Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 15 Juil 20 14:03

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : [Legende] Nidarô le Kappa
Message Publié : 26 Avr 04 15:16 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur

Inscription : 26 Nov 02 23:57
Message(s) : 341
Localisation : Paname
[size=150]Nidarô le Kappa[/size] (Kappa no Nidarô)




Il était une fois, un enfant, qui avait été envoyé par ses parents pour aller faire les commissions. Il longeait la rivière, avec de larges méandres, du côté de Sanzeji. Cette rivière, lwakigawa, était comme un lac avec son eau abondante. Il y avait trois gouffres : on les appelait le Gouffre du Haut, le Gouffre du Tournant et le Gouffre du Bas. En chemin, il vit sur la rive, la silhouette de quelqu'un, accroupie sur une souche d'arbre. C'était un homme aux cheveux hirsutes et au regard perçant. L’enfant, un peu peureux se décida tout de même à continuer son chemin et arriva peu à peu à sa hauteur. L’homme le héla.

- « Un moment ! Rends moi service.. » Avant même que le garçon ouvrit la bouche pour répondre, il continua « Va porter une lettre chez mon frère Nidarô, du côté du Gouffre du Tournant, tu serais gentil ».

L'enfant accepta docilement puisqu'il n'était pas très pressé et que c'était sur son chemin. Le bonhomme disparut rapidement et revint une enveloppe à la main. L'enfant, eut un petit frisson au contact de la lettre, mais ne dit rien. Il se dépêcha tout de même de s’éloigner de l’endroit. La lettre en poche, il reprit son rythme de marche, plus calme. Mais, il vit un vieillard, au bord de la rivière. Il se tenait juste devant un petit sanctuaire dédié à Ubusuna (dieu protecteur de la terre), non loin du village. Le garçon baissa la tête et reprit son chemin comme si de rien n’était. Mais, au moment où le garçon le croisa, le vieillard l'apostropha.

- « Mon petit, où vas tu en commissions comme ça ? »

L'enfant se figea et commença à éprouver un peu de peur et d’agacement. Pourquoi tant de monde cherchait à lui parler à la fin ! Mais, finalement, il se décida à répondre par politesse.

- « Je m'arrête au Gouffre du Tournant pour porter une lettre qu'un inconnu m'a confiée » dit-il en montrant la lettre qu’il avait sortie de sa poche.

Le vieillard prit un instant pour regarder le garçonnet, puis la lettre et murmura avec un peu de tristesse.

- « Ah, ça m'embête. Ce garçonnet n'a vraiment pas de chance. »

- « Attends, attends donc un instant » dit-il en prenant la lettre.

L’enfant n’osa rien lui dire. Le vieil homme ouvrit l'enveloppe, en sortit la lettre. Elle semblait vierge de tout texte ou inscription. Il la regarda longuement et la trempa doucement dans l'eau. Quand il sortit la lettre de la rivière, celle-ci était désormais recouverte de petits signes. Une écriture griffonnée et étrange était désormais visible. Prenant le temps de la lire, le vieillard dit à l’enfant.

- « Effectivement, c'est grave. Mon petit, c'est une lettre de kappa que tu as. Voilà ce qui est écrit : 'Cet enfant est un cul bleu à chair tendre, il est bon de l'attraper pour le manger'. »

Devant la peur visible sur le visage du jeune garçon, le vieillard le rassura. Il proposa à celui-ci d’attendre un peu et de jouer un petit tour à ces montres. Un léger sourire d’apaisement se dessina chez l’enfant. Le vieil homme frotta et rinça le papier à l'eau courante. Redevenu blanc, la lettre fut mise à sécher au soleil. Aussitôt sec, le grand-père prit son écritoire et inscrivit rapidement quelques lignes avec la même écriture étrange. Une fois la lettre remise dans l'enveloppe, il dit.

- « Cette fois, c'est bon. Tu peux la donner, cette lettre »

L'enfant ne comprit pas grand-chose, mais se sentit rassuré tout de même. Il remercia le vieillard et reprit son chemin en direction du rendez-vous. Après une bonne demi-heure de marche, il arriva finalement au Gouffre du Tournant. Il distingua alors, un chemin tortueux qui descendait vers le gouffre. Peu rassuré, il se décida tout de même le sentier. L'enfant s'accroupit au bord du gouffre et appela

- « Ni da rô ! ».

Surgit alors une réaction qui semblait venir de l’eau. Une grosse bulle, venue du plus profond de la rivière, éclata à la surface. Quand les remous provoqués commencèrent à se réduire, l’enfant fut tétanisé sur place. À fleur d’eau, juste en dessous de lui, il distinguait un visage verdâtre et grossièrement humain, qui le regardait avec attention. Puis doucement, le visage sortit de l’eau, toujours en fixant l’enfant qui semblait être devenu une statue. Le monstre ouvrit la bouche et gronda méchamment, tout ruisselant de grosses gouttes d'eau :

- « Petit démon, qu'est ce que tu viens faire ici et pourquoi oses-tu me déranger pendant ma sieste ! »

L'enfant lui répondit, apeuré.

- « Je viens vous porter une lettre que votre frère m'a donnée pour vous."

Le kappa cria.

- « Donne ! » et, arrachant la lettre des mains de l'enfant, se mit à lire après l'avoir trempée dans l'eau.

Sur cette lettre apparaissait : Cet enfant est un modèle d'honnêteté, il convient de le récompenser en lui donnant deux bouteilles de saké et un paquet de surume (seiches séchées).

Nidarô le kappa fut déçu et étonné à la fois. Mais, même s’il trouva cela un peu bizarre, c’était bien l’écriture de son frère. Et regardant le jeune garçon, il se dit que ce pauvre gamin n’était pas assez malin pour avoir pensé un subterfuge. De mauvaise grâce et avec lenteur, il se décida à suivre les injonctions de la missive. Il vociféra à l’enfant

- « Ne bouges pas ! Je reviens dans un moment ! »

Sans attendre une réponse, il plongea dans le gouffre, puis remonta quelques instants après, avec un gros balluchon.

- « Voilà, c'est pour toi ! » dit-il en laissant le sac aux pieds de l’enfant.

Le kappa replongea aussitôt dans le gouffre et disparut de sa vue. L'enfant prit rapidement le sac et s’en alla, sans se retourner. Il fila chez lui avec son colis et dès son arrivée, il appela son père pour lui raconter toute l'histoire en détail. Très étonné et très angoissé, le père essaya tout de même de rassurer son fils. Toute cette histoire était finie. Ils déballèrent alors ensemble le baluchon et regardèrent ce qu’il contenait. Quelle ne fût pas leur surprise ! Il y avait deux bouteilles de saké et un paquet de seiches énormes.

Le père prit alors une seiche et dit à son fils qu’il fallait aller remercier le vieillard qui l’avait aidé. Ils arrivèrent ensemble à l’endroit, mais ne trouvèrent aucune trace du vieillard. Le père déclara alors qu’il fallait laisser la seiche en offrande. Mais, le jeune garçon fut très étonné et ravi à la fois. Le visage de la statue du dieu protecteur ressemblait étrangement à celui du vieillard qui l’avait aidé.


Dernière édition par Fuse le 26 Avr 04 22:20, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Avr 04 17:20 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 20:37
Message(s) : 2343
Localisation : Siège de la LKR, Service FIM
merci Fuse !
Elle est mimi cette histoire là... !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Avr 04 22:03 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mars 02 07:18
Message(s) : 700
Localisation : le Sud :P
Oui elle est très chouette ^^
Merci Fuse


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Avr 04 22:57 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mars 02 01:05
Message(s) : 2637
Localisation : Plus entre Pissevieille et Berrybouy (et oui, y'en a qu'ont de la chance dans la vie !)
Et en plus, elle se finit bien, ce qui est plutôt rare, il faut bien l'avouer...

_________________
L'art est bref, la vie est longue. Et la lutte, finale.
[url=http://fnak.site.voila.fr/][img]http://img.photobucket.com/albums/v254/Maubec/bannieremaubec.gif[/img][/url]
08/08/05 : LONGUE VIE A L'ARME SUPER-SONIQUE AUSTRALIENNE, à l'ancien leader de l'Alliance Française du Dessous, au brouillard des steppes, au pêcheur du lointain, à l'empereur noir et au tueur de graines !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Avr 04 23:47 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 03 23:21
Message(s) : 2701
Localisation : En train de preparer un plan contre la FNAK!
ils sont forts ces esprits, ils ont meme du sake dans leur antre aquatique! :lol:
merci pour l'histoire, qui marche un epu sur le modele des contes traditionnels occidentaux (personnage principal, mechant, adjuvant, piege, contre piege, cela finti bien, avec finalement l'adjuvant qui est une féesorcier/esprit bienfaisant selon les origines).
thanks!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Avr 04 18:27 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juin 02 13:41
Message(s) : 907
Localisation : sur une planche de surf
ouai elle est bien, celle ci :) et comme dit maubec, elle fini bien ^^
et j'aime beaucoup de décor tres tortueux du paysage (enfin, dans mon esprit :D )

je vait lire celle du grand pere petomane, elle m'intrigue ;)

_________________
Si un cochon te raconte des mensonges a 4h du matin, le porc te ment tôt .


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB