Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 15 Juil 20 14:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : [Legende] "Yuki onna"
Message Publié : 05 Jan 03 17:00 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur

Inscription : 26 Nov 02 23:57
Message(s) : 341
Localisation : Paname
Bon comme personne se dévoue pour la nouvelle année, on va faire un 'tit effort. :wink:
/me prends un gros chocolat chaud et se prépare à écrire une légende assez connue ... Yuki onna (La femme des neiges).
Je sais que je dois sûrement faire trop long,
Peut-être vaut-il mieux imprimer le texte avant de le lire. :oops:

Dans un de ces hivers glacés, au moyen age, deux hommes marchent péniblement dans la neige à la recherche de bois. Le souffle court, les deux bûcherons, en plein cœur d’une étendue perdue et désolée, travaillent pour pouvoir survivre.
Le plus jeune, d'une vingtaine d'années connaît déjà ce pénible métier et suit à la trace son aîné, approchant la cinquantaine et déjà au crépuscule de sa vie.
Une courte halte, pour reprendre leur souffle, et ils se remettent à la tâche. Le soleil déclinant lentement rend le travail plus difficile encore. Mais sans bois coupé, aucune chance de résister à l’hiver. Sans s'en rendre compte la nuit est déjà tombée et le froid se fait de plus en plus mordant.
Yoshio, l’ancien, levant la tête et se rend compte de leur situation et du danger qu’elle représente. Pressant le jeune Tomo, à stopper le travail, ils partent péniblement avec leur chargement de bois, sur le chemin du retour.
La marche est lente et le moindre pas, un combat contre la neige et le froid. A bout de force, ne voyant plus le chemin et encore très loin du village, Yoshio décide de bifurquer vers une vieille cabane de forestier.
La construction en bois se résume en une petite pièce à même le sol, aux fenêtres béantes et aux murs recouverts de neige. Essayant de bloquer le reste de porte, Tomo voit déjà Yoshio essayer de préparer une place pour se coucher et éviter de perdre leur chaleur, si vitale ici. Un léger repas et un peu d’alcool de riz doivent suffire pour les faire tenir jusqu’au matin. Malgré leurs efforts, aucun des deux ne résistent au sommeil, si dangereux, car trop souvent fatal.
Un souffle de froid, provoque un frisson et sort Tomo de sa torpeur. Se tournant vers son ami, son visage se fige en une peur se transmet à ton son corps.
Près de lui, dans la pénombre, une personne debout, de dos et habillée d’un kimono se tient devant Yoshio, endormi. La forme, féminine, les bras légèrement écartés du corps, se baisse lentement et sans bruit vers le visage de son aîné.
Le cri de frayeur, pour alarmer son ami, se perd et s’éteint sans avoir réussi à passer le fond de sa gorge. Tétanisé par le froid et la peur, Tomo assiste à la scène sans faire le moindre mouvement, ni le moindre geste.
Une légère brume semble sortir de la bouche de la créature et caresse le visage de Yoshio, toujours endormi. Tomo remarque, que lentement, la vapeur blanchit la peau et les sourcils de son ami qui semble plus serein et plus heureux. Un dernier souffle et, doucement, Yoshio cesse de respirer. Son corps, froid et sans vie ne ressemble alors qu’à un amas de fourrures posé dans le coin de la cabane d’où émerge un visage aussi blanc que la neige.
Tomo, ne quittant pas des yeux ce spectacle, autant fasciné qu’effrayé, remarque à peine la forme bouger et avancer vers lui. Comme réveillé par un coup de tonnerre, il se recule violemment contre le mur provoquant un bruit sourd et faisant trembler dangereusement la cabane. Levant les yeux vers la femme, il remarque la qualité et la finesse de son kimono, digne d’une noble. Pour la première fois, son visage lui apparaît à travers la lumière blafarde de la lune, traversant les fenêtres sans volets. Malgré la froideur de ses traits et la blancheur anormale de sa peau, la beauté de la femme fige son regard. Froide et mortelle sont les deux seuls qualificatifs qui lui viennent à l’esprit. Telle une princesse, la femme le toise du regard et semble suspendre le temps. Sa voix, sinueuse et froide, brise le silence.
« Je suis la femme des neiges ! Je viens d’enlever la vie de ton ami. Nul homme ne peut rester sur mon territoire. Je pourrai te tuer d’un souffle, mais ta jeunesse te sauve. Je te permets de vivre, mais tu ne dois jamais, non, jamais raconter ce que tu viens de voir. A Personne ! Si tu désobéis à cet ordre, je reviendrais te tuer et je serai sans pitié. Maintenant dort et reposes toi ! »
La femme se tourne alors et les yeux de Tomo se ferme au moment où elle quitte la cabane.
La lumière du matin le réveille et ce souvenir terrifiant devient pour un mauvais rêve dans l’esprit de Tomo. Mais, regardant son ami, il ne sait que penser de son expérience. Préférant laisser les souvenirs avec la cabane, il reprend son chemin bien décider à revenir chercher le corps de son ami avec les gens du village.
Obéissant à l’ordre donné, Tomo raconte aux villageois, leurs difficultés pour rentrer au village et le froid comme cause de la mort de Yoshio. Tous l’acceptent et commencent les cérémonies des funérailles. Tomo rejoint alors sa mère, seule famille encore vivante.
Les mois passent, l’hiver se meurt doucement pour laisser la place au printemps et Tomo oublie peu à peu cette histoire.
Comme tous les hommes du village, Tomo est aussi paysan et il travaille ses terres pour y retirer les moyens de subsister. Des journées commençants tôt et finissants tard l’empêche de penser à autre chose.
Néanmoins, un soir, alors qu’il rentrait au village, il aperçoit une jeune femme, assise sur le bord du chemin, l’air perdue. Passant devant elle, Tomo remarque sa beauté qui est mise en valeur par de beaux vêtements. La jeune femme l’intercepte alors et lui demande la direction de la capitale. Perdue, elle ne sait plus comment revenir sur la grande route. Tomo, voyant le soir poindre et la jeune femme fatiguée, lui propose de se reposer quelque peu chez lui et accepter l’hospitalité. Confuse mais fatiguée la jeune femme accepte et le suit à petits pas sur le chemin du village.
Après un bon repas et un peu de repos, le jeune femme explique qu’elle devait rejoindre un lointaine cousine à la capitale pour y trouver une place de domestique dans une bonne maison. Elle pensait peut-être réussir à économiser là-bas, pour faire sa propre dot, ses parents étant trop pauvres pour le lui donner.
Entendant ses mots et voyant son fils déjà sous le charme, la mère de Tomo propose à la jeune femme de rester autant qu’elle le voudra.
Les mois passent et les deux jeunes gens forment peu à peu un couple. Un mariage et deux naissances viennent compléter la famille. Endeuillé par la mort de la mère de Tomo, le couple vit néanmoins des jours heureux. Les enfants grandissent et le plus grand atteint déjà les huit ans quand un terrible hiver s’abat de nouveau sur le village.
Le froid et la neige ne semble pas pourtant atteindre la chaleur du foyer et le bonheur du couple. Lors d’une veillée, Tomo regarde encore son épouse, venue de nulle part, et donc la beauté et la gentillesse l’étonne encore. Sur ce son visage se mêle les reflets des flammes à la lumière blanche de l’hiver. Un craquement et la jeune femme tourne la tête vers le bruit faisant glisser les reflets sur son visage pour ne laisser apparaître que la blancheur de sont teint.
Un masque de peur se lit tout d’un coup sur le visage de Tomo.
« Qui a-t-il mon amour ? »
« Rien, j’ai vu un souvenir jaillir soudain. Cette lumière blanche sur ton visage m’a donné l’impression de t’avoir déjà vu. »
« Mais, tu sais très bien que je viens de loin, on ne s’était jamais rencontré avant. »
« Oui je sais, mais comme nous sommes intime, je vais pouvoir te raconter une histoire. Quelque chose que je n’ai jamais dit. »
« Ton visage blanc comme l’hiver, il te fait ressembler à quelqu’un d’autre. Avant de te connaître …. »
Tout en racontant son histoire avec la femme des neiges, Tomo ne remarque pas tout de suite du changement d’attitude de son épouse.
« …………… Tu avais promis ! »
« Hein ? Quoi ? De quoi tu parles ? »
« Tu avais promis ! Une promesse que tu viens de rompre ! Pourquoi m’en avoir parlé ? »
« Mais, mais … je ne savais pas, je ne savais plus si c’était vrai, si … »

Tomo remarque alors les changements chez son épouse.
Debout, dans une attitude très réservée, elle le regarde fixement, avec un regard froid et distant. La lumière sur son visage s’efface pour laisser place à une impression de visage sculpté dans la neige.

Tomo, voit la femme des neiges devant lui, et sa terreur ne fait que croître.

« Je devrais te tuer pour ton mensonge, mais, je te laisse la vie sauve, pour l’instant ! Nos deux enfants ont besoin d’un père qui les nourrissent et qui s’occupent d’eux. Prends soin d’eux et gare si tu faillis à ta tâche, je reviendrais et cette fois-ci, je n’aurais aucune pitié ! »

Son image s’efface alors pour ne laisser qu’une pièce vide, avec en son centre, un homme désespéré et sans force.


Dernière édition par Fuse le 15 Juil 03 13:07, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Jan 03 20:08 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 03 12:33
Message(s) : 443
Localisation : Moselle, près d'Amnéville
Très belle légende :D ... Et en plus d'actualité vu le temps qu'il fait...
Elle a beau etre connue, je ne la connaissais pas...
Merci d'avoir eu le courage de tout écrire... :wink:

_________________
[url=http://fnak.site.voila.fr/][img]http://site.voila.fr/fnak/images/2-picture4.jpg[/img][/url]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Jan 03 20:10 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 03 12:33
Message(s) : 443
Localisation : Moselle, près d'Amnéville
Elle est très proche de certaines légendes francaises d'ailleurs...
Avec toujours le theme d'une promesse qui n'est pas tenue...
ca me rapelle un peu la légende de Mélusine, et les autres contes du genre...

_________________
[url=http://fnak.site.voila.fr/][img]http://site.voila.fr/fnak/images/2-picture4.jpg[/img][/url]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Jan 03 22:25 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mars 02 17:10
Message(s) : 253
Localisation : Houilles
Brrr ça fait froid dans le dos! Très belle légende, merci Fuse


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Jan 03 23:34 
Merçi Fuse. C'est en effet une tres belle histoire que je ne connaissais pas. Mais c'est vrai qu'elle est tres proche de certains legendes europeenes ou histoires des mille et une nuits (le froid en moins :wink: ).

En tout cas merçi encore.


Haut
  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Jan 03 04:49 
Hors-ligne

Inscription : 29 Oct 02 02:36
Message(s) : 115
Localisation : Caribou land
Merci pour cette histoire, assez connue il est vrai, mais toujours sympathique à lire. Petite question : d'où la tirez-vous ? De mémoire ? D'un bouquin ? Perso, je l'ai lu dans un recueil de Lafcadio Hearn, l'histoire étant la même, seuls les noms des bucherons étant différents (Mosaku pour le plus vieux, et Minokichi pour le jeune) (les petites variations dans les contes sont des grands classiques, les détails étant laissés à l'interprétation du conteur. On peut d'ailleurs trouver une autre légère variation de ce conte ici : http://www.geocities.co.jp/HeartLand-Ga ... /yuki.html, les deux bucherons étant un père et son fils (aucun des deux n'ayant de nom)).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Jan 03 21:47 
Effectivement je viens de retrouver dans un livre de conte une histoire très semblable ; celle d'un homme qui a capturé une fée qui est devenue sa femme et qui lui apporte bonheur et prospérité, à une seule conditon:
il ne devra jamais raconter que son épouse est une fée... Vous devinez la suite : l'alcool finit par lui délier la langue et il met au courant tout son village... D'où fuite de la fée, retour à la réalité de l'homme qui devra désormais trimer dur pour gagner son pain quotidien... Voilà.
Je suis nêtement moins bon conteur que Fuse :wink: ...


Haut
  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Jan 03 21:51 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 03 12:33
Message(s) : 443
Localisation : Moselle, près d'Amnéville
Zut...l'invité avec le conte c'était moi.. :oops:

_________________
[url=http://fnak.site.voila.fr/][img]http://site.voila.fr/fnak/images/2-picture4.jpg[/img][/url]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Jan 03 00:14 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mars 02 21:25
Message(s) : 276
Localisation : Dans une niche
Sympa les petits contes.
Je connaissais cette histoire mais dans un contexte différent c'était dans un film façon "conte de la crypte".

Yuki-onna
La légendaire dame des neiges.

une autre histoire pour ceux qui n'ont pas lu :
http://www.eleves.ens.fr/home/aze/anime ... onna2.html

_________________
[img]http://www.ifrance.com/QTNGUYEN/SOS/025.gif?NOM=QTNGUYEN[/img]

[size=84]Dernière édition par T.U. le Wed Jan 01, 2003 0:00 am, édité 1 fois[/size]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Fév 03 13:04 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Juin 02 10:26
Message(s) : 16
Localisation : Montpellier
personnellement, je ne connais rien en légendes japonnaises, et j'avoue que les écrits de Fuse me régale ! mais que c'est triste tout ça !!! mais tellement beau ... Merci FUse ...

_________________
Peu importe qui tu es, le principal est de vivre ta passion ...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB