Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 20 Août 18 22:44

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Ashitaka amoureux ?
Message Publié : 13 Mars 03 17:15 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mars 02 07:54
Message(s) : 818
Localisation : Angers
J'ai émis des doutes sur les sentiments éventuels d'Eboshi à l'égard d'Ashitaka dans Princesse Mononoké, mais en revanche je pense qu'Ashitaka, lui tombe tout à fait amoureux de San au cours de l'histoire.

Ce qui est assez intéressant, c'est la façon très subtile (enfin à mon avis) dont la mise en scène nous le fait comprendre.

D'après vous, est-ce que la retenue que montre Ashitaka est représentative du comportement imposé par la bienséance japonaise, ou est-ce plutôt là le reflet de la propre attitude de Miyazaki face aux sentiments ?

_________________
Gildas
Image
"Elle est de ceux dont le regard est tourné vers le lointain."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mars 03 18:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Avr 02 18:39
Message(s) : 984
Je pense que c'est surtout représentatif du style et de la pudeur de Miyazaki. Dans chacune de ses oeuvres, on peut s'en rendre compte : les scènes de baisers ne sont jamais dues à l'attraction entre deux de ses personnages, mais à des situations d'urgence (Conan, manga Nausicaä, Mononoke). Et à aucun moment n'est exprimé clairement l'amour, il est seulement sous-entendu.
Ce n'est pas représentatif de la bienséance japonaise, car bien d'autres oeuvres japonaises ne sont pas aussi pudiques (y compris chez Ghibli : Mimi o sumaseba et Omoide Poro poro où l'idée de mariage est explicitement formulée, ce qui n'est jamais le cas dans un Miyazaki).

_________________
永别了


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mars 03 20:37 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Mars 03 19:57
Message(s) : 79
Localisation : Moselle, près d'Hayange
Si vous voulez mon avis, je crois et c'est très très subjéctif, que l'amour assez implicite (au début) entre Ashitaka et San représente le modèle anticonformiste de Miyazaki. Il montre qu'une personne peut en aimer une autre sans tout de suite crier sous tout les toits "je l'aime, je l'aime". Elle montre au lecteur que l'amour est un sentiment qui vient de l'intérieur et qu'il est parfois très difficile de le faire sortir.
Je m'y connais un brin car c'est mon cas ! (sans raconter ma vie)

Néanmoins je n'ais aucune connaissance dans la bienscèance japonaise !

Mais je crois que l'amour que j'appellerais Miyazakien, est tout à fait unique et montre une image de se qu'est l'amour sous une autre forme. L'amour est un sentiment que (à mon avis) nous trouvons de manière trop explicite dans tout les films quels qu'ils soit !
Hors dans la réalité c'est autre chose, on ne déclare pas son amour à une fille comme dans un film ! et je pense que c'est cela qu'a montré Miyazaki.
Ashitaka montre de la retenu car il ne sais pas quoi dire, que faire. Elle est si spécial, si magnifique, si jolie...se dit-il.

_________________
"nous devrions rendre à la terre au moins autant que ce qu'elle nous a donné"
"nous aurons le destin que nous aurons mérité"
Albert Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mars 03 20:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mars 02 21:25
Message(s) : 276
Localisation : Dans une niche
Honnetement, je vois rien de spécial d'anti-conformiste ni un amour spécial à Miyazaki.

Justement l'amour dans Mononoké est ce qu'il y a de plus banal depuis "Roméo et Juliette".

Ils sont jeunes et beau mais ne vivent pas dans le même monde.

Pourquoi Ashitaka est-il amoureux?
La réponse est simple.
Ashitaka : "Tu es si jolie!"

Les coups foudre ça arrive, non?!

_________________
Image

Dernière édition par T.U. le Wed Jan 01, 2003 0:00 am, édité 1 fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mars 03 21:08 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Mars 03 19:57
Message(s) : 79
Localisation : Moselle, près d'Hayange
Mouais, mouais... je suis assez indécis sur tout cela. N'ayant pas vu le film "roméo et juliette" je ne peut donc pas répondre.
Il est vrai que je ne possède pas encore une grande culture les films (se n'est pas mon plaisir premier) mais d'après tout ce que j'ai vu je peut dire que l'amour que fait Miyazaki est très spécial car on ne trouve aucunes scène que j'appelerais "conventionnel", "classique", appellez ça comme vous voulez, comme les embrassades, les calins, etc...
C'est en cela que je dis que l'amour dans les Films de Miyazaki est différent de la plupart des autres films (j'ai dit la plupart :roll: )

A approfondir...

_________________
"nous devrions rendre à la terre au moins autant que ce qu'elle nous a donné"
"nous aurons le destin que nous aurons mérité"
Albert Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mars 03 21:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mars 02 21:25
Message(s) : 276
Localisation : Dans une niche
:lol:

"Roméo et Juliette" c'est aussi une pièce de Shakespear.

_________________
Image

Dernière édition par T.U. le Wed Jan 01, 2003 0:00 am, édité 1 fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mars 03 22:20 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Sep 02 01:20
Message(s) : 376
Localisation : Devant le magazin de DVD à attendre les Ghibli
Maxime, le Lorrain a écrit :
N'ayant pas vu le film "roméo et juliette" je ne peut donc pas répondre.


T.U. a écrit :
"Roméo et Juliette" c'est aussi une pièce de Shakespear.


Mon Dieu... Le pauvre Shakespeare doit s'en retourner dans sa tombe... Ce nest pas "aussi une pièce, c'est (tout court) une pièce de Shakespeare, qui a connu des adaptations... :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Ashitaka amoureux ?
Message Publié : 13 Mars 03 22:27 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Sep 02 01:20
Message(s) : 376
Localisation : Devant le magazin de DVD à attendre les Ghibli
Pour en revenir au Shakespeare qui nous concerne:

Gildas a écrit :
D'après vous, est-ce que la retenue que montre Ashitaka est représentative du comportement imposé par la bienséance japonaise, ou est-ce plutôt là le reflet de la propre attitude de Miyazaki face aux sentiments ?


En effet, la question peut se poser. Pour ma part, Ashitaka doit avoir eu une éducation très (comment puis-je dire ça sans paraître pompeux...) "stricte" (?), qui implique beaucoup de respect, et beaucoup de bienséance comme tu le dit... Mais qui n'est sans doute que le reflet de ce que souhaite montrer Miyazaki... :roll: :lol: Je choisi donc les deux réponses! :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mars 03 22:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mars 02 21:25
Message(s) : 276
Localisation : Dans une niche
Yann-Bleiz a écrit :
Maxime, le Lorrain a écrit :
N'ayant pas vu le film "roméo et juliette" je ne peut donc pas répondre.


T.U. a écrit :
"Roméo et Juliette" c'est aussi une pièce de Shakespear.


Mon Dieu... Le pauvre Shakespeare doit s'en retourner dans sa tombe... Ce nest pas "aussi une pièce, c'est (tout court) une pièce de Shakespeare, qui a connu des adaptations... :roll:


A Commentaire hors-sujet.
réponse hors-sujet.

Si je considéré que les différentes oeuvre qui ont suivi "Roméo et Juliette" n'émane pas forcément de la pièce. Je vois pas pourquoi je dirais c'est "tout court" comme si c'était une évidence.

Et on écrit aussi Shakespear.

Continuer votre débat sur Ashitaka est amoureux...

_________________
Image

Dernière édition par T.U. le Wed Jan 01, 2003 0:00 am, édité 1 fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Mars 03 23:34 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Sep 02 01:20
Message(s) : 376
Localisation : Devant le magazin de DVD à attendre les Ghibli
hé! 8O cool! je sens comme un petit peu de nervosité? il n'y avait rien de méchant dans mon poste... Je sais que sur internet, dès qu'on ne met pas 36.000 smileys sourire, les interlocuteurs le prennent mal, mais bon...

8) 8) 8) ( v'là, t'es content? :P ) :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : mononoké
Message Publié : 14 Mars 03 18:34 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Mars 03 19:57
Message(s) : 79
Localisation : Moselle, près d'Hayange
HOLA !!!! on s'évade totalement du sujet de départ !!!! mon dieu !!!

revenons au sujet lancé par Gildas, voulez-vous !

Ashitaka amoureux. Voici l'extrait de ma critique visible sur le site de Gildas où j'écris sur l'amour :

"Miyazaki, a aussi inventé un amour spécial au film. Dans la plupart des films que l’on voit (80% américain), à un moment ou à un autre, les deux amoureux s’embrassent voir même plus... Ici, non (et c’est pas plus mal) ! Ce qui ne veux pas dire qu’ils s’aiment moins, au contraire ! Personnellement j’aurai était un peu déçu si ils c’étaient embrassés, car leur personnalités sont si particulières et le contexte si spécial que cela ne se prêtaient pas à se genre de chose. La scène quand San lui mâche la nourriture ou quand Ashitaka tente de la sauver du seigneur Okkoto démon sont mille fois plus émouvantes que des bisous à l’américaine !"

Non, monsieur je ne suis pas anti-américaniste primaire. Quand j'ais écris ça le contexte de la guerre n'y été pas donc aucun rapport !!!! :twisted:

revenons. si j'approfondis un peu, je peut dire que Miyazaki de part sa culture très poussé et de part son originalité surprenante, à montré un type d'amour peut visible dans les films (j'ai pas dit dans les pièces de théatre !!! :twisted: ) ainsi je veut dire qu'il est anticonformiste pour notre culture qui est en majeur partie américaine. Il est vrai que dans son pays natal cette phylosophie est faussé ! Ashitaka est très réservé car il ne veut pas la véxer et surtout ne pas la toucher dans ses convictions, c'est pour cela (je pense) qu'il la laisse faire pour mieux la comprendre (car il faut dire aussi qu'elle est assez virulente à lui jusqu'à une certaine scène que vous connaissaient tous !) mais comme vous l'avez dit, il la respecte profondement et c'est pour cela qu'il se retient. sauf quand sa vie est en danger (celle de San, pas la sienne !)

A approfondir ! (désolé pour Shakespeare, c'est quelqu'un que je respecte aussi beaucoup mais j'avoue que cette oeuvre m'était sortit de la tête, c'est Leonardo Di Caprio qui va être content !! :lol: :lol: ) et pour te faire plaisir : "être ou ne pas être : voilà la question" :roll: et aussi : "il ne suffit pas de parler, il faut parler juste"

_________________
"nous devrions rendre à la terre au moins autant que ce qu'elle nous a donné"
"nous aurons le destin que nous aurons mérité"
Albert Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Mars 03 03:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Fév 03 22:39
Message(s) : 71
Localisation : Tokyo
Juste pour savoir, je sais que c'est hors sujet mais je n'ai jamais vu "Shakespear" écrit comme cela... ça vient d'où ?
En tout cas moi je l'ai toujours vu écrit avec un "e"... au passage, cet écrivain se retourne tellement dans sa tombe que son crâne est sorti du sol et Hamlet le tient dans la main ^^

_________________
You cannot grasp the true form of Giygas attack.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Mars 03 03:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Fév 03 22:39
Message(s) : 71
Localisation : Tokyo
Sinon pour être plus dans le sujet, je trouve personnellement que la vision de Miyazaki sur l'amour est vraiment très belle, il est la preuve qu'on peut rester totalement "platonique" à l'écran pour montrer des sentiments, et qu'on a pas besoin des scènes de baisers (ou autres trivialités) comme on en voit dans tant de films, pour faire ressentir l'émotion qu'il peut y avoir entre les personnages.
Au contraire, l'absence de "preuves flagrantes" d'un amour est d'autant plus subtil qu'il renforce l'idée d'un amour "pour l'amour" (donc assez platonique quoi). L'amour entre San et Ashitaka par exemple n'est pas "évident" mais on le ressent très bien, sans qu'il soit clairement explicité.

_________________
You cannot grasp the true form of Giygas attack.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Mars 03 04:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 02 02:17
Message(s) : 75
Localisation : Attendant le prochain train
Miyazaki a été sans doute éduqué dans les règles de la bienséance japonaise et celle-ci est partie intégrante de sa culture. Il la restitue donc dans ses films, notamment dans les relations amoureuses. Mais c'est aussi un choix volontaire de sa part, je pense.
Il nous montre un amour idéalisé entre 2 jeunes gens (Ashitaka et San, Pazu et Sheeta, Nausicaä et ? ...), peut-être celui capable de créer un monde meilleur (sans haine ?).

Tiens, dans les 38 volumes du manga "Ranma 1/2" (on ne rit pas... :lol: ), JAMAIS les deux héros (Ranma et Akane) ne s'embrassent. Miyazaki n'est donc pas le seul...
Comment ça, mes références sont pourries ??? :D :D :D Image

_________________
"Je l'ai fait " dit ma mémoire. "Impossible" dit mon orgueil et il n'en démord pas.
En fin de compte, c'est la mémoire qui cède.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Mars 03 17:05 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 03 12:33
Message(s) : 443
Localisation : Moselle, près d'Amnéville
Hum... Bienséance japonaise ou pas, cette vision de l'amour me parait un peu utopiste ( comme Miyazaki l'était lui même à ses débuts ).
Dans notre société actuelle, force est de constater ( du moins de mon point de vue ) que c'est souvent le primaire pulsion sexuel qui compte, puis seulement après le véritable "amour". Cet amour parait justement très platonique parce que l'instinct du stupre n'entre pas en compte dedans. C'est véritablement ce que je pourrai apppeler l'Amour tel qu'on en parle.
Je précise au passage que je ne crois pas au "grand amour" , ce qui peut expliquer mon avis obtus et catégorique.
Miyazaki nous présente des personnages "models" comme ashitaka ou nausicaa, ce que l'homme devrait vraiment etre, et bien, voici un peu l'amour tel qu'il devrait etre.
Mais ce n'est que mon avis. :oops:

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: mononoké
Message Publié : 16 Mars 03 17:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Sep 02 01:20
Message(s) : 376
Localisation : Devant le magazin de DVD à attendre les Ghibli
Maxime, le Lorrain a écrit :
revenons. si j'approfondis un peu, je peut dire que Miyazaki de part sa culture très poussé et de part son originalité surprenante, à montré un type d'amour peut visible dans les films (j'ai pas dit dans les pièces de théatre !!! :twisted: )


C'est intéressant, ça! Si on y pense, c'est un peu du théatre, cette façon de présenter l'amour! :roll: :wink: ... C'est pas une idée à creuser?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Mars 03 17:21 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Sep 02 01:20
Message(s) : 376
Localisation : Devant le magazin de DVD à attendre les Ghibli
Kamiku a écrit :
Sinon pour être plus dans le sujet, je trouve personnellement que la vision de Miyazaki sur l'amour est vraiment très belle, il est la preuve qu'on peut rester totalement "platonique" à l'écran pour montrer des sentiments, et qu'on a pas besoin des scènes de baisers (ou autres trivialités) comme on en voit dans tant de films, pour faire ressentir l'émotion qu'il peut y avoir entre les personnages.
Au contraire, l'absence de "preuves flagrantes" d'un amour est d'autant plus subtil qu'il renforce l'idée d'un amour "pour l'amour" (donc assez platonique quoi). L'amour entre San et Ashitaka par exemple n'est pas "évident" mais on le ressent très bien, sans qu'il soit clairement explicité.


Pour ma part, je n'emploierais pas le terme platonique... Je ne sais pas, mais pour moi c'est quand même autre chose que ça... L'amour de San pour Ashitaka est platonique, ce ne sont que des sentiments (qui d'ailleurs sont l'élément déclancheur de sa transformation en Être Humain... :idea: ), mais du côté d'Ashitaka, lui qui était déjà humain, il voudrait sans doute plus, d'où la scène (pour moi très triste puique San ne comprend pas, ou pas complêtement....) du "baiser"...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Mars 03 20:41 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Mars 03 19:57
Message(s) : 79
Localisation : Moselle, près d'Hayange
Et si Ashitaka était tout simplement timide ????? tout s'expliquerais !!!!!

_________________
"nous devrions rendre à la terre au moins autant que ce qu'elle nous a donné"
"nous aurons le destin que nous aurons mérité"
Albert Einstein


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Amoureux
Message Publié : 17 Mars 03 21:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Mars 02 21:25
Message(s) : 276
Localisation : Dans une niche
Il faut se dire aussi que Ashitaka au début du film quitte sa petite amie. :roll:

_________________
Image

Dernière édition par T.U. le Wed Jan 01, 2003 0:00 am, édité 1 fois


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Mars 03 22:00 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 03 12:33
Message(s) : 443
Localisation : Moselle, près d'Amnéville
Mais ca n'a pas l'air de beaucoup l'affecter... A dire vrai, je trouve même qu'il l'oublie assez vite ( ca y est, mon puritanisme occidental ressurgit :roll: ).

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB