Retour sur le site
Nous sommes actuellement le 23 Oct 18 01:48

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message :
Message Publié : 26 Déc 09 23:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 07 07:00
Message(s) : 107
Localisation : Tokyo, Japon
Tollorin a écrit :
" Que serait la bonne traduction à partir du japonais "porter un regard sans haine", ou "porter un regard sans voile"?


Si tu parle de la phrase que la vieille medium dit a Ashitaka d'abord et en suite Ashitaka a Eboshi et Gonza, "see with eyes unclouded" soit je dirais "porter un regard sans nuage ou voir (des choses) d'un regard pure" est plus fidel.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 04:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 06 14:41
Message(s) : 541
Localisation : Dans le Tarn.
gotonin a écrit :
Ma femme dit que c'est pour que les enfants américains comprennent plus facilement l'histoire.. Mais je suis sceptique. Pourquoi ne pas avoir traduit fidèlement ?!
On dirait que tu ne connais pas les ricains :lol1: Le citoyen est bête : il faut tout lui expliquer. Imagine, des fois qu'il cherche le sens des choses et se mette à réfléchir :???:

_________________
KROK : KIKI Présidente ...
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 15:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Août 09 15:23
Message(s) : 93
Localisation : Canada/Québec
C'est quoi cette sorte de préjugé envers les Américains, MoonCat? Premièrement, si le DVD de Ponyo est mal sous-titré, c'est seulement de très grosses fautes de traduction. Les enfants Américains ne sont pas bête, pas plus que des enfants Français ou Australiens. C'est normal qu'on doit expliquer des choses aux enfants (qu'ils soient Américain ou Français), car il ne connaissent presque rien. Vraiment, ça me choque que des gens ont des préjugés comme ceux-là.

EDIT : J'ai effacé la dernière ligne + correction de mes propos.


Dernière édition par Kazu le 27 Déc 09 15:54, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 15:35 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 06 14:41
Message(s) : 541
Localisation : Dans le Tarn.
Kazu a écrit :
C'est quoi cette sorte de préjugé envers les Américains, MoonCat? Premièrement, si le DVD de Ponyo est mal traduit, c'est seulement des très grosses fautes de traduction. Les enfants Américains ne sont pas bête, pas plus que des enfants Français ou Australiens. C'est normal qu'on doit expliquer des choses aux enfants (qu'ils soient Américain ou Français), car il ne connais presque rien. Vraiment... je suis un peu en colère... Je pense que c'est plus toi qui ne les connais pas :)
Très cher (chère ?) Kazu. J'ai la prétention de connaître les méthodes des impérialistes de tous crins, dont ceux-là. Je ne retire pas un mot à ce que j'ai mis, et vous invite à vous renseigner sur les méthodes d'abêtissement utilisées par les pouvoirs pour tenir leurs masses. Je passerai avec indulgence sur vos procès d'intentions implicites, les mettant plus sur le compte de la maladresse que d'une volonté de nuire. Fin de la polémique en ce qui me concerne.

_________________
KROK : KIKI Présidente ...
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 17:33 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 03 23:21
Message(s) : 2701
Localisation : En train de preparer un plan contre la FNAK!
Sur Ghibliworld, lors de deux conférences de presse avec Miyazaki, Lasseter parle de la version américaine et des ajouts sur la VA. Il explique ces ajouts par le fait que les américains sont très peu au fait de la culture japonaise et que donc ces ajouts sont nécessaires pour que les américains ne soient pas perdus. Il donnait l'exemple du Voyage de Chihiro et de la première vision des bains. Il s''est senti obligé d'ajouter un truc du genre "oh, une maison thermale" ou un truc dans le genre car il est persuadé qu'un américain lambda n'aurait pas compris la spécificité du lieu et qu'il fallait donc ajouter cette phrase pour qu'il ne soit pas perdu.
Ces ajouts ne sont donc pas spécifiquement destinés aux enfants américains mais au spectateur occidental lambda peu au fait de la culture japonaise, souvent implicitement montrée dans les Ghibli.

A noter qu'il n'y a pas ces ajouts en français. :wistle:

(Et j'ai une grande partie de ma belle-famille aux USA, hein... )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 18:24 
Hors-ligne
Buta-rédactrice
Buta-rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 04 08:57
Message(s) : 1124
Localisation : so lost in translation
MoonCat a écrit :
Kazu a écrit :
C'est quoi cette sorte de préjugé envers les Américains, MoonCat? Premièrement, si le DVD de Ponyo est mal traduit, c'est seulement des très grosses fautes de traduction. Les enfants Américains ne sont pas bête, pas plus que des enfants Français ou Australiens. C'est normal qu'on doit expliquer des choses aux enfants (qu'ils soient Américain ou Français), car il ne connais presque rien. Vraiment... je suis un peu en colère... Je pense que c'est plus toi qui ne les connais pas :)
Très cher (chère ?) Kazu. J'ai la prétention de connaître les méthodes des impérialistes de tous crins, dont ceux-là. Je ne retire pas un mot à ce que j'ai mis, et vous invite à vous renseigner sur les méthodes d'abêtissement utilisées par les pouvoirs pour tenir leurs masses. Je passerai avec indulgence sur vos procès d'intentions implicites, les mettant plus sur le compte de la maladresse que d'une volonté de nuire. Fin de la polémique en ce qui me concerne.

C'est pas pour en remettre une tartine, hein, n'allons pas polémiquer trois heures, mais très franchement accuser quelqu'un de procès d'intention en appuyant ce genre d'argument à l'emporte-pièce, je trouve ça un peu limite. Surtout que Gotonin n'a pas précisé de quoi il s'agissait, donc on parle un peu dans le vide pour l'instant.
Je reviens sur les infos relayées par Ceïba :
Les doutes de Lassiter je les trouve pour ma part tout à fait légitimes. L'espèce de terrorisme culturel qui consiste à considérer tout ce qui sort du Japon comme une vache sacrée, et à voir leurs spécificités culturelles comme un secret d'initiés qui se mérite, ça a aussi ses limites. D'autant que l'argument de Lassiter, (inclure des "notes culturelles", si l'on peut dire, au sein même des dialogues) peut se défendre, plutôt que de laisser volontairement des spectateurs (jeunes ou moins jeunes) qui n'auront pas l'envie d'approfondir dans le flou. Un film avec des zones d'incompréhension, ça n'induit pas nécessairement l'appréciation. Et puisque le Studio Ghibli souhaite aussi ses films comme des succès commerciaux, ce genre d'apport ne me parait pas différer de leurs méthodes domestiques.
Après il faut évidemment voir comment c'est fait, ça peut aussi être condamnable, mais je ne vois pas de raison a priori de s'insurger contre cette démarche.

_________________
<I>Ad astra per alia porci</I>


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 19:17 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 03 23:21
Message(s) : 2701
Localisation : En train de preparer un plan contre la FNAK!
Je pense que tant que ça ne dénature pas l'œuvre et que c'est dans une démarche d'ouverture culturelle, c'est légitime.

En revanche, je n'adhère pas sur le sous-titrage de Princesse Mononoke, qui est là pour "combler" des moments de silence de manière totalement inutile et incongrue.
Je pense aussi au doublage de Totoro, que je me tape en ce moment en VF à toutes les sauces avec mon petit monstre. Et franchement, je ne comprends pas certains changements. Genre "je vais pique-niquer" alors que Satsuki prépare son Bento pour l'école. Alors certes, les enfants français ne connaissent pas forcément cette pratique, mais n'est-ce pas pour le coup restreindre leur ouverture culturelle et prémâcher le boulot parental à faire derrière chaque visionnage si l'enfant a des questions. Est-ce que sincèrement ça empêche la compréhension du film? Parce que je ne trouve pas les Miyazaki incompréhensibles d'un point de vue culturel. Je dirais qu'ils touchent à une certaine universalité qui fait très vite oublier les quelques éléments très japonisants de l'œuvre. Totoro, Mononoke ou Chihiro, je les ai vus à un moment donné où j'y connaissais pas grand-chose en matière de culture japonaise, je ne me suis pas sentie spécialement perdue... Je ne peux en dire autant du Château ambulant ou des Contes de Terremer, nettement moins japonisants culturellement parlant, mais parfois pas tjrs compréhensibles.
Quelle est la limite ensuite entre ce que l'on doit expliciter et ce que l'on ne doit pas expliciter? Qu'est ce qui mérite d'être compris par le spectateur et qu'est-ce qui ne le mérite pas? Si ce n'est pas explicable en une phrase doit-on carrément en modifier le sens? (Cf exemple de Totoro ci-dessus) pour le rendre culturellement compréhensible? Je n'ai pas de réponse ni d'avis bien tranché sur la question, mais j'avoue que se conformer à une traduction plus littérale me semble un chemin moins mouvant que de commencer à rajouter des trucs...

Après, j'ignore ce qu'il en est pour Ponyo, vu que je n'ai pas le dvd en VA, donc j'ignore l'ampleur des sous-titres et leur pertinence! Je peux comprendre le point de vue de Lasseter qui veut rendre le film accessible au plus grand nombre, surtout quand on sait qu'aux USA, un film sous-titré n'a déjà quasi-aucune chance de connaître le succès... J'espère juste que cela ne dénature pas trop le film et que cela ne fait pas trop "la culture japonaise pour les nuls".

Pour ceux que cela intéresse, voici les références exactes de l'interview de Lasseter :
http://www.ghibliworld.com/miyazaki_pon ... _2009.html
Citer :
there are sometimes things that Japanese audiences will understand visually that American audiences won't. In those cases, what I always strive to do is to make sure the American audiences will be at the exact same level of understanding at that one time in the movie as a Japanese audience would be. An obvious example of that is back on Spirited Away, when the main character is walking and when she's exploring the village, she looks at this building. All Japanese members of the audience would look at it and know right away it's a bathhouse, but no one in this country would know that's a bathhouse. So you just add a little line of "Oh, it's a bathhouse." It's little tricks like that. That's not changing anything. It's just keeping them understanding.


En traduction à l'arrache pour ceux qui pigent queue dalle à l'anglais:
"Il y a des choses que le public japonais comprend visuellement et pas le public américain. En ce cas, je m'attache à ce que le public américain puisse être au même degré de compréhension au même moment que le public japonais. Un des exemples évidents dans Chihiro, quand elle marche et qu'elle explore le village, elle regarde le bâtiment. Tous les japonais le regardent et savant que c'est un bain public. Donc vous ajoutez une ligne "oh, un bain public". C'est une petite tricherie, ça ne change pas grand chose, ça permet juste de mieux comprendre."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 20:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 06 14:41
Message(s) : 541
Localisation : Dans le Tarn.
Bon, puisqu'il faut répondre...

Umi
Kazu a écrit :
Les enfants Américains ne sont pas bête, pas plus que des enfants Français ou Australiens.
Allez, Umi, où ai-je pu ne serait-ce que sous-entendre que j'affirmais le contraire ? Ecrire cela en réponse à mes propos, cela s'appelle un procès d'intention implicite. Quand à sous-sous-entendre que je fais une hiérarchie entre les peuples, cela fait bien rigoler la victime de propos racistes réguliers qu'est votre - sincère - serviteur.

Céïba
1) Lasseter, "està oune grosse rigolotté" quand il rajoute une phrase (qu'il dit anodine) dans la bouche de Chihiro telle que "oh, un bain public" alors que la version française met le sous-titre "Bains" quand on voit le kanji ; tout aussi explicite et tellement plus respectueux du film.
2) Je me demande si il oserait qualifier également de "petite tricherie" la scène du pont où, arrêtez moi si je me trompe, Chihiro dit "Haku s'est transformé en dragon" ? Sans doute que oui.

Aucune de ces choses n'est anodine. Transformer une oeuvre (je pense "chef d'oeuvre" mais cela n'engage que moi) dans laquelle les silences sont si importants en notice à l'usage des simplets est révélateur d'une société malade de l'infantilisation de ses masses.

J'adore le peuple américain. Je pleure (oui, un monsieur de 54 ans) à chaque fois que je passe dans les cimetières militaires de Normandie, sur ces vies gâchées au pied de ces p...... de falaises pour libérer un peuple qui a été vaincu en 39/40 de façon tellement pitoyable. Et je pleure aussi (mais moralement ce coup-là, faut pas abuser) de voir que ces gens se sont enferrés dans des certitudes qui leur bouffent totalement le jugement.
- résolution des conflits par la force : à longueur de films & de livres
- infantilisation généralisée : on ne pousse pas les gens à regarder dans un dictionnaire, on leur mâche l'explication officielle
- certitude d'être les porteurs de vérité, quitte à envoyer des gamins se faire massacrer en Corée, au Viêt-Nam, au Liban, en Irak, an Afghanistan et demain - z'allez voir - en Iran.

Allez, j'arrête : on m'attend pour "Sisters of Wellber". Très bien, ce truc :D

EDIT : correction balise

_________________
KROK : KIKI Présidente ...
Image


Dernière édition par MoonCat le 27 Déc 09 23:36, édité 2 fois.

Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 21:50 
Hors-ligne
Buta-rédactrice
Buta-rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 04 08:57
Message(s) : 1124
Localisation : so lost in translation
Bon alors, effectivement je suis entièrement d'accord avec Ceïba : c'est parfois peu important de préciser les choses, au milieu d'un film où l'intrigue principale se déroule clairement.
Néanmoins, je doute que les équipes de prod et les dirigeants d'un studio voient aussi loin que toi sur la portée et la compréhension d'un film. J'imagine volontiers que l'interaction parent/enfant et le développement de la curiosité des plus jeunes n'entrent pas vraiment en ligne de compte et n'oublions pas que les enfants n'ont pas tous le privilèges d'avoir des parents qui regardent le film avec eux et se soucient vraiment de leur compréhension.
A titre tout à fait personnel, et pour rester sur l'exemple de Chihiro, je me rappelle m'être posé plusieurs questions : notamment sur cette histoire de bain ou les rituels semblaient aller de soit dans l'intrigue. On sent, même petit, lorsqu'on n'a pas les outils nécessaires pour appréhender certaines choses qui semblent aller de soi.
Pour ce qui est du bain, je ne trouve pas la précision de Lasseter très intéressante, car elle n'apporte aucun éclaircissement , mais il a le mérite de s'être posé la bonne question, sur une spécificité culturelle difficile à comprendre. Les "bains" au Japon ne recouvrent pas du tout la même idée qu'en Occident (prenons le cas de la France et des USA) et les connotations sont très différentes.
Encore une fois je n'approuve pas les ajouts tels qu'ils ont été fait, mais je défends la démarche, (parce que je suis obligée de la pratiquer moi-même chaque jour en essayant de mesurer au mieux). C'est pas facile mais c'est parfois nécessaire.

_________________
<I>Ad astra per alia porci</I>


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 21:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 20:37
Message(s) : 2343
Localisation : Siège de la LKR, Service FIM
MoonCat a écrit :
Céïba
1) Lasseter, "està oune grosse rigolotté" quand il rajoute une phrase (qu'il dit anodine) dans la bouche de Chihiro telle que "oh, un bain public" alors que la version française met le sous-titre "Bains" quand on voit le kanji ; tout aussi explicite et tellement plus respectueux du film.

Le sous-titre est effectivement plus respectueux, sauf que si tu montres le film à un gamin de 6 ans qui apprend tout juste à lire, ça va lui passer à côté, et c'est bien pour ça que pour les enfants on fait bien souvent des séances doublées VF en journée (alors que les adultes peuvent aller s'ils le souhaitent voir la VO ST le soir).
Maintenant, oui, il y a des moments où la méthode va trop loin. L'enfer est pavé de bonnes intentions comme on dit.
Et oui, c'est vrai aussi, les grands studios hollywoodiens prennent la majorité des Américains pour des gros cons (n'entrons pas dans le débat de savoir si c'est fondé ou pas), c'est regrettable, mais c'est comme ça. Il n'y a qu'à voir les films où les séries où on te répète et explicite vingt fois la même chose au cas où t'es pas compris alors que c'est pourtant pas compliqué. Seulement, il faut voir aussi comment ça se passe dans les salles de ciné américaine: les gens arrivent après la séance, ça parle, ça téléphone sur le portable, ça se lève pour retourner chercher du pop corn et du soda, ça crie et ça part sans doute aux toilettes pour les séances à forte population enfantine... c'est pas calme comme chez nous (et encore, pas toujours et pas partout) où le cinéma est un art et non un divertissement. Faut donc mettre des balises, si tu veux que les gens suivent. Pareil à la TV, où ils se mangent 5 pages de pub sur un épisode de 45 minutes, et où les résumés ne sont pas de trop quand on a qu'un épisode par semaine (pas 2 voire 3), longuement interrompus à Noël et Pâques, souvent décalé pour cause de Superbowl ou autre.

C'est sûr que c'est dommage pour les puristes du produits de départ. Mais pour finir je rappellerai une chose : au cinéma on ne parle pas de "traduction". On parle d'"adaptation". Traduire ça n'est pas mettre un mot pour un autre, sinon les traducteurs automatiques feraient l'affaire et il n'y aurait qu'un équivalent dans chaque entrée des dictionnaires bilingues. Les langues et les concepts ne se correspondent pas en miroir, encore moins quand les cultures sont très éloignées. On doit donc "adapter", convertir le concept A en quelque chose de compréhensible pour le public, quitte à ce que ça ne soit pas tout à fait une traduction littérale dudit concept A. Dans les films américains, on sous-titre "Medicare" par "la sécurité sociale", faute de pouvoir expliquer en 25 caractères par seconde qu'il s'agit d'une pseudo sécu hyper basique pour les plus de 60 ans qui n'ont pas d'assurance privée. Dans certains concept, peut-être que certains trouveraient ce raccourcis aussi choquant que ce "tiens, des bains".

Après il faut savoir doser, et les Américains ne sont pas souvent subtils en la matière, c'est dommage.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 27 Déc 09 23:32 
Hors-ligne
Webmaster-Admin
Webmaster-Admin
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 24 Avr 03 23:21
Message(s) : 2701
Localisation : En train de preparer un plan contre la FNAK!
Les traductrices attaaaaaquent!! :lol1:
Nan, je plaisante... Umi, je pense en effet que Lasseter se pose les bonnes questions concernant le délicat travail de l'adaptation entre deux univers très éloignés. Et je crois sincèrement qu'il est dingue du travail de Miyazaki (le reste des deux conférences le montre assez bien) et qu'il ne cherche pas à nuire au film, mais bien à le faire découvrir au plus grand nombre.

Et comme le rappelle Kecha, il est vrai que les américains (et là, je parle de ce que j'ai vécu là-bas pas plus tard qu'en août) ne sont pas vraiment un public assidu et très attentif. Je reprends l'exemple de la TV, mais c'est clair qu'avec les coupures pubs, les séries TV sont constamment obligées de répéter les éléments clés de l'intrigue vu qu'elle est morcelée par leur matraquage. D'où parfois des effets un peu lourds... Je pense qu'il est tout à fait possible que la démarche de Lasseter (enfin, on s'entend... de l'équipe de traducteurs qui bossent pour Disney) est aussi de garder l'attention du spectateur américain lambda en surlignant parfois lourdement l'action.

Après, c'est vrai que mon âme de "puriste" et mes aspirations personnelles quant à ce bas-monde ont tendance à rejoindre le point de vue de Mooncat. Je trouve vraiment dommage qu'on soit obligé d'ajouter un sous-titrage (et là, je ne parle pas d'adaptation mais bien d'ajout) à un film quitte à ôter de sa magie. Voire pire, de dénaturer complètement le propos.
Je repense notamment au doublage de la mère dans Totoro quand elle dit en Français après la fausse alerte de l'hôpital "l'hôpital n'aurait pas dû vous appeler, pourras-tu jamais me pardonner" alors que la version japonaise dit "l'hôpital n'aurait pas dû vous appeler, c'est une erreur de leur part". Là, il ne s'agit plus d'adaptation mais clairement d'une vision très biaisée du traducteur qui donne une tout autre vision du personnage...

Après, je trouve que dans l'ensemble, sur les dernières productions Ghibli, on a peu à se plaindre de la traduction et des adaptations (Takahata l'avait d'ailleurs souligné pour Pompoko) et comme je regarde pas les VA...

Disons que ce qui serait bien, c'est que pour la version DVD, Lasseter sorte deux versions sous-titrées, une relativement fidèle, une avec "adaptation". Mais bon, ça coûte cher tout ça, j'imagine...

(Snif, je suis toute émue, un débat fort intéressant et sans écharpage de tronche un 27 décembre, c'est beau comme un cadeau de Noël!!! )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Déc 09 00:51 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 06 14:41
Message(s) : 541
Localisation : Dans le Tarn.
Elles vont surement dire que je suis monomaniaque, mais j'insisterai avec la légèreté du B52 allant prodiguer les bienfaits de l'occident sur le Nord Vietnam.

L'éducation est aussi une question de volonté politique et de motivation de nos élites (je parle bien d'élites, hein ? Pas des Zélites épelées Z-é-l-o-t-e-s de leur compte bancaire que nous subissons actuellement).

Donc, quand je demandais à mon père "Comment fait-on cela ?" il me répondait invariablement "Regarde dans le dictionnaire". Ce que je faisais. Et j'apprenais énormément, et principalement à comprendre le sens des choses. Des livres ou des films que je ne comprenais pas me fascinaient au lieu de m'ennuyer. Et je les ai compris plus tard.

Je pense bien ne pas être le seul a avoir vécu cela. En deux mots : on nous a flanqué à l'eau pour que nous apprenions à nager ; et il est fort probable qu'à force de se voir tenir la tête hors de l'eau, les "clients" de MM Lasseter et autres sont partis pour vivre noyés. Et c'est délibéré.

_________________
KROK : KIKI Présidente ...
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Déc 09 14:14 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Juin 03 20:37
Message(s) : 2343
Localisation : Siège de la LKR, Service FIM
Je suis plutôt d'accord avec toi sur ce point, mais on sait tous que ça n'est pas dans la mentalité américaine, sauf dans les classes les plus élevés et cultivés. C'est triste mais c'est comme ça (et franchement, dans les basses classes en France, je ne suis pas sûre que ça soit tellement mieux).

Et puis, est-ce qu'on peut vraiment être tassé d'inculture ou de stupidité si tu ne sais pas à quoi correspondent les bains au Japon où Medicare aux USA ? Tout le monde ne peut pas tout savoir sur tout, et s'il faut quitter la salle de ciné pour aller chercher un dico et comprendre le reste du film...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Déc 09 14:37 
Hors-ligne
Buta-rédactrice
Buta-rédactrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Avr 04 08:57
Message(s) : 1124
Localisation : so lost in translation
MoonCat a écrit :
Je pense bien ne pas être le seul a avoir vécu cela. En deux mots : on nous a flanqué à l'eau pour que nous apprenions à nager ; et il est fort probable qu'à force de se voir tenir la tête hors de l'eau, les "clients" de MM Lasseter et autres sont partis pour vivre noyés. Et c'est délibéré.

Désolée, encore une fois mon cher Mooncat, mais qui fait les procès d'intentions ? Que tu y vois ce qu'on pourrait qualifier de tics culturels (en employant le mot culturel au sens très large, évidemment), où les américains ont une tendance à tout surexpliquer comme disait Kecha, pas de problème, que l'abetissement des masses en soit un résultat à long terme on veut bien aussi, maintenant leur imputer la théorie du complot avec Lasseter en tête pensante, je pense que c'est peut-être aller un peu vite en besogne.
Comme l'a dit Ceïba, je crois effectivement qu'en bons adeptes du ciné Ghibli que nous sommes, on a tendance à voir ces films par un espèce de prisme art et essai, alors qu'il y a tout de même derrière une logique commerciale (que je suis loin de condamner, entendons-nous, pour faire des films ils faut aussi et malheureusement les vendre) et pour vendre au plus grand nombre, il faut que ce film soit accessible.
Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents attentifs, de recevoir une éducation intelligente, voire une éducation tout court, qui permette de cultiver le beau défaut de curiosité. (Je vois Ceïba expliquer qu'elle regarde le film avec sa fille, pour moi, c'est de la science fiction).
J'ai eu l'exemple il y a environ deux ans, quand j'ai bossé sur un roman d'anticipation où il est beaucoup question de football américain. Il a fallu que j'adapte tout pour inclure ici et là des éléments permettant de comprendre les règles (ce sport n'étant quasiment pas pratiqué et pas suivi dans nos contrées), ce qui n'était pas simple dans un récit à la première personne relatant des phases de jeu. Alors oui, on aurait pu décider que si les gamins étaient suffisamment curieux, ils iraient eux-même faire des recherches pour comprendre les règles. Sauf qu'un livre qui parle de manière extensive d'un truc qu'on ne comprend pas, c'est un livre qu'on va poser et qui n'a aucune chance de marcher.
Encore une fois, je peux tout à fait condamner les excès et dérives, mais la démarche n'a rien de scandaleux, surtout lorsqu'il s'agit d'un film s'adressant au plus jeunes, à qui la lecture n'est pas encore acquise et qui n'ont pas encore tous les outils nécessaires à la compréhension d'un film où s'exposent des cultures très éloignées de la leur.

_________________
<I>Ad astra per alia porci</I>


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Déc 09 15:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Jan 06 14:41
Message(s) : 541
Localisation : Dans le Tarn.
Mademoiselle Umi, mon adversaire favorite, a écrit :
Désolée, encore une fois mon cher Mooncat, mais qui fait les procès d'intentions ?
La tendance est mondiale. Vois en France : on nous casse consciencieusement l'école car moins on aura de gens à l'esprit ouvert, plus cela arrangera les politicards et les patrons. Et ce n'est pas un complot mais une bête méthode de gouvernance.

Lasseter, je veux bien croire qu'il subisse les choses, et qu'il suive le mouvement plus qu'il ne l'accompagne. Admettons...

Cela dit, nous resterons chacun sur nos positions, et ennemis pour la vie :lol1:

_________________
KROK : KIKI Présidente ...
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message : Scripts des films Ghibli
Message Publié : 02 Juil 11 16:21 
Hors-ligne

Inscription : 01 Juil 11 16:11
Message(s) : 4
Bonjour à tous!

Je suis étudiante en japonais et m'apprête à passer en Master, et j'ai choisi comme sujet de mémoire de traiter de la traduction audiovisuelle des termes religieux dans les films Ghibli (je ne sais encore si je vais travailler sur Pompoko, Mononoke, voire Chihiro). J'ai besoin pour cela des scripts en français et japonais de ces films... Sauriez-vous où puis-je me les procurer? J'ai trouvé pour l'instant qu'un script français de Mononoke traduit de l'anglais et différent de celui du DVD, donc inutilisable...

Merci par avance pour votre aide! Votre débat ci-dessus m'a déjà apporté beaucoup d'informations!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 11 16:53 
Hors-ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juil 07 14:58
Message(s) : 846
Localisation : Entre les speculos, le chocolat et les gauffres
Le mieux quand tu est en master, c'est d'essayer de voir directement avec les producteur. Ptet pas les studio ghibli directement (encore que, ça dépende de ton niveau) mais par exemple avec l'éditeur en France.


Après si quelqu'un ici à le script, ça pourrait être sympa de lui envoyer en Mp (je rappelle la charte, pas de pratique illégale dans les topic du forum).

_________________
«La compréhension est un cas particulier de malentendu »(A. Culioli, 1990)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 11 16:57 
Hors-ligne

Inscription : 01 Juil 11 16:11
Message(s) : 4
Mes professeurs me disent que Ghibli ne sont pas du tout du genre à divulguer ce genre d'info... J'y ai pensé car je retourne au Japon cet été...

Les éditeurs en france donc Buena Vista?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 11 18:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 18 Déc 10 12:08
Message(s) : 204
Localisation : Rhône-Alpes
http://www.mv.com/users/ctwilkes/MH-tex ... x.html#The script

J'ai trouvé ceci pour toi Manon mais je crois qu'il manque certaines parties...:?
Je ne sais pas si ça t'aidera.

_________________
http://insomniescreatives.blogspot.fr/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Juil 11 18:49 
Hors-ligne

Inscription : 01 Juil 11 16:11
Message(s) : 4
C'est déjà un début, merci beaucoup!!
Je vais essayer de leur envoyer un mail pour avoir le reste!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure [Heure d’été]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB