Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 23 Oct 18 00:27

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 31 Mars 04 18:55 
Hors-ligne

Inscription : 31 Mars 04 18:35
Message(s) : 4
Bonjour à tous !

Voilà, je suis étudiante en maîtrise de cinéma et j'ai choisi de faire un mémoire de maîtrise sur "Les figures de l'envol chez Hayao Miyazaki". Bon oubliez "les figures" c'est pas très important, mais par contre l'envol si, ou plutôt les envols (mais attention pas les vols).
Je travaille donc sur tous les films (de Cagliostro à Chihiro) de Miyazaki en m'intéressant très spécifiquement aux scènes d'envols : comment se déroulent-elles, leurs places et importances dans l'histoire, leurs significations, ... Je tente aussi de dégager une signification plus "globale" de l'envol dans l'oeuvre de Miyazaki pour finir.
D'abord je tiens à remercier tous ceux qui ont fait et qui font que ce site existe, et qu'il soit aussi riche, car il est pour moi une base importante de mes sources d'informations (il sera donc cité, cité et re-cité dans mon mémoire).
D'autre part, il serait très intéressant pour moi de connaître l'avis de fan, plus ou moins connaisseurs peu importe, sur l'envol chez Miyazaki... En vous remerciant par avance, n'hésitez pas à écrire tous ce que vous inspire ce sujet ! :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Mars 04 20:49 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 12:30
Message(s) : 155
Localisation : Par ici, ou bien par là...
L'envol chez Miyazaki?????
Pas mal sans te repondre juste par jeux j'aimerai savoir si y a un film ou on n'assite a aucun "envol"
Hummmm...c'est pas facil vu que Miyazaki adore le vent...si dans Princesse Mononoke peut etre!
(desole pour le hors sujet)

Mais en tout cas c'est vrai que Miyazaki accorde une importance indisutable a tout ce qui peu ou ce qui vol!
Moi sans analisez quoique que se soit, j'avoue que je trouve toutes ces scenes reelements belles et emouvantes? Elles si si bien realisees qu'on s'envol un peu aussi avec les personnages!
C'est que du bohneur!
desole de ne pas vraiment t'avoir repondu ...mais tinquiete pas ici y a vraiment des connaisseurs ;)

_________________
<b>"Ne fais pas aux truies ce que tu ne voudrais pas qu'on te fis!"<b>
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 31 Mars 04 21:05 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juin 03 21:40
Message(s) : 784
Localisation : De retour à Lyon, après Paris et Bordeaux
Fichtre, t'as de quoi bosser :lol:.
Un avis en passant: Miyazaki a aussi truffé de scènes d'envol son manga, Nausicaä (en sept tomes, il a pu en placer pas mal, de celles du petit planeur de nausicaä aux décollage des énormes avions-cargo Tolmèques. Tu y trouve aussi des crashs, des aterrissages et décollages d'urgences...). Comme j'ai l'impression que Miyazaki garde la même approche de la mise en scène, du cadrage, des points de vue, etc... dans son manga et dans ses films, tu pourrais aussi y trouver matière à réflexion.

:!: Pour ceux qui ne connaissent pas Kiki, attention! /spoiler\

Quant à la place de l'envol dans ses films, j'en vois déjà une de particulière, le "décollage en catastrophe" : :)

tu la retrouves
- dans Kiki (qui tente de retrouver sa capacité de voler pour sauver son ami, d'où un décollage hasardeux et peu maîtrisé)
- dans Laputa: le sauvetage de Sheeta, quand Pazu doit redresser l'engin de Dora, assommée par une pierre.
- dans Porco Rosso, quand il lui faut décoller du canal de Milan pour échapper à la police fasciste.
- dans Cagliostro, quand les héros tentent de s'échapper du château dans l'appareil du comte.

Dans Kiki également, il me semble que les envols rythment les changements successifs de situation de Kiki:
- elle s'envole pour quitter sa famille;
- pour contacter la cliente de la boulangerie (laquelle va alors la recommander à la boulangère et lui permettre de s'installer);
- pour sa première livraison qui la conduit à rencontrer la peintre, Ursula puis pour rencontrer la vieille dame (elle élargit son cercle d'amis);
- pour sauver le garçon (elle devient le "dernier recours", celle qui évite la catastrophe).
Dans Nausicaä, c'est un peu la même chose, chaque envol de Nausicaä la mène à un nouveau danger, dans un nouveau lieu où elle va jouer un rôle important ou influencer ceux qu'elle rencontre (là encore, c'est encore plus frappant dans la bande dessinée)...

Bon, je ne sais pas si tout ce fatras répond vraiment à ta demande, mais sait-on jamais...

_________________
"Qui trop embrasse mal étreint, qui mal étreint perd les pédales et qui perd les pédales se fout la gueule par terre". Pierre Dac


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Avr 04 00:13 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mars 02 07:54
Message(s) : 818
Localisation : Angers
Pour compléter, je dirais qu'il est IMPERATIF que tu étudies "Conan le fils du futur", bien qu'il s'agisse d'une série. 26 épisodes avec quasiment dans chacun une scène d'envol, de vol ou d'escalade vertigineuse.

Même dans Mononoké, il y a au moins deux scènes qui défient la pesanteur :
- quand Ashitaka et Yakuru sautent par dessus les samourais qui assiègent Tatara
- quand un loup, portant Ashitaka, bondit du haut d'une falaise et semble flotter jusqu'au sol.

C'est un très bon sujet, bon courage !

_________________
Gildas
Image
"Elle est de ceux dont le regard est tourné vers le lointain."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Laurent
Message Publié : 01 Avr 04 11:40 
Hors-ligne

Inscription : 31 Mars 04 18:35
Message(s) : 4
Est-ce qu'il y a un film où il n'y a aucun envol ? Ce n'est pas évident de répondre car le "problème" c'est le cas Mononoke. Personnellement je considère qu'il n'y a pas d'envol à proprement dit dans ce film contrairement à tous les autres. Mais cet avis est personnel car on peut considérer par exemple que la transformation du dieu-cerf à la fin constitue un envol.. de tout de façon cela n'empêche pas que Mononoke reste très intéressant à étudier car il présente les plus belles et les plus nombreuses scènes de courses déliées de l'apesanteur (quand les personnages donnent l'impression de flotter au dessus du sol). Sur ce point il constitue un hommage à Grimault et "La bergère et le ramoneur" (devenu "Le roi et l'oiseau")que Miyazaki n'a de cesse de citer comme son influence principale.
Par contre l'importance et la signification des envols varient selon les films. Dans certains la profusion d'envol et de vol fait qu'il faut déterminer en fonction de leur impact sur les personnages ceux qui constituent des jalons indispensables de l'évolution de l'histoire et des personnages. Par contre dans Totoro ou Chihiro, le fait qu'il n'y est qu'un seul envol et qu'il constitue à chaque fois un climax dans le scénario facilite le travail !!!
Mais finalement c'est en ayant conscience de l'émotion que nous procure l'envol que l'on détermine plus facilement son importance. Ainsi dans Laputa, le sauvetage de Sheeta et la découverte de Laputa (liée au souvenir du père par Pazu) constitue les deux points forts de l'histoire et surtout les jalons principaux de l'évolution personnel du personnage de Pazu.
Voili, voilou... Merçi d'avoir répondu!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Cyr
Message Publié : 01 Avr 04 11:53 
Hors-ligne

Inscription : 31 Mars 04 18:35
Message(s) : 4
Alors que de choses intéressantes !!!
Pour le manga Nausicaä, je ne l'étudie pas dans mon mémoire, parce-que d'abord il faudrait un seul mémoire pour les sept tomes (!!!) et je suis limitée à ses productions cinématographiques... bien heureusement en fait, car j'ai déjà pas mal de boulot comme ça ! :gaga:
Pour "le décollage en catastrophe" la remarque m'intéresse beaucoup. Je n'avais pas fait le lien entre ces différents envols... Je vais garder ça, merçi!!! :P
Pour l'analyse de kiki et Nausicaä en fonction des envols qui jalonnent les films, je suis tout à fait d'accord. On peut d'ailleurs en dire autant pour Laputa je pense. Car les envols dans Laputa jalonnent une ascension spatiale à l'intérieur du film allant du fond des mines au plus haut du ciel (Laputa s'envolant). Cette partie faisant écho à la première partie du film, où les vols magiques liées à la pierre de lévitation correspondent à la descente spatiale des personnages du vaisseau de l'armée au fond des mines.
Finalement les envols sont très rarement dénoués de sens chez Miyazaki, et surtout quasiment jamais en rupture avec les mouvements spataiux intrinsèques à l'histoire... pfff, j'ai plus qu'à bosser moa...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Gildas
Message Publié : 01 Avr 04 12:03 
Hors-ligne

Inscription : 31 Mars 04 18:35
Message(s) : 4
Comme je le disait pour Nausicaä le manga, je ne peux étudier Conan parce-qu'il ne rentre pas dans la création cinématographique de Miyazaki. D'un certain point de vue c'est dommage car étudier l'oeuvre d'un artiste devrait entraîner le fait d'englober toute son oeuvre. Mais dans le cas de Miyazaki, il faudrait au moins le temps d'une thèse (3 ans) pour arriver à un résultat intéressant.
Il y a effectivement dans Mononoke de nombreuses scènes qui défient l'apesanteur tout en état un de films les plus terrien de Miyazaki (pas d'élévation en hauteur, dans le ciel par exemple, pas d'engins volants sous quelque forme que ce soit). c'est la paradoxe Mononoke : l'histoire semble liée fortement à la terre, tout comme les personnages, mais ils passent pourtant leur temps à la "survoler"... De plus, un film comme Laputa dont l'histoire se déroule à moitié dans les airs est pourtant tout autant une ode aux retours aux racines, à la terre, à la nature.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Avr 04 12:38 
Hors-ligne

Inscription : 15 Juil 02 10:36
Message(s) : 662
.


Dernière édition par Yaku le 03 Août 14 20:44, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Avr 04 13:42 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 03 09:00
Message(s) : 684
Localisation : Bristol
Si on considère le vol chez Miyazaki comme une forme d'évasion, d'arrachement aux soucis et à l'inquiétude (ex : Nausicaä, dans le tome 5 du manga, qui fait une chandelle pour oublier, l'espace d'une seconde, la destruction qui prend place au même instant sur le plancher des vaches à poil long), il est facile de comprendre pourquoi il n'y en a pas dans Mononoke : les réalités évoquées par ce film (la haine, la violence, la destruction anthropique de l'environnement et l'autodestruction humaine qui va avec...) sont sans échappatoire. Impossible de s'envoler pour oublier qu'en bas, les dieux et les hommes versent leur sang et se détruisent l'un l'autre, pour les meilleures raisons du monde...

Bien entendu, ce n'est pas l'unique interprétation des scènes de vol, mais cela permet d'expliquer l'"anomalie" Mononoke.

Zurui Chibi[/b]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Avr 04 11:24 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Oct 03 09:46
Message(s) : 252
Localisation : Tokyo
Une des scenes de vol que j'adooooore, c'est la fin de Laputa, quand les pirates, Pazu et sa cop' se disent au revoir.. C'est beau, ils s'envolent vers le ciel couchant... C'est beau, mais aussi tellement simple. Voila, a chaque fois j'ai les larmes aux nyeux quand disparait le planeur de Sheeta et son cop'...

Sinon entierement d'accord avec Zurui Chibi pour l'explication des nons vols de Mononoke hime.

Le dieu cerf lui meme semble flotter avant de se transformer pour atterir et se "consacrer" a sa "condition" (on dirait les Cahiers), donner et reprendre la vie... Tout se passe sur terre, et meme sur Terre dans Mononoke hime. San dormant a meme le sol, sur les feuilles, semblent etre en fusion avec elle, comme s'il etait impossible de la deparailler de la foret. Un peu comme Evangelion et Lilith, les humains... Bon ok j'arrete les Mikado.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Avr 04 19:29 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Mars 02 22:53
Message(s) : 893
Localisation : Paris
Je crois aussi qu'il y vraiment une dimension magique dans l'envol chez Miyazaki. Nul doute qu'il a lui meme réver de s'envoler. celà est evident dans
Kiki, mais on le retouve aussi dans Totoro, Laputa ou bien encore Chihiro (Haku)...

Je pense qu'au niveau des séquences, on retrouve des éléments communs de réalisation. Mais il me faudrait revoir ces scenes pour donner plus de détails.

_________________
"Je ne cherche pas à connaître les réponses, je cherche à comprendre les questions."
Confucius


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Avr 04 21:06 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 12:30
Message(s) : 155
Localisation : Par ici, ou bien par là...
Tiens j'ai dans ma chambre un petit poster de Miyazaki debout a cote de Chihiro, dans la partie basse il ya une citation de Miyazaki

"Depuis mon enfance je reve d'etre libre, de ne pas sentir l'apesanteur, c'est une volonte spirituelle!"


On comprend tout de suite son attachement pour "l'envol"...

Enigma, Nausicaa est un manga en 7 tomes qui finalement a ete aussi adapte cinematographiquement par Miyazaki lui meme!
Peut etre rentre t il dans ton etude?
bonne chance!

_________________
<b>"Ne fais pas aux truies ce que tu ne voudrais pas qu'on te fis!"<b>
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Avr 04 17:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Mars 02 07:54
Message(s) : 818
Localisation : Angers
Ce qui est malheureux, c'est que la citation exacte est

"Depuis mon enfance je reve d'etre libre, de ne pas sentir la pesanteur, c'est une volonte spirituelle!"

Il y a eu une erreur de copie par rapport au texte initial, la pesanteur est devenue l'apesanteur.

C'est une coquille, une belle !

Dommage, sinon la photo est effectivement très chouette.

_________________
Gildas
Image
"Elle est de ceux dont le regard est tourné vers le lointain."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 03 Avr 04 21:57 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 12:30
Message(s) : 155
Localisation : Par ici, ou bien par là...
Oki autant pour moi!! :oops:

Dommage je trouve que ca rendait tres bien.

_________________
<b>"Ne fais pas aux truies ce que tu ne voudrais pas qu'on te fis!"<b>
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Avr 04 10:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Avr 04 10:18
Message(s) : 1
Bjr a tous...
Avant tout je tenais à dire à enigma que c'est un tres beau sujet, tres vaste...Donc bon courage :roll:

L'envol est un thème récurent dans les films de Miyazaki.Cela donne une dimension magique aux heros et comme cela a été souligné plus haut, l'envol permet souvent de s'echapper d'un monde qui ne leur plait pas(nausicaä, Chihiro).D'ailleur c'est sur ce point que Princesse Mononoke est interessant car effectivement aucun personnage ne vole à proprement parler mais plusieurs personnages defient les lois de la gravité: Ashitaka qui saute par dessus les samouraïs, l'arrivée de San dans les forges, l'assention vertigineuse des sangliers lors de leur charge. Cela peut etre interpreter comme des tentatives d'envol de la part de personnages qui ne se sentent pas à leur place dans le monde des humains et qui veulent s'en echapper. On peut penser, pour Ashtaka particulierement, qu'il se sent au dessus des guerres entre les hommes ce qui lui permet de les survoler.

A mon avis tu devrais aussi noter que Le Voyage de Chihiro est le seul dessin animé du maitre dans lequel les héros volent sans artifices ce qui est du probablement au fait que Haku est un esprit et qu'ils se trouvent justement dans le monde des esprits.
Mais excuse moi je m'eloigne car il ne me semble pas que l'on voit d'envole dans Chihiro(a part le dragon Haku)

Je te souhaite bon courage et bonne chance... :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Avr 04 11:17 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 03 09:00
Message(s) : 684
Localisation : Bristol
Trist a écrit :
A mon avis tu devrais aussi noter que Le Voyage de Chihiro est le seul dessin animé du maitre dans lequel les héros volent sans artifices ce qui est du probablement au fait que Haku est un esprit et qu'ils se trouvent justement dans le monde des esprits.
Mais excuse moi je m'eloigne car il ne me semble pas que l'on voit d'envole dans Chihiro(a part le dragon Haku)


Est-ce qu'on ne peut pas dire que Kiki vole aussi sans artifices (bon, il lui faut un balai, d'accord, mais ce n'est pas le balai qui vole à sa place) ?

En tout cas, les scènes d'envol de Chihiro sont pile dans le sujet (certes, il y en a peu, mais à bien y réfléchir Miyazaki n'en a jamais mis une tous les cinq plans...)

Zurui Chibi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Avr 04 21:14 
Hors-ligne
Buta-rédacteur
Buta-rédacteur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Juin 03 21:40
Message(s) : 784
Localisation : De retour à Lyon, après Paris et Bordeaux
En repensant à ce sujet, je trouve un autre détail qui revient souvent dans les films de Miyazaki, c'est l'opposition entre le vol très dynamique des appareils (ou personnages) légers, propulsés mécaniquement ou magiquement ou qui utilisent les courants aériens (le moehve de Nausicaä, les flapsters de Laputa, Kiki, Haku...) et les grosses machines lentes ou peu réactives (le Goliath ou le Tigre-mite de Laputa, et la cité de Laputa elle-même, les gros porteurs tolmèques dans Nausicaä, le dirigeable dans Kiki). De ces derniers, on ne voit décoller que le Tigre-mite des pirates, on voit manoeuvrer les autres, guère plus, et Miyazaki joue sans doute de ce contraste (c'est flagrant dans la scène introductive de l'attaque des pirates dans Laputa)

_________________
"Qui trop embrasse mal étreint, qui mal étreint perd les pédales et qui perd les pédales se fout la gueule par terre". Pierre Dac


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 09 Avr 04 08:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Avr 04 08:19
Message(s) : 15
une petite remarque personnelle :
En effet, Mononoke ne semble à priori pas correspondre vu le sujet de la thèse. Mais tout bien réfléchi, les personnages jouent de l'énergie cinétique pour pouvoir "s'envoler". Faute de véhicules volants, San se sert du loup pour se propulser dans l'enceinte du fort (le loup se jetant contres les pics hérissés, San étant projeté par le choc une idée vraiment merveilleuse et visuellement superbe).
A un autre moment, un loup se jette avec ashitaka d'un rocher, semblant ainsi planer.
Je cite ça de mémoire, peut-être y'a t'il d'autres exemple de ce style...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 11 Avr 04 22:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 03 12:33
Message(s) : 443
Localisation : Moselle, près d'Amnéville
Sans oublier les bonds que San fait lors du combat contre Eboshi. :)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Mai 04 00:07 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Mars 04 23:39
Message(s) : 226
Localisation : Pôle nord, calotte polaire
Je cite Haku:
Citer :
La figure de l'envol dans Totoro ou Laputa, voir Kiki, ne serait rien sans la musique


Je suis assez d'accord avec toi pour dire qu'il ne faut pas oublier la dimension sonore, surtout qu'elle est très travaillé, que ce soit en terme de musique, de bruits ou de silences...

En effet, je reprend la scène de l'envol "en catastrophe"de Kiki lorsqu'elle vole au secours de Tombo, on pourra remarquer que le réalisateur a choisi de supprimer tout effet sonore, la scène se passe donc, au début, lorsqu'elle se concentre, en silence.

Silence décisif, de suspense et qui traduit bien notre appréhension de découvrir si oui ou non elle aura recouvré son pouvoir et qui je crois fait gagner en intensité dramatique plutôt que de la musique bien stressante.
Tes conseils sont les bons je crois^^

_________________
::Prouiik!::


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB