Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 15 Juil 20 15:03

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 06 Mai 04 17:22 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur

Inscription : 26 Nov 02 23:57
Message(s) : 341
Localisation : Paname
[size=150]La femme qui ne mangeait pas[/size] (Meshi kuwane oga sama)



Il était une fois, un marchand de thé qui, malgré sa grande richesse avait le défaut d’avarice. Comme de coutume dans sa profession, il comptait tout, et tout était toujours trop cher. Il regardait avec suspicion tous ses clients et vérifiait plusieurs fois leurs achats. Pour se nourrir lui même, il n’hésitait pas à acheter les aliments les moins chers. Il rodait entre les étals des marchés pour ramasser les légumes qui tombaient ou négocier les prix pour ceux qui avaient une forme bizarre. Mais, même là, il trouvait que cela lui coûtait déjà bien cher.

Il n’imaginait donc pas vivre avec une femme. Cela lui coûterait deux fois plus cher, au minimum. Sans compter les dépenses annexes et l’usure de sa maison et des meubles.

- « Non, vraiment, c’est pas possible ! » Pensait-il tout haut. « Ou alors, il faudrait qu’elle ne mange pas ! Oui, c’est une bonne idée. Elle ne se nourrirait que d’eau fraîche de la rivière et d’air, rien de plus. »

Tout heureux d’avoir trouvé une idée qu’il le satisfasse, il se mit en quête de sa perle rare. Mais, après plusieurs jours d’intenses recherches, il ne trouva aucune femme avec cette qualité. Plusieurs femmes s’étaient pourtant présentées à lui, mais elle elles furent épouvantées par cette exigence. Quelques-unes essayèrent bien de mentir sur leur appétit, mais le marchand de thé veillait et elles furent démasquées. La nouvelle se répandit dans le village et on se moquait doucement de la volonté du marchand de thé d’épouser une femme qui ne mangerait pas.

Un jour, une très belle jeune femme se présenta dans son magasin. Elle se dirigea directement vers le marchand et lui dit d’une voix claire et posée.

« On m'a dit que vous cherchiez à épouser une femme qui ne mange pas. C’est mon cas, épousez-moi »

Un instant très surpris par cette soudaine déclaration, le marchand fut sans voix pendant quelques instants. Cela lui permit de l’observer avant de répondre. Malgré son teint un peu foncé à première vue, elle était très jolie et semblait prête au travail. La jeune femme lui plut, il lui demanda de vivre quelques jours avec lui pour vérifier qu’elle ne mentait pas.

Ainsi, il l’a surveilla au moment des repas, mais aussi en dehors et fermait mêmes les portes pour qu’elle ne puisse sortir et peut-être tricher. Après ces quelques jours, il constata effectivement que son épouse ne mangeait pas. Elle ne sortait jamais et ne mangeait pas, même quand elle lui préparait son repas. Il était heureux d’avoir trouvé cette perle rare. Il l’épousa très rapidement et continua sa vie.

Il se vantait, à qui le voulait, de la très grande qualité de son épouse.

« J'ai une femme épatante ! » répétait-il sans cesse.

Pourtant, quelques personnes trouvèrent la chose étrange et se demandaient comment fait elle pour vivre ? Le mari balaya d’un revers de main ces interrogations et il partit travailler de bonne humeur, laissant son épouse à la maison.

Les jours défilaient peu à peu et le marchand était de plus en plus étonné. Car en plus de ne pas manger, elle ne dépensait pas non plus d’argent pour elle ou pour la nourriture. Et pourtant, à chaque repas du soir, il constatait que son épouse avait préparé des repas avec des légumes. Il y avait même parfois de la viande, et pourtant, elle ne dépensait pas l’argent pour les courses. Il ne cessait de se féliciter d’avoir trouvé la femme idéale et aussi peu dépensière.

Mais, un soir, alors qu’il rentrait un peu tard chez lui, une voisine l’interpella.

« Marchand de thé, il se passe des choses étranges chez vous. Quand vous partez, des corbeaux arrivent par dizaines et n’arrêtent pas de croasser dans votre jardin. Leurs croassements sont assourdissants. Mais, le plus étrange c’est que votre épouse ne semble pas être affectée, bien au contraire. Hier, j’ai voulu chasser ces maudits corbeaux avec un bâton. Votre épouse est sortie très en colère et m’a interdit de les toucher, en me menaçant. Elle avait un visage étrange et sa peau était très sombre. Vraiment, elle me fait peur et ces oiseaux leurs cris me glacent le sang. »
Le marchand essaya de la rassurer et rentra chez lui, un peu inquiet. Mais, il ne remarqua rien de bizarre et sa femme l’attendait déjà. La table était mise avec des plats de légumes. Tout semblait habituel, le marchand oublia cette histoire et remercia son épouse.

Mais le lendemain soir, une autre voisine l’interpella et lui raconta une histoire presque similaire. Intrigué, le marchand voulut en avoir le cœur net et se promit de ne pas travailler demain pour surveiller sa maison. Il remercia cette voisine et rentra chez lui, comme d’habitude.

Le lendemain, le vendeur de thé quitta la maison comme a chaque fois, avec son barda au dos et dit au revoir à son épouse. Mais, arrivé au coin de la maison, il se cacha rapidement et se mit à attendre. Un peu fatigué, il s’endormit sans s’en rendre compte. Il fut réveillé par d’étranges croassements. De sa cachette, il vit une bande de corbeaux s'assembler dans son jardin et répondre avec d’autres croassements. Puis, il entendit un bruit venant de chez lui et son épouse apparut dans le jardin. Pas le moins du monde effrayée, elle caressa même les corbeaux avec gentillesse. Le corbeau se mit même à lui parler.

-« Tôgorô, Tôgorô ! Tout près d'ici, sur la berge, nous avons vu un cheval mort pour toi et ton mari. Il n’est pas encore faisandé. Accompagne-nous pour le goûter ! Croa .. »

Au début, le marchand de thé n'y croyait pas. Un corbeau qui parlait et qui s’adressait à son épouse que ne semblait pas, elle, être étonnée

- « Attendez-moi ici, je reviens ! » dit-elle en s’adressant à l’oiseau. Et, elle repartit en direction de la maison.

Après un bref moment, le marchand, qui n’avait pas bougé, entendit s'agiter dans la maison. Les corbeaux dans le jardin s’envolèrent alors ensemble et furent rapidement suivis par un étrange corbeau noir qui venait d’apparaître. En quelques instants, tous les corbeaux s’étaient envolés et la maison et le jardin étaient de nouveau calmes. Au bout d’un moment, le marchand se décida de sortir de sa cachette et rentra avec prudence chez lui. Il appela plusieurs fois son épouse, mais celle-ci semblait avoir disparue. Dans sa chambre, il ne trouva que ses vêtements, un peu éparpillés et quelques plumes noires.

La peur au ventre et avec l’inquiétude de voir revenir ces corbeaux étranges, le marchand se hâta de quitter sa demeure et alla demander conseil à une voisine qui avait la réputation de connaître les histoires et les pratiques magiques. À peine arrivé chez elle, celui-ci la supplia de l’aider et raconta son histoire.

« Qu'est ce qu'il faut faire ? Aidez-moi ! » disait-il sans cesse.

La voisine le regarda, un peu amusée par ce manège et lui répondit calmement.

- « Les corbeaux n'aiment pas se baigner. Vous n'avez qu'à la tremper dans la baignoire bien chaude pour voir... »

Cette parole éveilla dans la tête du jeune homme des choses qu'il avait trouvées bizarres. Son épouse n’avait effectivement jamais pris de bain. Il ne l’avait même jamais vu se laver la figure. Il remercia la voisine et se prépara à rentrer chez lui.

Il était déjà tard. Avec un peu d’appréhension, il entra dans sa maison. Mais, il constata que tout était redevenu comme d’habitude. Sa femme était agenouillée et l’attendait près de la table, déjà mise. Croyant avoir rêvé, le mari s’assit à la table et commença à manger. Mais, à la première bouchée, il sentit le goût de la viande et se souvint de la phrase du corbeau à son épouse. Il eut un haut-le-cœur et recracha le morceau. Il s’excusa auprès de son épouse et dit que le plat était trop chaud.

- « Pendant que les plats vont refroidir, je vais me préparer un bon bain. Veux-tu en prendre un aussi ? » dit-il à l’intention de sa femme.

Celle-ci déclara qu’elle s’était déjà lavée dans la journée et qu’il ne devait pas s’en préoccuper. Mais le marchand insista, pendant qu’il préparait le bain. Refusant avec politesse l’épouse lui dit être un peu incommodée et demanda l’autorisation de se coucher.

Bien décidé à tirer les choses au clair, le mari attrapa la main de son épouse et la tira vers le bain très chaud. Celle-ci se débattit et commença à parler avec des sons étranges. Le marchand, arrivé près de la bassine en bois, plongea la main de son épouse dans l’eau très chaude. Un cri lui fit lâcher prise et il vit son épouse arracher ses vêtements et se transformer en corbeau noir, sous ses yeux. Avant même qu’il ne bouge, le gros corbeau sautilla vers la sortie et s’envola dans le ciel.

Le marchand se jura alors d’être moins avare sur le choix de sa prochaine femme !


Dernière édition par Fuse le 06 Mai 04 18:56, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Mai 04 18:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juin 02 13:41
Message(s) : 907
Localisation : sur une planche de surf
Il se ventait, à qui le voulait, de la très grande qualité de son épouse.
vantait*

Au bout d’un moment, le marchand se décida de sortir da sa cachette et rentra avec prudence chez lui.
de* sa cachette

sinon elle est tres bien cette histoire aussi. Ca lui apprendra a etre trop avare
:twisted: . Sinon, qu'elle pourrait etre la symbolique du corbeau ? c'est la meme qu'en occident, ou il y a des sens en plus?

merci encore pour ces beeau contes.

_________________
Si un cochon te raconte des mensonges a 4h du matin, le porc te ment tôt .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Mai 04 21:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mars 02 01:05
Message(s) : 2637
Localisation : Plus entre Pissevieille et Berrybouy (et oui, y'en a qu'ont de la chance dans la vie !)
beaux contes* :lol:

Wouah, c'est une longue cette fois !

Je crois que j'avais entendu une histoire dont le sujet était assez proche (c'était dans "les contes du monde entier" peut-être était-ce celle-là mais dans une autre version ?)

Merci en tout cas à toi, Fuse de continuer à nous proposer ses contes.

Je vais essayer de récupérer ce livre de contes que ma soeur s'est "accaparé". Il y avait des contes japonais dedans, peut-être des inédits ?

_________________
L'art est bref, la vie est longue. Et la lutte, finale.
[url=http://fnak.site.voila.fr/][img]http://img.photobucket.com/albums/v254/Maubec/bannieremaubec.gif[/img][/url]
08/08/05 : LONGUE VIE A L'ARME SUPER-SONIQUE AUSTRALIENNE, à l'ancien leader de l'Alliance Française du Dessous, au brouillard des steppes, au pêcheur du lointain, à l'empereur noir et au tueur de graines !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Mai 04 21:49 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juin 03 21:40
Message(s) : 784
Localisation : De retour à Lyon, après Paris et Bordeaux
[quote="Maubec"]Je crois que j'avais entendu une histoire dont le sujet était assez proche


Ca n'est pas vraiment étonnant, j'ai lu plusieurs variantes de ce conte, où la femme est en réalité, selon les cas, une ogresse ou un démon.Mais Fuse sait choisir, cette version est vraiment très belle. Merci, Fuse.

_________________
"Qui trop embrasse mal étreint, qui mal étreint perd les pédales et qui perd les pédales se fout la gueule par terre". Pierre Dac


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 04 23:40 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 20:37
Message(s) : 2343
Localisation : Siège de la LKR, Service FIM
[size=75]Zut, je suis pas la première !![/size]
Elle m'a vraiment intrigué celle là, je me demandais comment elle faisait son coup, cette épouse modèle...
merci Fuse !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB