Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 20 Août 18 22:46

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Pompoko et les yokai
Message Publié : 15 Nov 10 22:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 10 22:38
Message(s) : 3
Bonjour,

Je suis enseignant, je travaille sur les Yokai avec ma classe et naturellement je vais montrer Pompoko. Seul problème, j'aimerais faire travailler les élèves au préalable sur les Yokai qu'ils vont voir dans la parade et malheureusement je ne connais pas leur nom, ce qui m'empêche de trouver des informations sur chacun d'eux.
Quelqu'un saurait-il où je peux trouver ces informations? J'ai lu le script du film et j'ai épluché toutes les sections du site de Buta, mais sans succès.

Merci de votre aide.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Nov 10 23:46 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juin 03 21:40
Message(s) : 784
Localisation : De retour à Lyon, après Paris et Bordeaux
Pas sûr que cela puisse t'aider, mais tu pourrais chercher le catalogue de l'exposition Yôkaï. Bestiaire du fantastique japonais qui s'est tenue à la maison de la culture du Japon du 6 octobre 2005 au 28 janvier 2006 (déjà !).
Je l'ai acheté à l'époque, mais il est sans doute difficile à trouver aujourd'hui.

Image

Sinon, Wikipedia propose une liste des yôkaï.

_________________
"Qui trop embrasse mal étreint, qui mal étreint perd les pédales et qui perd les pédales se fout la gueule par terre". Pierre Dac


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Nov 10 00:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Août 10 18:14
Message(s) : 292
Localisation : Sous la pluie exactement (en Bretagne)
Grâce au lien Wiki de Cyr, je suis tombé sur un site anglais qui référence pas mal de Yokaï, mais avec une description très brève,
voilà le lien: http://inuyashafeudal.proboards.com/ind ... thread=184
et voici le lien de la parade de Pompoko: http://www.youtube.com/watch?v=sACeNIi_ocY
J'ai essayé de faire un recoupement entre les descriptions et les Yokai de la parade, mais mon niveau d'anglais est pas top. Par ailleurs, je pense qu'il existe beaucoup de Yokai différents. Takahata ne s'est peut-être pas toujours inspiré de Yokaï existant. Je démarre l'idée;
Par ordre d'apparition:
>Pour les Yokaï sur les murs (les ombres), je pense que cette description correspond: Kyōkotsu - the ghost of a corpse discarded in a well (>je pense que c'est une erreur, pour moi le mot est wall et non well, sinon la phrase n'aurait pas de sens à mes yeux)

>Pour les renards, voilà la liste des différents Yokai kistune:
Hakuzōsu - a fox who disguised himself as a trapper's uncle
Kitsune - a supernatural fox
Kitsune-Tsuki - fox possession
Kuda-gitsune - a small fox-like animal used in sorcery
-mais je pense que l'on peut le retirer celui-ci.
Kyūbi-no-kitsune - a fox with nine tails. Pareil (pour ceux qui connaissent, ce Yokai apparaît dans le jeu vidéo Okami)
Myōbu - a title sometimes given to a fox.
Sōtangitsune - a famous fox from Kyoto
Tamamo-no-Mae - a wicked nine-tailed fox who appeared as a courtesan. Là non plus, ça ne colle pas.
Mais je ne trouve pas de Yokaï collant avec les renards de la parade. Je pense que ce qu'a voulu représenter Takahata c'est un animal symbolique et non pas un Yokaï en particulier.

>Pour la lanterne avec un sourire, j'ai pensé à celui-ci:
Chōchinobake - a haunted paper lantern
Mais je ne comprends pas vraiment la description.

>Il se transforme ensuite en parapluie avec une jambe. Pour moi, il s'agit de celui-là:
Kasa-obake - a paper umbrella monster

>Pour le tigre cracheur de flammes, je sèche. Peut-être celui-ci: Byakko - the white tiger of the west Mais il n'est pas blanc.

>Pour le démon rouge à corne, presque sans hésitation:
Oni - the classic Japanese demon, an ogre-like creature which often has horns

>Ensuite, le type sur le nuage, je ne vois pas.
Il doit surement y avoir une légende où un héros combat contre un tigre cracheur de flammes, mais je ne la connais pas

>Pour la procession des lilliputiens, pas trop sur de moi:
Amanojaku - a small demon which instigates people into wickedness

>Le démon avec un demi-cercle au dessus de lui il s'agit de Raijin.
Raijin - the god of thunder
Raijin se fait mettre un vent par Fujin
Fūjin - the god of wind

>Ensuite, les poissons, je vois pas. Peut être un Yokkai qui peut se transformer et qui vit sous l'eau.

>Le type qui saute, il s'agit d'un Tengu (merci Yotsuba) mais lequel? Voilà une liste de Tengu:
Eritate-goromo - the tengu Sōjōbō's enchanted clothes
Karasu-tengu - a tengu with a bird's bill
Konoha-tengu - a bird-like tengu
Sōjōbō - the famous daitengu of Mount Kurama
Soragami - a ritual disciplinary demon in the form of a tengu
Taimatsumaru - a tengu surrounded in demon fire
Tengu - the infamous bird-man demon of the mountains
Daitengu - the most powerful tengu, each of whom lives on a separate mountain

Je pense qu'il s'agit de Daitengu ou alors, Takahata ne fait pas de distinction entre les différents Tengu.
Par ailleurs, quelqu'un sait-il ce que signifie bird's bill?


>Pour les têtes, ce sont les
Maikubi - the quarreling heads of three dead miscreants. Du coup je sais enfin l'origine des têtes dans Chihiro. Rien que pour ça, ça valait le coup.

>Ensuite on a le Yokkai qui se transforme en chat. Plusieurs suppositions là encore, je mets celle qui me paraît être la plus cohérente:
Bakeneko - a shapeshifting cat

Ensuite... Ensuite... errrr je sature. Il y en a plein! Il faudrait créer un dossier complet là dessus!
Donc je laisse la main à quelqu'un de motivé, courageux, patient, beau, fort, intelligent, etc...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 17 Nov 10 11:46 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 20:37
Message(s) : 2343
Localisation : Siège de la LKR, Service FIM
a well = un puits

a haunted paper lantern = une lanterne en papier hantée (donc animée)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Nov 10 01:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Août 10 18:14
Message(s) : 292
Localisation : Sous la pluie exactement (en Bretagne)
En approfondissant un peu, j'ai trouvé pas mal d'information sur les Yokaï, voilà ce que j'ai appris:


Tentative de définition des Yokai:
Yokai est un terme générique regroupant des créatures imaginaires appartenant au folklore japonais. Comme nos propres contes, ils sont certainement issus de la tradition orale avant d'avoir été regroupés dans différentes œuvres littéraires (notamment le Konjaku monogatari shū). Ils ont différentes origines, certains sont tirés de légendes Ainous, d'autres du shintoïsme et enfin du bouddhisme. Les Yokai sont souvent issus de superstitions. Ils sont la représentation de nos défauts et des dangers qui nous guettent. D'une certaine manière, ils sont là pour nous remettre dans le droit chemin ou pour nous apprendre à nous méfier des endroits dangereux (exemple: le Kyōkotsu est le fantôme d'un homme mort tombé dans un puits). Les occidentaux ont d'ailleurs leurs propres créatures imaginaires ayant le même rôle. Ainsi, le croque mitaine peut apparaître au bord des rivières le soir ou couper les doigts d'un enfant qui serait resté trop longtemps dans le froid.
Ensuite, certaines histoires ont été construites autour des Yokai avec en général un message moralisant (exemple fameux: Oïwa, le fantôme d'une femme trahit qui poursuit son mari).
Il existe beaucoup de Yokai différents. Certains sont tirés d'histoires de fantôme, d'autres entrent dans une mythologie plus vaste... Il est assez difficile de les classifier. On peut tout de même citer les Tsukumogami, les Okabe (ou bakemono) ou les Onis... Je ne sais pas si les kami sont assimilables à des Yokai.
Dans Pompoko, il est fait référence plusieurs fois au Hyakki Yakō « La parade nocturne des 100 démons » Une soirée où les Yokai investissent les rues et font une parade.

Les premières représentations connues de yōkai datent de l'époque de Muromachi (XIVème XVème siècle) où elles connaissent un grand succès.

Sources:
http://lecomptoirdelabd.blog.lemonde.fr ... ponaise-1/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Y%C5%8Dkai
http://www.paranormal-encyclopedie.com/ ... yakki_Yako


Les illustrateurs:
Je pense qu'il est très intéressant de s'y arrêter. Plusieurs dessinateurs japonais ont représenté ces créatures imaginaires. Ainsi, Sūshi Sawaki a peint une série de parchemins durant la période Edo (1603-1868) : le Hyakkai zukan (rouleaux de dessin de cent yokai) resté très célèbre. Il y a également Tawaraya Sōtatsu (actif au début des années 1600, mort aux alentours de 1643) dont Takahata s'est inspiré.
Évidemment, Hokusaï (1760-1849) s'est prêté au jeu et a réalisé beaucoup de dessins de Yokaï.
Un peu plus tard, Kawanabe Kyōsai (1831-1899), considéré comme l'un des successeurs de Hokusai, a illustré la parade nocturne des Yokaï.
Par ailleurs, les Yokai continuent de stimuler l'imagination des artistes japonais. Shigeru Mizuki a contribué à populariser les Yokai avec son manga éponyme Kitaro le repoussant. Plus récemment encore, le jeu-vidéo Okami présente une lutte acharnée entre un Kami (Amaterasu) et des armées de Yokai.
Ces différents illustrateurs sont importants pour bien comprendre les références qui jalonnent la parade des Yokai dans Pompoko. Takahata a effectivement repris de façon très précise les dessins de ses illustres prédécesseurs. Plus qu'un hommage, j'ai l'impression que Takahata s'inscrit dans la continuité de ses dessinateurs.
La parade des Yokai est le moment fort de Pompoko (à mon avis), c'est la tentative désespérée des Tanukis pour survivre, pour rappeler aux humains qu'ils existent. La disparition des Yokai est directement liée à la croyance que les humains ont pour ces créatures fantastiques. Hélas, les humains dans le film n'y croient pas, ils ne voient dans la parade des tanukis qu'une parade un peu mieux réalisée que les autres. Dès lors, les Yokai intègrent le folklore japonais et n'existent plus en tant que tels. Un peu comme nous, les bretons, avec nos korrigans, nos elfes, nos gnomes, qui ne font plus l'objet de croyance mais ont intégré le folklore breton.
Et donc le fait d'avoir repris le graphisme parfois exact des anciens yokai, c'est à mon avis, un moyen de rattacher les yokai à une époque où ils existaient encore. (pas trop sur de mon coup là, mais on peut en débattre!)
Enfin, quoiqu'il en soit, il est très intéressant de faire le parallèle entre les Yokai de Takahata et ceux des autres dessinateurs

Sources:
Hokusai -Manga, bibliothèque nationale de France/seuil. Jocelyn bouquillard / Christophe Marquet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Tawaraya_S%C5%8Dtatsu
http://www.fepy.com/edo-period-monster- ... -3452.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Nov 10 01:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Août 10 18:14
Message(s) : 292
Localisation : Sous la pluie exactement (en Bretagne)
Les Yokai dans Pompoko:

Comme je l'ai dit ci-dessus, il y a des catégories dans les Yokai. Dans la parade de Pompoko, Un grand nombre sont représentés.
On peut citer tout d'abord les Tsukumogami. Lorsque les objets atteignent l'âge vénérable de 100 ans, ils ont la manie de venir à la vie. Il en existe une multitude, voici ceux qui apparaissent dans Pompoko:

Les Tsukumogami:

Le Chōchinobake Lanternes de papier animées:
Image Image


Kasa-obake – parapluie de papier animé.

Image Image

Voilà une autre représentation présente dans la parade inspiré d'un dessin de yokai de Sūshi Sawaki

Image

Le Biwa-bokuboku: Le Biwa et le koto sont deux instruments japonnais. Je n'ai pas trouvé le yokai correspondant au Koto.


Image Image


Le Bakezori: ou lorsque votre vieille sandale prend vie. Le dessin est de Sūshi Sawaki. La ressemblance entre le Bakezori de Takahata et celui de Sūshi Sawaki est vraiment frappante ici.

Image Image

Il en existe beaucoup. J'ai l'impression que n'importe quel objet un peu vieux peut devenir un tsukumogami. Voilà les images des tsukumogami dont je n'ai pas réussi à trouver l'origine.

Image Image

Source:
http://en.wikipedia.org/wiki/Tsukumogami

Les Okabe:

Les Okabe et Bakemono sont une catégorie des esprits qui ont le pouvoir de se transformer. Il s'agit en général d'animaux comme les renards, les tanukis ou le bakeneko. Les apparitions étranges sont souvent des Okabe.
Dans la parade, on peut voir les kitsune: voilà une petite définition trouvée dans un vieux magazine consacré au japon médiéval Faeries (n°10); « Très présent au Japon, les renards ont vite acquis un statut de créature surnaturelle. Leur nature discrète et furtive, empêchant le brave fermier de surprendre leurs escapades nocturnes, entoure en effet les renards d'une aura de mystère. Si on ne peut surprendre un renard, s'il disparaît si vite, c'est qu'il est forcément un esprit, une créature dotée de pouvoirs magiques! Ainsi les Kitsune peuvent apparaitre aussi bien sous forme humaine, tel un petit garçon ou une mendiante. Les renards vivent au milieu des forêts, organisés en sociétés à l'image des hommes. Debout sur leurs pattes de derrière, ils portent des kimonos et autres vêtements. »
Image

Le bakeneko:
Image

Sources:
magazine Faeries n°10
http://www.mangajin.com/mangajin/sample ... ghosts.htm

Les Oni:
Toujours tiré du magazine faeries:
« issus de la tradition bouddhiste, les Oni sont des démons gardien des portes de l'enfer. Leur peau est de pigmentation rouge ou verte et ils portent de grandes cornes ainsi que de long crocs. Importés en Chine en même temps que le Bouddhisme, ils ont rapidement été intégrés dans le folklore japonais: on distingue ainsi une autre catégorie de Oni vivant sur terre parmi les humains. Ces démons sont responsables de bien des maux, tels que les épidémies et la famine, et passent généralement inaperçus aux yeux des mortels. Ayant en outre la capacité de se rendre invisible et d'assumer l'apparence de n'importe quel être vivant, le pouvoir de prendre possession d'un corps innocent, les Oni sont des calamités difficile à vaincre. Seuls les gens vertueux, les prêtres ou les chamans peuvent percer à jour un Oni sous son déguisement. »

Image
(j'ai réussi à mettre un sein dans buta connection en lien avec un Ghibli! )

Ensuite, il y en a d'autres que je n'arrive pas à classer:
Le tengu:
Ce sont des dieux mineurs du folklore japonais. Ils vivent dans les montagnes généralement. Au départ, les Tengu étaient des Yokai agressifs; il n'était pas bon de les croiser sur son chemin. Ensuite, ils ont changés de nature pour devenir des dieux protecteurs. Leurs apparences aussi a évolué. D'abord représentés sous forme de corbeaux, ils ont acquis un faciès humain avec la particularité d'avoir un très long nez, leurs empêchant de se camoufler parmi les humains (certains y voient un symbole phallique)

Le dessin est de Hokusai, c'est la forme originelle du Tengu.
Image Image Image

Source:
http://www.onmarkproductions.com/html/tengu.shtml

Raijin et Fujin
Le Dieu du tonnerre et le Dieu du vent.
Apparemment, ils viennent des légendes chinoises et sont tirés du bouddhisme. Pour la petite histoire, ces deux têtes brulés s'étaient opposés à Bouddha. Celui-ci envoya alors son armée contre eux. Après un rude combat entre les deux démons et les... 33 dieux, Raijin et Fujin finirent par être capturés. Depuis, ils bossent pour Bouddha. Le dessin est réalisé par Tawaraya Sotatsu. Là encore, les dessins sont vraiment similaires.

Image Image

Image Image

Source:
http://www.onmarkproductions.com/html/2 ... nd-thunder

Rokurokubi: « Rien ne distingue la Rokurokubi des autres femme japonaises. Mais peu après le coucher du soleil, à l'heure où les mortels rejoignent la protection de leur foyer, laissant la terre aux esprits, la Rokurokubi étend son long coup interminable en quête de nourriture. Elle se sustente uniquement en aspirant du corps des hommes leur énergie vitale. » Le dessin est là encore de Hokusai (et il est beaucoup trop grand!).

Image Image

Source:
magazine Faeries n°10

Nure onna: Le nure onna est une femme serpent dont le comportement varie d'une légende à l'autre. Parfois elle est représentée comme un monstre se délectant du sang et de la chaire des humains. Parfois, il s'agit simplement d'une créature solitaire qui réagit brusquement lorsque on l'approche. Vu qu'elle n'a pas mangé le salary man, j'imagine que Takahata a valorisé le deuxième comportement du Nurre Onna. Le dessin est de Sūshi Sawaki.

Image Image

Source:
http://en.wikipedia.org/wiki/Nure-onna

Oiwa: La légende de Oiwa est l'une des plus célèbre. Elle a été adapté plus de trente fois en film, en faisant un classique du cinéma d'horreur. Elle raconte l'histoire d'un mari qui après avoir empoisonné sa femme, se fait lui-même empoisonner l'existence par son fantôme.

Le dessin, lui aussi très célèbre est encore de Hokusai.

Image Image

Source;
http://www.mangajin.com/mangajin/sample ... ghosts.htm

Kawanabe Kyōsai

Pour finir, voici une liste non exhaustive des Yokai inspirés de la parade des démons de Kawanabe Kyosai.

Image Image
Image
ImageImage



Voilà, il reste pas mal de Yokai dont je n'ai pas trouvé l'origine, si j'en trouve des nouveaux, j'éditerais mes messages.
Vis à vis des sources, elles sont complètement éclatées, j'ai essayé de faire la synthèse de ce que j'ai trouvé, mais c'est pas évident. Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille le site http://www.mangajin.com/mangajin/sample ... ghosts.htm assez bien fait ainsi que le site http://www.onmarkproductions.com (et bien sûr, Wikipédia).
Si quelqu'un a quelque chose à ajouter, à critiquer, à corriger, qu'il n'hésite pas.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 20 Nov 10 10:47 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juil 07 14:58
Message(s) : 846
Localisation : Entre les speculos, le chocolat et les gauffres
oui, Un train apparait dans le ciel à un moment lors du défilé. Il s'agit très certainement d'une référence au "train de nuit dans la voie lactée" de Miyzawa

(Une autre scène du film y fait doublement référence, celle avec les jumeaux chaotiques acceuilli par les ouvrier. On entend en outre dans cette scène une musique composé par cette écrivain)

_________________
«La compréhension est un cas particulier de malentendu »(A. Culioli, 1990)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Nov 10 21:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 10 17:06
Message(s) : 314
Localisation : Ici, là-bas, ailleurs...
Le Dictionnaire des Yokaï publié chez Pika et illustré par l'auteur de Kitaro le Repoussant contient pleins de légendes sur des tas d'esprits différents, va voir, ça ne devrait pas se trouver trop difficilement :)

Bonne chance !

_________________
"Sans savoir pourquoi
j'aime ce monde
où nous venons pour mourir."
(Natsume Sôseki)

"Je préfère être un Homme à paradoxes plutôt qu'un Homme à préjugés".
(Jean-Jacques Rousseau)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Nov 10 07:58 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 07 07:00
Message(s) : 107
Localisation : Tokyo, Japon
Je suis etonne du bon travail de corre d'avoir trouve les origines. Il y en a pas mal qu' un japonais comme moi ne connaissais pas.

Permettez-moi d'ajouter quelquechose bien que je ne suis pas au courant de ce demaine.

Les Okabe:
Je pense que ce serait plutot "Obake". Il y a beaucoup de appellations pour ce genre d'esprits - Yokai. "Mononoke" est aussi une des celles-la.

Parade de marriage de renards:
Image

Le bakeneko: versiion Fukusuke-neko
je pense que c'est une fusion moderne de Fukusuke (Garcon de bonheur) et Maneki-neko (chat de bienvenu ou de bonheur). Je pense que on ne peut plus appeler ces trois "Yokai" car ils sont plutot une espese d'amulette pour prier "success commercial - venu de nombreux clients"

Fukusuke
Image

Maneki-neko
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Nov 10 12:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Août 10 18:14
Message(s) : 292
Localisation : Sous la pluie exactement (en Bretagne)
On me dit à l'oreillette que j'ai oublié la source principale du travail de Takahata, à savoir, les dessins de Kuniyoshi. Je ferais un ajout quand j'aurais le temps, si quelqu'un ne le fait pas avant moi. :wistle:
http://www.kuniyoshiproject.com/Ghost%2 ... Demons.htm
http://www.kuniyoshiproject.com/More%20 ... 20Dogs.htm
On me signale aussi que la scène des kitsune est directement tiré d'un film de Kurosawa. (Dreams, 1990)
http://www.youtube.com/watch?v=tHususa_mL4
Citer :
Il y en a pas mal qu' un japonais comme moi ne connaissais pas.

:lol1: On a tous tendance à se renseigner sur nos centres d'intérêts en oubliant de consolider notre culture originelle. Je m'étais déjà fait la remarque vis à vis d'un japonais qui connaissait mieux l'histoire de France que moi!
Par ailleurs, c'est juste une ébauche, il y a pas mal de choses à compléter.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Nov 10 18:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 10 22:38
Message(s) : 3
Merci pour votre travail à tous! Ça m'aide beaucoup à préparer mes cours et en travaillant sur ces yôkai, les enfants ont de plus en plus envie de voir le film, la tension monte!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB