … :oops:

La chevelure


Une femme peigne avec soin, en une lenteur calculée, sa longue chevelure, soyeuse et brillante. Son mari, un servant accompli (que tardivement, l’occident appela un samouraï), la regarde avec amour, l’esprit troublé. Regardant le faible foyer réchauffant la pièce principale contre l’automne, il se trouve devant un bien cruel dilemme.
Sa situation, ne lui est gère favorable : une ruine en retrait de la capitale comme habitation, un poste peu rémunérateur ne lui donne qu’un existence pauvre et sans avenir. Son seigneur, criblé de dettes, ne peut entretenir ni sa maison ni ses gens.
Pourtant, le couple a traversé beaucoup d’épreuves déjà. Kanetoki n’avait jamais vu sa femme se plaindre ou demander de reprendre sa liberté. A chaque fois, elle l’a rassuré sur lui-même et encouragé dans les moments de doutes. Malgré tout, il doit choisir.
Le frère de son seigneur, possédant des terres loin dans le nord, cherchait un homme d’arme à qui confier l’un de ses riches domaines. Recommandé par son seigneur, Kanetori semble l’homme de la situation. Une seule condition le fait réfléchir depuis des jours, un mariage. Il doit répudier son épouse et épouser la fille de son nouveau seigneur.
Ne pouvant plus tenir, il explique la situation à sa femme et lui demande conseil. Celle-ci, toujours dévouée, accepte d’être répudiée, pour le bien de son mari. Il promet de revenir la chercher dès sa richesse faite, elle promet de l’attendre. La mort dans l’âme, Kanetori quitte la maison et part, sans se retourner une seule fois.
8 ans.
8 ans sont passés depuis son départ. Kanetori, escorté de trois guerriers, rentre lentement vers son château. Le rythme de sa monture, les senteurs de l’automne lui rappelle cruellement son passé. Un constat mêlé d’amertume et de regrets. Pourquoi être parti ?
Dès son arrivée, Kanetori avait bien remarqué l’éloignement et la solitude des terres qu’il devait administrer, au nom de son nouveau seigneur. Une vie triste à régler de simples disputes entre villageois, un ou deux bandits à rosser et gérer le peu de richesses que la terre peut offrir ici. Toutes ces choses ne rendent certainement pas Kanetori plus riche. Le peu d’argent gagné, brûle sans cesse les mains de sa nouvelle épouse qui dépense sans compter.
Les mariages de raison sont aussi souvent les plus malheureux. Sa nouvelle épouse, au physique lourd et au tempérament acariâtre ne lui donne que des raisons de regretter sa première femme. Orgueilleuse et frustrée de son statut de « porte d’accession », elle ne permet aucun contact, ni aucun envois d’argent de Kanetori vers son ancienne demeure.
8 ans aussi à lui rappeler son infériorité, son statut de modeste guerrier, la différence sociale qui les sépare.
Pourquoi être parti ?
Un coup de vent sur son visage tire kanegori de ses réflexions. Regardant peut-être pour la première fois sa vie, il en tire une seule conclusion : il doit rentrer.
Fuir cette situation, qu’il n’aurait jamais dû accepter. Fuir son envie de richesses et de rang social. Retrouver peut-être ce bonheur avec son épouse, aux cheveux si souples et au visage si doux.
3 mois après cette décision, le voilà enfin devant cette maison qu’il n’aurait jamais dû quitter.
Pas beaucoup plus riche qu’à son départ, Kanegori se souvient néanmoins un chose : son amour pour son épouse.
Il regarde de nouveau cette pauvre maison, aux murs défoncés et aux panneaux ouverts. Le froid vif de l’hiver s’y engouffre avec un bruit sourd et la neige, accumulée, rend difficile la marche. Descendu de cheval, il hésite à entrer, submergé par les questions. Les yeux embrumés par l’émotion, il franchit le seuil et se dirige vers l’unique pièce chauffée.
Ne pouvant retenir ses larmes, il regarde son épouse, assise près du foyer, en train de peigner ses cheveux, toujours aussi longs et soyeux. Elle n’a pas changé en 8 ans, ce même visage doux et serein, ces mêmes yeux, si difficile à oublier. Un craquement de bois et le visage de son épouse se tourne vers lui. Elle lui sourit. Il semble à Kanegori qu’il n’est jamais parti. Il revient simplement d’une promenade un peu longue, rien de plus.
Elle dit l’avoir attendu jusqu’au bout, il lui répond avoir tout fait pour l’aider et la rejoindre au plus vite. Elle ne s’inquiète pas des infortunes de son ancien emploi. Il promet de ne plus jamais la quitter.
Après de longues embrassades et de lentes heures à se regarder, le couple se couche sur les tatamis, fatigué par ces fortes émotions. Kanegori ferme les yeux, heureux de retrouver ce bonheur qu’il croyait perdu.
Une étrange odeur le réveille, lentement, sinueusement. Une odeur de poussières et de mort. Reprenant ses esprits, il distingue la lumière tamisée de l’hiver traverser les paravents usés et salis. Un frisson traverse rapidement tout son corps à cause de la fraîcheur du matin. Se tournant vers son épouse, il la voit allongé de dos, ses cheveux toujours aussi beaux. Sa main se pose sur eux, dominé par l’envie irrésistible de les caresser.
Kanegori en a le souffle coupé et les doigts tremblants. La chevelure de sa femme s’est détachée de son crane et lui reste dans les mains.
Un regard vers elle, et il ne voit qu’un cadavre desséché aux vêtements moisis et poussiéreux.
La pensée de Kanegori semble se perdre dans les méandres de la folie.
Que comprendre ?
Revenant à lui, Kanegori veut savoir, veut retrouver sa femme. Il part chez les voisins pour demander une explication.
Ceux-ci, un regard étrange, peut-être accusateur, semblent ne pas comprendre. Ils disent que la femme est morte il y a au moins 7 ou 8 ans, durant un hiver. Sans ressources et sans travail, elle est morte de froid, seule, sans se demander de l’aide. Les gens du voisinage, ne sachant que faire, ni qui prévenir, n’ont rien touché.
Kanegori revient alors de la maison, regarde le cadavre de sa femme et regrette ses choix, en silence …


Dernière édition par Fuse le 15 Juil 03 13:06, édité 4 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 03 17:34 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juin 02 13:41
Message(s) : 907
Localisation : sur une planche de surf
assez triste et melancolique...

une belle legende. le theme de cet legende me fait penser a une autre, mais je sais plus laquelle ^^i

c'etait quoi le titre original ?

_________________
Si un cochon te raconte des mensonges a 4h du matin, le porc te ment tôt .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 03 21:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mars 02 07:18
Message(s) : 700
Localisation : le Sud :P
Arf, elle est magnifique cette histoire... :cry:
Merci bcp Fuse :chinois:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 03 22:23 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mars 02 01:05
Message(s) : 2637
Localisation : Plus entre Pissevieille et Berrybouy (et oui, y'en a qu'ont de la chance dans la vie !)
Oui, magnifique mais qu'est-ce que c'est triste...

_________________
L'art est bref, la vie est longue. Et la lutte, finale.
[url=http://fnak.site.voila.fr/][img]http://img.photobucket.com/albums/v254/Maubec/bannieremaubec.gif[/img][/url]
08/08/05 : LONGUE VIE A L'ARME SUPER-SONIQUE AUSTRALIENNE, à l'ancien leader de l'Alliance Française du Dessous, au brouillard des steppes, au pêcheur du lointain, à l'empereur noir et au tueur de graines !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Jan 03 23:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Mars 02 13:55
Message(s) : 1513
Localisation : Un chateau dans le ciel
ce sera difficile de trouver une legende japonaise joyeuse ^^

moi j aime bien ces legendes c sympa

_________________
"J'aime les mouches, surtout par derriere" Zurui Chibi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : le titre original
Message Publié : 16 Jan 03 23:55 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur

Inscription : 26 Nov 02 23:57
Message(s) : 341
Localisation : Paname
Oki,
pour répondre à weedkiller (encore ? je ne fais que de te répondre :wink: )
le titre original est : "comment l'épouse d'un homme après qu'elle fut morte, reprit sa figure première, et rencontra son ancien mari". C'est donc pas tellement un titre a suspens :? :?
Donc, j'ai changé le titre, désolé.
Par contre, la prochaine histoire sera moins triste, mais pas super drole non plus.
C'est la "petite fille au bambou" pour ceux qui connaissent. Faudra une bonne semaine pour la finir, mais elle est sympa et très particulière :)

A++

Fuse


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Jan 03 00:14 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mars 02 22:53
Message(s) : 893
Localisation : Paris
Merçi Fuse pour toutes ces legendes que je lis a chaque fois avec grand interet. D'ailleurs de maniere général, je lis tout tes messages (c'est pour répondre à tes interrogations de l'autre forum).
J'attends la prochaine avec interet...

_________________
"Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions."
Confucius


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Jan 03 00:01 
Vraiment belle cette légende... et très juste (j'entends par là que les mariages par intérêt sont souvent mornes et tristes...)


Haut
  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Jan 03 00:02 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Avr 02 18:39
Message(s) : 984
C'était moi juste avant... :roll:

_________________
永别了


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Jan 03 01:52 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mars 02 11:29
Message(s) : 163
ça fout la moral en l'air se genre de truc............

en plus c'est pas le moment pour moi..... :roll:

mais l'histoire est belle.......... mais trop triste! :(

_________________
Jøemac


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 18 Jan 03 21:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 03 12:33
Message(s) : 443
Localisation : Moselle, près d'Amnéville
Oui... Constatation: il semblerait que les légendes japonaises sont toujours très mélancoliques... Entre ces histoires et les films de Miyazaki il y a quand meme un monde.

_________________
[url=http://fnak.site.voila.fr/][img]http://site.voila.fr/fnak/images/2-picture4.jpg[/img][/url]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 19 Jan 03 22:35 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 02 02:17
Message(s) : 75
Localisation : Attendant le prochain train
[quote]Entre ces histoires et les films de Miyazaki il y a quand meme un monde.


Les histoires de Miyazaki sont plus mélancoliques que l'on ne peut le croire au premier abord.
Pour preuve, les fins toujours ouvertes de ses films qui sont très loin de l"happy end" ...

_________________
"Je l'ai fait " dit ma mémoire. "Impossible" dit mon orgueil et il n'en démord pas.
En fin de compte, c'est la mémoire qui cède.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Jan 03 01:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mars 02 01:05
Message(s) : 2637
Localisation : Plus entre Pissevieille et Berrybouy (et oui, y'en a qu'ont de la chance dans la vie !)
Oui, les fins des films de Miyazaki sont toujours ouvertes mais en même temps, quand tu sors d'un de ses films, tu en sors plein de vie, de force...
La vie te semble merveilleuse.
Du moins, moi, à chaque fois, ça me fait ça...

Alors que certaines légendes, comme celle-ci, te donnent plus envie de te jeter par la fenêtre...

_________________
L'art est bref, la vie est longue. Et la lutte, finale.
[url=http://fnak.site.voila.fr/][img]http://img.photobucket.com/albums/v254/Maubec/bannieremaubec.gif[/img][/url]
08/08/05 : LONGUE VIE A L'ARME SUPER-SONIQUE AUSTRALIENNE, à l'ancien leader de l'Alliance Française du Dessous, au brouillard des steppes, au pêcheur du lointain, à l'empereur noir et au tueur de graines !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Jan 03 02:32 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Déc 02 05:15
Message(s) : 956
Localisation : Ghibli Ga Ippai Collection
[quote="Maubec"]Oui, les fins des films de Miyazaki sont toujours ouvertes mais en même temps, quand tu sors d'un de ses films, tu en sors plein de vie, de force...
La vie te semble merveilleuse.
Du moins, moi, à chaque fois, ça me fait ça...

C'est marrant ca me fait exactement la même chose. :o

[quote="Puis tu"]Alors que certaines légendes, comme celle-ci, te donnent plus envie de te jeter par la fenêtre...
Il est certain qu'elle ne verse pas dans l'optimisme, mais c'est ce qui confère encore plus d'impact à la morale qui y est attachée...

Surtout Fuse, que cela ne te décourage pas, continue de nous faire partager ces magnifiques légendes, aussi tristes soit-elles.

_________________
[img]http://img29.echo.cx/img29/8575/wwfrec7th.jpg[/img]

La vérité rougit l'oeil, mais elle ne le transperce pas


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Jan 03 12:04 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 02 22:41
Message(s) : 622
Localisation : actuellement en livraison au dessus de la foret du Dieu Cerf ^^
Fuse, cette légende est absolument magnifique et profondément émouvante... ce que je trouve superbe surtout, c'est le fait que sa femme, meme morte, ait réussit à vivre au moins en essence et dans ses reves jusqu'à son retour...

_________________
[img]http://www.camilleclaudel.asso.fr/images/jpeg/Vague/Hokusa95.JPG[/img]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Merci :)
Message Publié : 20 Jan 03 15:13 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur

Inscription : 26 Nov 02 23:57
Message(s) : 341
Localisation : Paname
Salut tout le monde !

Merci pour votre soutien et je vais essayer de continuer ces légendes japonaises. Yumi et toutes la famille m'aide aussi pour vous les raconter (sans parler du soutien énorme de vincent :wink: ).
Mais par contre méah, malgré ton soutien et tes compliments je mettrai quand même tes photos de la soirée en ligne !!! (désolé :) :) )

En ce qui concerne les fins souvent tristes des histoires, c'est lié à la tradition asiatique en général. Le monde des hommes et le monde des esprits ne doivent pas se mélanger sous peine de drames. C'est aussi simple que ça. Mais, il y a parfois des exceptions comme nous le verrons.
Mais chuuuuuuut ......

Bon, j'essayes de finir une légende pour la fin de semaine alors a++


Yumi et Fuse


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Jan 03 00:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mars 02 21:25
Message(s) : 276
Localisation : Dans une niche
Merci beaucoup et continues à écrire tes histoires!
Un peu triste mais tellement belle.

_________________
[img]http://www.ifrance.com/QTNGUYEN/SOS/025.gif?NOM=QTNGUYEN[/img]

[size=84]Dernière édition par T.U. le Wed Jan 01, 2003 0:00 am, édité 1 fois[/size]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 25 Jan 03 15:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mars 02 22:32
Message(s) : 523
Localisation : Dai Ei Toshokan
je me joins a tous les autres pour te remercier, Fuse, de prendre le temps de nous ecrire ses légendes jpn. Je connaisais Yuki Onna, mais pas celle la, tres triste et tres belle, un bel exemple de dévotion et une lecon au sujet de nos choix.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Fév 03 12:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Juin 02 10:26
Message(s) : 16
Localisation : Montpellier
Fuse ... merci pour cette histoire superbe et tellement triste ! comme quoi on ne se rend compte de ce que l'on a qu'au moment où on le perd ... merci encore ...

_________________
Peu importe qui tu es, le principal est de vivre ta passion ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Oct 04 21:54 
Hors-ligne

Inscription : 08 Oct 04 19:19
Message(s) : 1
Oui c vraiment triste . Mais bon il n'y a pas d'histoire interessante sans qu'il y ait un peu de tristesse heeeeeeeu :oops: a siii Totorooooooooooooooooooooooooooooo :lol:

_________________
je n'ai qu'une chose à dire c wwouaaouh!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB