Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 20 Août 18 22:45

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 102 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 03 Avr 07 20:29 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 06 14:02
Message(s) : 84
Localisation : Tigane
Alors, votre opinion sur ce film tant attendu?
Les critiques assassines de la presse japonaise sont-elles justifiées?
Ou bien n'est ce qu'un effet de la notorieté de Miyazaki père?

Critiques, analyse.... à vous de jouer...
:super:


[ - EDIT - Avis aux modos: j'ai pris la liberté d'ajouter les avis précedemment posté sur le topic dédié aux news de Gedo Senki. Si cette initiative n'est pas heureuse, je m'en excuse d'avance.]


Dernière édition par Hoshi no Awa le 03 Avr 07 20:42, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Avr 07 20:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 06 14:02
Message(s) : 84
Localisation : Tigane
cenerentola a écrit :
J'ai également eu la chance de découvrir le film en avant première dans un autre ville : Tours, à l'occasion d'un festival de cinéma asiatique ^^!
je trouve que les voix d'Hauru et d'Arren ont en effet quelque chose en commun.

Pour ma part, je n'ai pas du tout été déçue par l'oeuvre de Goro. La forme, comme beaucoup d'entre vous l'ont souligné, est parfaite. La bande originale, les effets d'animation ainsi que les paysages nous transportent réellement dans ce monde inconnu.

Pour le fond, je n'ai ressenti aucune longueur. J'ai apprécié le fait que Goro joue sur un autre registre que son père; il s'en démarque et crée un univers qui lui est propre. Il ne faut pas regretter un manque de "magie", de "poésie" qui rappelle les films d'anim de son pere mais apprécier la volonté d'indépendance qu'il a pleinement assumer (cela dit, il est fort probable que Hayao ait pu influencer l'oeuvre de Goro). Enfin, la qualité du message, qui frole le conte philosophique, est fort appréciable. Loin d'être un film d'animation vide de sens, Les contes de terremer nous entraine vers une reflexion pertinente sur la "Vie".

Bref, vivement le 4 que nous puissions tous en discuter ^^!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Avr 07 20:35 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 06 14:02
Message(s) : 84
Localisation : Tigane
Trollll a écrit :
Hello !

Tout finit par venir à point :wink: Mais effectivement, moi qui ne suis pas de la communauté (je viens juste parfois piocher des news sur le site), je suis étonné que personne n'ai donné signe de vie !

Alors, pour le film, j'avais fait exprès de ne rien lire de l'histoire avant, afin que ce soit une vraie surprise... et j'avoue que je suis un poil déçu. Les décors sont magnifiques, "à la Ghibli", tout est soigné, maîtrisé et beau, mais l'histoire manque un peu de magie et de poésie par rapport à la plupart des autres films du studio. Ca laisse moins de place au rêve et à l'imagination.

Bon, je critique et ça peut sonner négatif, mais ça reste de toute beauté et très prenant ! :D

Suite au film, Goro Myazaki (veste beige sur la photo postée un peu plus haut), accompagné de son traducteur (à gauche de la photo) ont été interviewés par -je ne sais pas qui-. Outre la sono merdique, les questions du gars étaient assez inintéressantes, assez bateau et redondantes (pourquoi il était venu à l'animation, les rapports avec son père, les inspirations de l'histoire), je suis parti assez rapidement car c'était vraiment pas captivant. Au moment où je quittais la salle, ils passaient aux questions de la presse et du public... Il y a donc peut-être eu un peu plus à se mettre sous la dent à ce moment là...

Bref, à part pour l'avant première vraiment exclusive (c'était la toute première diffusion en France, ont-ils dit), l'événement n'était pas aussi extraordinaire que ça. Bon, maintenant, j'avoue être simplement amateur et pas fan ultime... Les Buta-hardcore auront peut-être un avis différent !

Cheers!

Trolll


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Avr 07 20:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 06 14:02
Message(s) : 84
Localisation : Tigane
Hauru a écrit :
J'ai remarqué qu'il y avait pas mal de personnes qui partaient avant la fin, je ne sais pas s'il y avait de bonnes raisons à cela mais ça m'a presque choqué... Quand même... c'est pas tous les jours qu'il y a une rencontre avec le réalisateur après la projection de son film ! Et puis par respect... j'aimerais pas voir les gens partir alors que je suis entrain de parler !

Autre chose m'a surpris : les deux personnes à côté de moi et qui discutaient. L'une avait adoré le "Voyage de Chiroro" tandis que l'autre avait préféré "pas le château dans le ciel mais la suite... heu... ah oui le château ambulant..." :cavapolatete: quand je pense au nombre de fans qui on essayé d'obtenir des places en vain !

J'avais peur du film ! J'avais peur d'être déçu à cause des premières critiques et de ce qu'avait pu dire l'auteur des contes de terremer, du coup j'avais imaginé le pire, un désastre ! Du coup j'a été plutôt rassuré. L'histoire m'a plu, peut-être un peu longuette par moments, qui répond pas forcément aux questions qu'elle ouvre, mais qui est assez entraînante. Au début j'ai eu peur car ça sacadait un peu, mais j'ai mis ça sur le compte de l'ultimatum très court qui avait été imposé pour faire le film. Je n'ai pas lu l'œuvre originelle donc je en sais pas si c'est une bonne adapatation, mais à ce que j'ai compris il faudrait dire "inspiré de" et non pas "adapté de". Peut être les fans du livre seront déçus. Après je pense que adapter pour reproduire le livre à l'identique, ça sert à rien. Si on paut pas y mettre son empreinte alors on est qu'un outil.
C'est sûr que c'est une œuvre "moins finie" que celles de Miyazaki père, mais ça reste pour moi un bon film. Il m'a un peu fait penser à Nausicaä, dans le sens où l'animation n'est pas encore tout à fait au point, il manque "un truc" et il faut chercher quoi, et jespère qu'il trouvera, comme son père ! Cela dit Nausicaä reste un chef d'œuvre (pour moi), Gedo senki est un bon film... Voilà, je suis entraîn de repenser pour la première fois à cette soirée en même temps que j'écris donc ça peut parraître brouillon, mais j'assaye d'être le plus compréhensible possible (c'est raté lol).
Autre point fort du film, sa musique ! Je l'ai beaucoup appréciée, même si, une fois encore, c'est pas du Hisaishi (qui remplit mon Mp3 à rabord), mais elle épouse bien le film.
J'ai pas parlé des décors ! Là je suis d'accord, ils sont parfaits ! J'ai beaucoup regardé autour des personnages ! :wink:

Voilà, je parle pas trop de la rencontre que j'ai trouvé assez intéréssante, je suis assez mitigé quant à Goro Miyazaki, à la fois sérieux et drôle mais rire un peu jaune dans la salle quand il a dit ce qu'il a dit sur son père... On sent qu'il y a de la tention...

J'ai l'impression d'avoir oublié la moitié des choses que je voulais dire, je pense plus vite que je n'écris ! :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Avr 07 20:36 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 06 14:02
Message(s) : 84
Localisation : Tigane
Mattaz a écrit :
Bonsoir à tous, :)

Tout d’abord, je souhaitais remercier un fois de plus Buta Connection qui m’a permis de voir l’avant première des Contes de Terremer de Goro Miyazaki en nous informant tout simplement de cet événement sur leur site. :super:

Il m’a ensuite suffit d’un seul appel à 8h00 tapante pour réserver 2 places et prévenir 2 amis.
Nous étions donc 4 à voir ce magnifique film d’animation.
Actuellement, un ami se joint à moi afin de vous faire partager nos émotions.

A tous ceux qui non pas encore vu le film :
Certes, vous aller voir un film du Studio Ghibli, mais de Goro Miyazaki et non de Hayao Miyazaki.
Et soyez indulgent, car il nous a semblé être quelqu’un de très modeste.
Il était même un peu gêné des applaudissements :bravo: qui ne s’arrêtaient pas à son entrée sur scène à la fin de la projection.

Afin d’éviter de saturer le forum :? et pour ne pas gâcher votre plaisir, nous allons juste parler de la forme et un peu du fond de cet animé :

Rassurez-vous, l’esprit des films du studio Ghibli est bien là !
Aussi, Goro Miyazaki, vous en mettra plein la vue par le biais de magnifiques paysages nous rappelant de belles villes d’Italie.
Je pense que vous apprécierez les arrières plans, couleurs et effets de lumière dignes d’un Architecte de formation.

De part son « jeune » âge et grâce à quelques confidences à la fin du film, nous comprenons mieux certaines références utilisées par Goro Miyazaki :
Ils nous a semblé reconnaître une fusion entre Dark Vador (Stars Wars) et Orochimaru (Naruto) puis un certain Gandalf le blanc (Lord of the rings)…

Quant au fond et c’est là où il faut être indulgent nous trouvons que ce film manque un peu d’humour et de bêtes curieuses…
Enfin bon, ce n’est pas forcement le thème évoqué dans le film, qui se veut avant tout sérieux.
Par ailleurs, dans l’interview, Goro Miyazaki dit vouloir faire passer des messages bien plus directs que son père.

En ce qui concerne la bande original de l’animé nous sommes totalement d’accord sur le fait qu’elle épouse parfaitement le visuel.
Cependant, Joe Hisaishi vous manquera sans doute autant qu’à nous, malgré l’excellente qualité musicale.


Pour conclure, nous remercions Miyazaki père ainsi que le studio Ghibli d’avoir donné tant bien que mal sa chance au petit Goro, futur Grand. :prosternation:


Mattaz-kun et Totoro-kun


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Avr 07 02:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Juin 06 14:04
Message(s) : 66
Localisation : Chambéry 73
Bonjour, ca commence a dater, mais je m'en rappelle vaguement. J'aurais bien voulu le revoir depuis l'ete dernier.

J'ai ete en de tres nombreux points decus par ce film.

Oui, c'est un premier film, mais il y a des erreurs qui ne devraient pas etre aussi frappantes dans ce genre de production (plusieurs millions de yens de budget).

En premier lieu, l'animation 2D, dans certaines scenes c'est indigne d'etre diffuse sur un grand-ecran. On est en 2006 pas en 1980. Ressortir le coup des capes pour faciliter le mouvement des personnages, c'est bateau a notre epoque.

D'un cote des scenes en 3D magnifiques et de l'autre une animation 2D digne d'un episode du serie animee TV des debuts des annees 80.

Mais ce n'est pas tout, l'histoire ne vol pas bien haut, dialogues tres simplets, charisme des personnages douteux...

Je continue ?!

Un character Design tres limite, peu de details dans les personnages ce qui est un pleonasme avec un "vrai" Miyazaki ou le maitre pousse de nombreux vices dans les details, la on a l'impression que les persos sont plats.

Les bons points :

- les decors 3D (sublimes)
- la musique
- un nouveau realisateur chez Ghibli
- Blase, Miyazaki pere revient dans le studio et juste pour ca, merci Goro !!
:super:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Avr 07 20:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 06 14:02
Message(s) : 84
Localisation : Tigane
Bon je rajoute ici les 2 "critiques" du film, postée dans le fil 'Gedo Senki (news)' [histoire que toutes les 1ères impressions restent groupées...]


AshRiot a écrit :
Bon bah en faite j'y suis allé a 13h50 tjs en VF

Tres beau film !! bon il est vrai qu'il est assez long au debut, et certaine chose comme :

spoiler a écrit :
pourquoi il tue son pere comme ca, ok il est possedé mais bon....

par la suite le film est plutot prenant, ne connaissant pas le livre, je pense pouvoir mieux l'apprecier et donc d'etre contre les fameuses requetes balancé envers le film.

Pour finir le final est de toute beauté ! bref, pas le meilleur Ghibli, en dessous d'un chateau ambulant par exemple, dernier film en date, mais beaucoup plus interessant qu'un Royaume des chats, Kiki etc... En tout cas ceux qui ont aimé Chihiro devrait l'aimer et les fans de Ghibli devrait aussi l'apprecier.


Sans Nom a écrit :
Je suis allé voir le film aujourd'hui à 14h00, peu de personnes dans la salle et très peu d'enfants. C'était dans une petite salle.
Sinon, j'ai trouvé le film très beau graphiquement et j'ai beaucoup aimé l'histoire. La boue m'a fait penser à Chihiro avec le Dieu et la transfortaion en oiseau du magicien méchant que l'on voit de derrière une vitre à Yubaba. Il y aurait dû y avoir selon moi une relation plus développée entre les personnages, un peu plus du passé de l'épervier et savoir ce qu'est devenu Enlead. Sinon, ce film m'a vraiment beaucoup plu et pour un premier film, c'est vraiment bien. Attendons de voir son prochain film !!!! :super:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 04 Avr 07 20:12 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 06 17:11
Message(s) : 11
Localisation : Bordeaux
Je l'ai enfin vu hier, lors d'une avant-première, et je comprends maintenant le mécontentement des spectateurs.

Pourtant il y a de bonnes choses, le respect des thèmes abordés par son père (dont la nature, l'amour, la vie), des paysages profond et travaillés (mais ne surpassant pas ceux du Château ambulant par exemple), le fait que Goro veuille une oeuvre indépendante de ceux de son père, une histoire qui possède quelques rebondissements, le rythme (bien que le début est rapide), l'animation des dragons, le fait que l'univers ressemble en quelques sorte à notre monde, les réflexions sur la vie, la mort, l'hymne à la nature.

Et je crois que c'est tout, il manque beaucoup de chose pour me satisfaire.
Je ne me sens absolument pas concerné par le voyage d'Epervier et Arren, ce qui m'a tout de suite donner envie de ne plus suivre le fil de l'histoire, le scènario manque de personnages, et de personnages charismatiques. En fait, le film ne m'a pas du tout enchanté, ne m'a pas du tout émerveillé, les couleurs, les dessins et l'animation sont dignes de vieux dessin animé des années 80, comme Nausicaa. Etc. Ah et puis les dialogues sont presques marrants des fois, la relation entre les différents personnages manquent de talent, d'imagination.

Mais je regrette pas mon ticket, ca m'a permis de voir un Ghibli différent des autres...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Avr 07 20:03 
Hors-ligne

Inscription : 05 Avr 07 18:33
Message(s) : 1
Salut tout le monde, c'est mon premier message ici.

J'ai été un peu déçu par les Contes de Terremer. Je rejoins les avis donnés précédemment donc je ne vais pas les redévelopper en détail. Néanmoins mes principaux reproches sont les lenteurs du scénario, surtout au début, et le manque d'explications sur certains points comme le but du voyage ou le passé des personnages. J'ai plus accroché sur la fin de l'histoire. Le changement de style de Goro Miyazaki, par rapport aux autres films Ghibli, est peut-être trop marqué. Pour finir sur une note positive, j'ai bien aimé le graphisme et la musique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Avr 07 13:25 
Hors-ligne

Inscription : 13 Fév 07 18:41
Message(s) : 8
le problème si on compare Goro a son père, c'est qu'on ne trouvera forcément que des défaut: Miyazaki est animateur de formation, et son fils aura bien évidemment plus de difficultés à maîtriser une technique qu'il ne pratique pas. Et puis Miyazaki a aussi beaucoup plus de films à son actif, experience que son fils n'a pas non plus. Comparer la première oeuvre d'un jeune réalisateur à l'oeuvre monolithique d'un maître aura forcément pour résultat ce genre de décéptions.

En revanche, comparer "les contes de Terremer" aux autres films d'animations très recents, comme "Cendrillon et le prince pas trop charmant", et là vous verrez la qualité de l'oeuvre de Goro Miyazaki. De ce point de vue, le film est une très belle oeuvre prometteuse !

Enfin, quelqu'un a dit ici que l'animation faisait datée, qu'on ne faisait plus ça depuis les années 80. Veux-t-il dire que, puisque les techniques ont évolué, il faut abandonner ces techniques rudimentaires? Avec des raisonnements pareils, on en vient à mener une politique comme celle de Disney qui ne produit plus que des films en images de synthèse, exit la 2D traditionelle qui a fait sa réputation. Et de manière générale, ce n'est pas parce qu'aujourd'hui ont a "trouvé mieux" qu'on doit forcément trouver râté ce qui n'est pas à la pointe de la technologie: on fait encore aujourd'hui des films muets, des films en noir et blanc. On tourne encore avec de la pellicule alors que le numérique est arrivé... et heureusement, si tous les films d'animation étaient en images de synthèse et les films tournés en numérique, l'image serait d'une platitude à se crever les yeux!

Enfin, ce que j'aurai surtout à reprocher au film, c'est son manque de clarté. je ne connais pas du tout l'oeuvre, et je m'y suis perdu! Enfin je vais le revoir dès maintenant! il n'y a riend'autre d'interressant de toute manière!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Avr 07 19:56 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 03 23:21
Message(s) : 2701
Localisation : En train de preparer un plan contre la FNAK!
Bon, je ne vais pas vous faire un résumé de l'analyse faite pour Buta, qui reflète bien ce que je pense du film. Pour ma part, je suis allée voir le film non pas pour voir un Ghibli mais pour voir le film d'un jeune réalisateur qui débute totalement dans le métier. J'ai donc eu tendance à relever les points positifs que les points négatifs.
C'est pourquoi j'ai été vraiment impressionnée par certaines scènes (notamment l'ouverture et la scène finale, que j'ai trouvé vraiment splendides), j'ai été touché par certains moments poétiques (comme le chant de Therru, que je n'ai pas perçu comme du remplissage de film, vu que ce dernier dure plus de 2h, cette critique n'a aucun sens, mais que j'ai vraiment vu comme une parabole).
J'ai été aussi touché personnellement par l'histoire d'Arren, fuyant la mort et se fuyant ainsi lui-même, torturé, étrange, dérangeant.
J'ai aussi été très surprise par la qualité des paysages, me faisant oublier le côté cheap de l'animation des personnages (ce qui n'est pas dû à Goro Miyazaki mais à Suzuki, ayant imposé une production de 8 mois, donc évidemment, à part un miracle et bcp de sous-traitance, il fallait bien sucrer de la qualité).

LE gros défaut du film, c'est le rythme...Entre le début assez tonitruant, et la fin dans le château d'Aracnéide, il y a des longueurs et un manque d'action, on ne peut le nier. Mais c'est un peu à l'image du tome 4 de Terrmer, un aspect très buccolique et pastoral (qui m'avait un peu gonflé à la lecture, je l'avoue).
En fait, quand je feuillette le art book et que je vois le character design originel des personnages, je suis très déçue qu'on n'est pas donné les moyens à Goro Miyazaki de réaliser le film qu'il souhaitait.

Enfin, je crois réellement que la lecture des trois tomes est un plus non négligeable pour le visionnage du film. Car on n'est jamais perdu et tout semble limpide. Même si c'est clair, le ilm n'a rien à voir avec les bouquins, on y retrouve des personnages et thématiques qui sont le coeur de Terremer et qui en font l'originalité. Ce qui n'ont pas tout pigé, je vous invite tout de même à lire le dossier, je pense que vous comprendrez un certain nombre de choses. :wink:

Enfin bref, personnellement, j'espère que Goro Miyazaki pourra réaliser d'autres films, mais des films où on lui donnera les moyens de s'exprimer réellement, à l'image de ses croquis originaux et pleins de vitalité...
Evidemment, les Contes de Terremer n'est pas mon Ghibli préféré, mais il n'en demeure pas moins un film respectable qui n'aurait pas dû susciter autant de mépris de la part de la presse japonaise.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Avr 07 15:05 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Jan 05 02:16
Message(s) : 74
Localisation : Montpellier... Perdu dans ses pots d'encre
Et bien voila je l'ai vu jeudi et je trouve enfin 5 minutes pour en dire ce que j'en pense. Et j'avoue que Ceïba m'a coiffé au poteau :lol1:

Effectivement, j'ai passer une très bonne soirée, le film m'a plut malgré ses défauts, cela reste une bonne réalisation, quelque points noir pour ma part le rythme un peu mou par moment il est vrai et quelques points très flou de l'histoire, n'ayant pas lu les ouvrages je pense bien sur que ca vient de la et je vais donc les lire très prochainement :)

En faite, le seul gros point noir que j'ai trouvé est tout simplement cet attachement qu'a goro pour son père ( lui et tout les grands du studio ) on sent que les oeuvres de son père son profondément ancrées en lui et ca se reflete beaucoup dans son film, seulement voila, pour moi, ca ne fonctionne pas. Pourtant on sent qu'il a une identitée graphique et scénarique propre à lui-même ( flagrant d'ailleur dans le traité de certains décors, très éloigné du style "miyazaki père" ), j'èspère sincèrement pour lui, et pour les amateurs de bon films, qu'on va lui donner les moyens de s'affirmé en tant que réalisateur propre et surtout indépendant, ce qui lui permetera de faire des films je pense plus personnel et de meilleurs qualitée.

En résumé, Les contes de terremer est un bon film ( malgré ses défauts, surement du au manque d'expérience de son réal, cela reste pour moi quand meme un bon ghibli ), Goro est très prometteur, et, selon moi, fera d'exellentes réalisation pour peu qu'on arrete de lui répéter "fait comme papa, et soit la relève du studio".

_________________
----- Mon Portfolio online : -----
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Avr 07 08:58 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juin 03 21:40
Message(s) : 784
Localisation : De retour à Lyon, après Paris et Bordeaux
A mon tour de donner mon impression sur ce nouveau Ghibli. Je serai peut-être plus indulgent que d'autres, tout en les rejoignant sur plusieurs choses :

    La principale déception pour moi, c'est le style des personnages, d'un style trop calqué sur celui de Miyazaki père. J'aurais aimé que Goro Miyazaki, tout en gardant la "patte" Miyazaki/Ghibli, y ajoute un aspect nouveau, un peu plus original, comme c'était le cas pour Le royaume des chats, par exemple.

    Sur le rythme et le scénario : bien sûr certains détails demanderaient à être plus approfondis ou éclaircis. Mais Miyazaki père n'explique pas tout non plus dans ces propres films (cf. Le château ambulant). Côté rythme, les longueurs ne m'ont pas gêné, j'y vois un parallèle avec l'humeur d'Arren : une certaine langueur générale, ponctuée de "crises". (La scène d'ouverture, en particulier, est splendide).

    Sur le fond, je remarque deux points intéressants et distinctifs :

    - l'apparition de "purs" méchants. Jusque là, hormis Muska (Le chateau dans le ciel) et un peu Kurotowa, l'arriviste de Nausicaa (beaucoup plus développé dans le manga), on n'avait guère de personnage vraiment "méchants" ou entièrement mauvais. Ici, le personnage de Lièvre est un classique "bête et méchant", irrécupérable et méprisable. On pourrait, bien sûr, regretter ce "manque de profondeur psychologique" du personnage, un peu inhabituel par rapport aux précédents Ghibli, mais ce serait refuser d'admettre que de tels crétins existent bel et bien.

    - Pour la première fois, je crois, on a affaire à un vrai "anti-héros" comme personnage principal (masculin). On avait jusque-là Pazu, l'idéaliste au grand coeur, désintéressé ; Ashitaka le "super-héros" zen, sans peur et sans reproche, l'équivalent masculin de Nausicaä ; Hauru le peureux, mais qui sait ce qu'il fait et ce qu'il veut et qui a une ligne de conduite. Maintenant arrive Arren, schizophrène, instable, suicidaire et paricide !
    C'est peut-être ça la principale rupture de ce film par rapport à ceux de Miyazaki père et sûrement l'un de ses aspects le plus intéressants.


_________________
"Qui trop embrasse mal étreint, qui mal étreint perd les pédales et qui perd les pédales se fout la gueule par terre". Pierre Dac


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Avr 07 09:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Avr 06 21:25
Message(s) : 8
Localisation : Paris
Contrairement à la plupart d'entre vous, je considère que Gedo Senki marque la fin d'une époque et du Studio Ghibli tel que nous l'avions connu.

Je m'explique : Gedo Senki est à l'image du cinéma contemporain et de ce qui se fait dans les autres studio d'animation : la partie commerçiale prends définitivement le pas sur le créatif.

On se contente de recopier les succès d'antant en misant sur le fanatisme d'une partie du public du Studio et de manière plus générale, on fait l'apologie de la médiocrité et d'une certaine forme de complaisance dans la bétise, phénomène véhiculé par la tv et plus récemment par le cinéma, jusque-là relativement épargné.
Il est bien entendu plus façile de fédérer 60 millions d'abrutis que 60 millions d'intellectuels devant un film. De manière plus imagée, descendre une côte est plus façile que de la monter.

Suzuki a été formel là-dessus, Ghibli est devenu une marque à part entière, et on exploite désormais le filon sans scrupules, on fait appel à la sous-traitance car ça coût moins cher, on utilise le rouleau compresseur marketing et la surenchère démagogique "le Studio Ghible est heureux de vous présenter le nouveau réalisateur de génie...", mais de qui se moque-t'on ?
Et l'on pousse le vieux à la retraite. Quoi qu'il peux encore servir à amortir les coûts de création du Studio , donc on le garde en réserve au cas où...

Mes propos vont sûrement vous faire bondir mais malheureusement c'est le sentiment que j'ai eut en voyant le film.

Il ne nous reste plus qu'à miser sur l'espérance de vie de Hayao Miyazaki , et de se dire qu'on est pas près d'en retrouver un qui lui arrive à la cheville.

_________________
"Cette blessure me déchire, c'est atroce, atroce, atroce, atroce, atroce, atroce, atroce ... c'est atroce !" Dilandau. Vision d'Escaflowne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Avr 07 13:02 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 17 Août 06 16:36
Message(s) : 90
Localisation : Paris
Et sinon tu as vu le film ? non parceque la tu n'en parles pas :roll:

_________________
Ma Petite collection namoa


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Avr 07 19:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Juil 06 21:16
Message(s) : 4
Localisation : entre Caen et Tours
Tout d'abord, merci à Hoshi no Awa d'avoir posté mes propos sur le forum ! Inutile de vous dire que j'ai vraiment apprécié Les contes de Terremer :).

Sinon, gunbuster, je trouve en effet ta pensée assez cinglante et très critique vis à vis du Studio. J'imagine que c'était là ton but. Je ne suis pas une vraie "fan" et j'ignore beaucoup de choses sur le studio Ghibli. Néanmoins, il produit des films de qualité qui séduisent bon nombres de personnes. Lui reproches tu son succès??
C'est évident que la part commerciale prend de plus en plus de place étant donnée la renommée du Studio. En revanche, je ne pense pas que cela empiète sur le côté créatif, bien au contraire. Le studio a désormais un standing à tenir vis a vis de ses fans, sinon la déception risque de faire chuter le studio. D'ailleurs, ils ne se sont pas privés pour critiquer le chateau ambulant ou plus encore Les contes de Terremer. Je conçois donc la créativité comme la véritable essence du Studio, celle qui donne une âme à ses films. Sa place est bien en avant de celle du marketing...

Ensuite, je ne comprends pas ce que tu veux dire par : "on fait l'apologie de la médiocrité et d'une certaine forme de complaisance dans la bétise, phénomène véhiculé par la tv et plus récemment par le cinéma, jusque-là relativement épargné". Pourrais tu expliquer ta pensée?

Enfin, je rejoins Ashriot : mais qu'as tu pensé des contes de Terremer ??

Voilà, la provoc et le cynisme jouent toujours autant sur moi. Au plaisir de débattre avec toi ^^ !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Avr 07 20:47 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Nov 06 14:02
Message(s) : 84
Localisation : Tigane
De rien cenerentola :wink:

Je ne commenterai pas les propos de gunbuster, j'attends sa réponse [et je laisse les "pros" de Ghibli se charger du débat :wink: ]

Je vais rester dans mes capacités et me contenter de donner mon avis [il serait peut-être temps! :roll: ] sur Gedo Senki.

Pour ma part, je l'ai trouvé plutôt pas mal.

Je pense qu'il ne faut pas y aller en comparant absolument avec les films d'Hayao Miyazaki, la déception serait alors probable.
Personnellement j'y suis allée en essayant d'avoir le moins d'à prioris possible. Je me suis simplement laissée porter par la film, bercée par ses paysages sublimes, sa musique superbe.
L'intrigue est interessante, et les personnages sont, à mon sens, assez profonds et complexes. Ils m'ont beaucoup touché. Les thèmes abordés sont plutôt "communs" disons, mais bien traités et , somme toute, plus enrichissants que ceux que l'on peut trouver dans l'animation actuelle.

Bien sûr, le "style" des personnages est semblable à celui de Miyazaki père, en moins approfondi. Pourtant cela ne m'a pas vraiment gené.
Comme Cyr, le rythme du film m'a paru en adequation avec l'état d'esprit des personnages. Les moments de pause n'ont pas été pour moi des longueurs mais des instants de poésie.
J'avoue avoir été UN PEU perdue dans le fil de l'histoire [désolée Ceîba je n'ai pas suivi ton conseil & n'ai lu Terremer qu'après].C'est un des seuls points que je pourrai déplorer.

Quant au fait que se soit une adapation... Effectivement on retrouve peu de la véritable histoire d'Ursula Le Guin. La trame est complètement bouleversée. Mais bon, qu'importe?
Perso le livre n'a pas été un coup de coeur, je l'ai trouvé un peu "froid" [il faut dire que je l'ai lu juste après la série L'Assassin Royal + les Aventuriers de la mer de Robin Hobb, que j'ai adoré, je ne suis donc sûrement pas très objective].
Les transformations ne m'ont pas genées.

Bref, un bon film [ à mon goût], peut-être pas à la hauteur du "Voyage de Chihiro" ou du controversé "Chateau Ambulant". Mais il ne faut pas oublier que Miyazaki père a réalisé ces films avec une longue experience dans les pattes, alors que c'est le tout premier opus de Goro.


Dernière édition par Hoshi no Awa le 22 Sep 07 17:03, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 10 Avr 07 09:47 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Jan 05 14:08
Message(s) : 469
Dans l’ensemble Gedo Senki est un film assez inégal, tant au niveau de la narration que du dessin, où on peut avoir du très bon comme du très moyen.

J’ai trouvé que ça commençait vraiment très bien, des scènes fortes, impressionnantes, originales, avec une très bonne qualité tant au niveau du dessin que de l’animation et qui se démarquait vraiment des autres œuvres Ghibli. Néanmoins au fur et à mesure que le film avance les défauts s’accumulent et c’est dommage. L’histoire est un peu floue, on ne comprend pas vraiment tout (mais certes ceci s’est déjà vu dans « Le château ambulant » (comme l’a dit Cyr je crois) et ça ne nous empêche pas de nous laisser porter par le film) et on note un défaut de rythme à travers plusieurs longueurs. Personnellement j’ai regretté que Miyazaki n’approfondisse pas plus le côté schizophrène d’Arren, qui pour moi est le gros plus du film car très noir, ce qui le démarque et j’ai l’impression qu’il y avait plus à faire de ce côté là.

Du point de vue du dessin, j’ai été assez surprise de passer d’animations vraiment somptueuses (toutes les scènes avec les dragons sont magnifiques par exemple, et toute la période ou ils se retrouvent dans la ville est elle aussi très travaillée) à des traits un peu grossier quelques fois oserai-je dire, concernant les traits des personnages ainsi que leur animation (comme l’a dit Ceiba cela concerne la durée de production, ce qui je trouve est assez dommage voir déplorable, puisque la ligne Ghibli a toujours revendiqué le qualitatif avant tout !), sur ce point j’ai été plutot déçue.

L’autre chose à déplorer, c’est bien évidemment le style, puisqu’on à affaire à la patte de Miyazaki père malgré tout c’est flagrant et on ne peut pas l’ignorer, autant le début présageait du bon, mais finalement les personnages sont physiquement ceux d’Hayao, alors dans le dossier concernant Gedo Senki j’ai lu que Suzuki a préféré l’animation que l’équipe connaissait car la durée de production était courte, et en effet en voyant le croquis de Goro (qui n’a pas été suivi), il a sa patte à lui, et je trouve bien dommage qu’il n’ait pu s’imposer lui et ses choix face à Susuki.
Malheureusement, il n’y a pas qu’au niveau des dessins qu’on retrouve la patte du père, mais même carrément certaines scènes m’ont rappelé différentes scènes de divers films de Miyazaki père, alors est-ce moi qui ai cherché absolument la comparaiso...? Je ne sais pas… en tout cas certaines choses m’ont frappées : SPOILER comme la scène où il s’embourbe, celle ou il se retrouve endormi au bord de l’eau, la fin où tous se retrouvent sur les plaines, etc.… FIN SPOILER.
Est-ce encore une initiative de Suzuki ? Je ne sais pas, mais sur la fin du film j’avoue que je ne voyais que ça :oops:

Au final, ce n’est vraiment pas un mauvais film, loin de là, il avait même un gros potentiel mais disons que j’attends le prochain avec beaucoup de curiosité, pour voir comment Goro Miyazaki s’en sortirait avec un sujet, des thèmes et un style qui lui serais propre.
Et effectivement pour un premier film « Les contes de Terremer » est plus qu’honorable !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Avr 07 23:04 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 20:37
Message(s) : 2343
Localisation : Siège de la LKR, Service FIM
Je suis allée le voir aujourd'hui, et j'en suis restée mi-figue mi-raisin.

En gros, la première demi-heure du film, on ne comprend rien. Quasiment, jusqu'au moment ou Arren explique se qu'il ressent à Therru (après sa chanson), je ne comprend pas ce que je regarde, ni où Goro essaye de m'emmener. Je trouve que plutôt que de perdre du temps à brasser du vide dans une scène où une vielle veut refiler de la camelote à Epervier ou dans une scène ou un type veut filer de la drogue à Arren, passer plus de temps pour aider le spectateur à saisir le problème de ce héros quasi schizophrène aurait été plus utile. Car sincèrement j'étais à deux doigts de décrocher, malgré un univers qui semble intéressant mais que je trouve pas tellement développé. Ca tient sûrement au "compilage" de plusieurs tomes en un film, je ne sais pas, je n'ai pas lu l'oeuvre de Leguin, mais j'ai eu du mal à saisir ce qui se passait dans ce monde. Ca m'a fait l'effet d'être très bancal. Par exemple j'ai mis un temps fou à comprendre que Epervier et l'Archimage était la même personne, ça peut paraître stupide mais ça n'est jamais clair jusqu'à ce que Aracnéide ne l'explicite.
Sur la fin, l'action m'a entraînée et j'ai plus accroché, quoique pas mal de choses m'aient encore titillé : pourquoi Arren ne retrouve pas son "ombre" maintenant qu'il n'a plus peur ?

Bref, je suis très embêtée, je partais vraiment sans a priori sur ce film mais n'avoir quasi rien compris m'a vraiment rebutée... Il a certainement des qualités graphiques et émotionnelles, plusieurs passages m'ont collés le frissons, mais sans liant, la sauce n'a pas pris pour moi.

Je devrais peut-être lire les bouquins et retourner le voir...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 12 Avr 07 10:49 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Fév 04 13:17
Message(s) : 1086
Localisation : Bordeaux
Bon, eh bien moi voilà bientôt une semaine que j'ai vu Gedo Senki, et je suis étonnée de voir autant de réactions négatives.



Pour ma part j'ai passé un très bon moment ; je suis allée voir le film sans vraiment d'a priori, et je suis sortie plus que ravie.
Je me suis dit que j'allais voir "un nouveau Ghibli", et je n'ai pas été déçue : j'ai réussi à en retrouver l'univers, mais sans pour autant retomber dans du déjà vu.
Je m'explique : ce film m'a fait ressentir des émotions qu'aucun autre Ghibli n'avait capté auparavant. L'angoisse par exemple, qui est relativement présente au long du film, et assez contagieuse... Bon par contre, ça lui fait des yeux bizarres à Arren, mais bon hein.
La quête du jeune héros m'a beaucoup touchée, sa peur de mourrir, j'ai trouvé ça bien traité, de manière toute simple en fait, mais je ne m'attendait pas à quelque chose de semblable dans un ghibli.

Je ne comprends pas bien comment, Kecha, tu as eu des difficultés à saisir le début, j'ai trouvé ça assez clair même si l'intrigue met peut-être un peu plus de temps à réellement se mettre en place. Par contre bon, Arren qui tue son père dans un excès de rage, mouais...

Sinon j'ai été très touchée par la chanson de Therru, et très vexée lorsque pas mal de spectateurs se sont mis à rire en voyant Arren pleurer.

Sinon j'ai remarqué quelques petites scènes assez drôles pas trop descriptives à l'écrit, et j'ai été moi aussi bluffée par la scène d'introduction, à savoir le combat entre les dragons qui est je trouve une excellente mise en bouche.

Et le character design de la grande méchante est assez étonnant. J'ai beaucoup apprécié le passage de longue décrépitude qui n'en finit pas, on se dit que ça ne peut pas devenir pire, et puis ah bin en fait si.



Pour les côtés négatifs... J'ai trouvé parfois les effets musicaux un peu grotesques, manque de subtilité, je ne sais pas si d'autres ont pu ressentir ça...

Les personnages d'Epervier et de la dame blonde que je sais plus son nom m'ont un peu gêné, trop gentils à mon goût. Par contre Therru m'a bien plu, proche de la nature sans pour autant se transformer en Nausicaä qui fait la paix dans le monde. Elle se rapporcherait peut-être un peu de Princesse Mononoké, tiens.

Ah, et aussi à plusieurs reprises certains passages m'ont vraiment rappelés le Seigneur des Anneaux... hem. (mais si heu, quand le mage court à cheval avec son épée lumineuse, bin y a pareil là... :oops: )
Et pour finir, un avis très subjectif et personnel, mais peut-être un manque de magie dans le tout. Enfin ce film traite de magie, et finalement on ne retrouve pas vraiment la féerie Ghibli à laquelle on aurait pû s'attendre...



Voilà réactions un peu bordéliques, tout ça pour dire que Satsuki a beaucoup aimé Gedo Senki :noiraude:


Dernière édition par satsuki le 12 Avr 07 14:31, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 102 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB